✅ Le chômage en Bretagne nettement plus bas qu’en France

✅ Le chômage en Bretagne nettement plus bas qu’en France

Le taux de chômage en Bretagne …

… Est bien inférieur à ce qu’il est en France. C’est ce que nous confirme l’INSEE pour le deuxième trimestre de cette année 2020.
Le taux de chômage est en baisse pour la Bretagne et s’affiche à à seulement 6,3% quand en France il est de 7,1%. Soit un taux de chômage en Bretagne inférieur de 0,8% à celui de la France.
Par contre, le taux de chômage est en baisse plus rapide en France, à -0,7% contre -0,3% en Bretagne pour ce deuxième trimestre 2020. Quant au taux annuel, là aussi, il chute de façon plus importante en France à -1,3% contre -0,7% en Bretagne.
Pour la France les données sont affichées sans Mayotte où la situation est extrêmement dégradée.

 

chômage en Bretagne

Taux de chômage par département en Bretagne – deuxième trimestre 2020 – Source INSEE

L’Ille et Vilaine sur le podium

C’est en Ille et Vilaine que le taux de chômage au deuxième trimestre 2020 est le plus bas de Bretagne, avec seulement 6%. C’est pratiquement un demi point que les quatre autres départements de Bretagne. A comparer avec le trimestre équivalent de 2019, le recul est de seulement -0,1%. Et sur l’année, ce département de Bretagne orientale affiche un recul de -0,3%

Ensuite on a un taux de chômage groupé de 6,4% …

Dont la Loire Atlantique.

Le département breton le plus au sud a un taux de chômage de 6,4%, en repli de -0,1% par rapport au même trimestre de 2019, et de -0,4% sur l’année.

chômage en Bretagne

Taux de chômage par département au deuxième trimestre 2020 – Carte de Bretagne – Source INSEE

Puis les Côtes d’Armor.

Même taux de chômage au deuxième trimestre 2020 que la Loire Atlantique avec un 6,4%. Par ailleurs, il faut noter que c’est dans ce département du nord de la Bretagne que le recul est le plus important par rapport au trimestre 2019 correspondant. En effet, le recul est ici de -0,4%. Quant au taux annuel, il atteint ici un recul -1%. Donc supérieur de 0,3% au taux moyen de la Bretagne.

Et le Penn ar Bed.

Notre département le plus occidental fait partie du même club que les Côtes d’Armor et la Loire Atlantique. Précisément avec un taux de chômage de 6,4% également pour ce deuxième trimestre 2019. Un recul de -0,3% par rapport au trimestre équivalent de 2019. Et un recul net de -0,8% en données annuelles.

Enfin le Morbihan.

Le Morbihan sur la côte sud est le plus moins bon élève des cinq départements de Bretagne, avec un taux de chômage de 6,5% au deuxième trimestre 2020. Cependant c’est -0,2% par rapport au trimestre 2019 correspondant. Puis un recul sur l’année de -0,8%, ce qui est très significatif.

 

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

Le chômage en Bretagne, on en a déjà parlé dans NHU Bretagne.

Le chômage en Bretagne

Le chômage est en baisse en Bretagne

Previous ✅ Kan Ar Mor : a fantasy film about the Town of Ys !
Next ✅ Vol au-dessus du Finistère, ou la magie des paysages

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 393 posts

NHU Bretagne, plateforme collaborative francophone de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur. #CroirePlusEnNous #FaireNousMemes #DeciderNousMemes Les articles en anglais pour dire notre Bretagne au reste du monde sont signés NHU Brittany.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

✅ La fabuleuse richesse du scriptorium de l’abbaye de Landevenneg

L’abbaye de Landévennec/Landevenneg et son scriptorium L’abbaye de Landévennec/Landevenneg fut établie au Ve siècle par saint Guénolé. Il s’agit de l’une des plus anciennes fondations monastiques de Bretagne. On considère

La légende arthurienne de la Bretagne

Précisément, Arthur naît dans un contexte qui rappelle énormément celui de la légende arthurienne ! La légende arthurienne … Selon celle-ci, le roi Arthur, qui aurait vécu au tournant des

Payer plus cher nos carburants pour la transition écologique : vrai ou faux ?

La transition écologique aurait-elle bon dos ? On entend ces derniers temps un peu tout et son contraire à propos des hausses à répétition de nos carburants à la pompe.

1 Comment

  1. Rederbro
    décembre 21, 12:13 Reply

    Chômage en Bretagne :
    il y aurait une analyse à faire pour expliquer ces statistiques meilleures en Bretagne.
    On ne peut pas dire que ce soit du fait d’une industrialisation plus dense.
    Présence de plus en plus preignante de retraités arrivant avec des revenus superieures à ceux de la region.?
    Moindre taux d’immigration non qualifiée ?
    Surement un melange de tout cela

Laissez votre réponse