Comment bien rédiger son article dans nos colonnes ?

Chacun d’entre nous peut rédiger son article dans les colonnes de NHU Bretagne, votre média participatif breton et citoyen.

Le thème WordPress qui a été choisi par la Rédaction de NHU Bretagne est un TrendyBlog. Comme tout thème WordPress ou autre solution de réalisation d’un site internet, notre TrendyBlog est exigeant.
Il ne l’est pas pour le plaisir, mais pour l’efficacité.

Confort de lecture et meilleur référencement.

Afin d’offrir au Lecteur un plus grand confort de lecture, et dans l’espoir d’obtenir toujours un meilleur référencement pour une visibilité accrue, notre WordPress TrendyBlog pose de nombreuses conditions. Ainsi le système recommande l’optimisation d’une petite vingtaine de paramètres, réparties en deux catégories. En outre, ce système fonctionne très simplement avec des feux. Les feux rouges sont des « Problèmes » à résoudre. Les oranges sont à « Améliorer ». Et vous l’avez compris, les verts sont « Bons ».
Lorsqu’on écrit son article, indépendamment bien sûr de la qualité et du contenu de l’article lui-même, il est impératif de veiller sur l’ensemble de ces indicateurs.

Catégorie « Mot-clé : rédiger son article ».

Cette catégorie comporte actuellement douze indicateurs à surveiller. « Actuellement », parce que les indicateurs des deux catégories évoluent parfois. Selon le bon-vouloir de WordPress, et la nécessité d’être toujours au top.

Le mot-clé principal

C’est le premier élément à déterminer. Ce mot, ou ces deux à trois mots, doit être la clé, véritablement, de votre article. Ce mot-clé devra se retrouver dans le titre de l’article. Également un certain nombre de fois dans le texte de l’article. Puis dans la méta description et dans l’identifiant.
Attention : ce mot clé doit impérativement être unique. C’est à dire jamais utilisé pour un autre article, en tant que mot-clé.

La densité du mot clé.

Ce mot clé retenu doit être présent un certain nombre de fois dans le texte de l’article. Ni trop, ni trop peu. Regardez le feu rouge passez au vert.

La méta description.

C’est le texte clé de votre article. Les mots que vous allez choisir d’écrire dans la méta-description sont essentiels pour la bonne reconnaissance des moteurs de recherche. D’autant plus que la longueur de la méta description est limitée en nombre de mots et de caractères. Il est fortement conseille d’intégrer le mot clé de l’article en début de méta description.

Le titre SEO.

SEO comme Search Engine Optimisation. Ou en français optimisation pour moteurs de recherche. Ce titre doit contenir le mot clé. C’est une des raisons pour laquelle il est préférable de n’avoir qu’un mot clé. Plutôt que deux ou trois mots clés, comme dans le cas de cet article. Où les mots clés sont au nombre de trois : « rédiger son article ». Il est toujours plus facile d’intégrer un mot seul qu’une suite de trois mots, dans un titre SEO. Comme pour la méta description, essayez de placer le mot clé le plus possible au début du titre. Titre qui ne doit être ni trop court, ni trop long : WordPress vous le dira !

La longueur du texte.

Le thème WordPress retenu pour NHU Bretagne conseille un minimum de trois cent mots. Quand on est passionné par son sujet (là arrivé à ce mot dans l’article, nous en sommes déjà à 472 mots), cette condition est très vite respectée.
Il n’y a pas de longueur dite maximale. Le seul bon juge ici c’est le Lecteur. Et le Lecteur apprécie de moins en moins les textes trop longs. Le Lecteur ou la Lectrice, et j’en suis un moi-même, en général, se lasse vite des textes trop longs. Du coup il en sort, voire quitte votre site internet.
Exemples d’articles longs dans nos colonnes :
Arthur Ier par Éric BORGNIS-DESBORDES
Apprendre la Bretagne par Guy Christopher COPPEL.

Les liens internes.

Quand votre site internet dispose d’un nombre important d’articles déjà en ligne, il n’est jamais bien compliqué de ne pas en trouvé un qui soit peu ou prou en rapport avec un passage de l’article que vous êtes en train d’écrire. Du coup, vous fixez un ou plusieurs liens internes. Donc de votre site vers votre site.
Mais n’oubliez pas non plus d’intégrer un ou deux liens (selon la longueur de votre article) vers l’extérieur. Vers d’autres sites internet.

Les images.

Nous vivons à l’ère de l’image. De la photographie et de la vidéo.
Il y a d’abord le header. Il s’agit de l’image titre de votre article. Qui peut aussi être une vidéo. De très haute définition, de grande taille, et plutôt dans un sens horizontal. Il faut en général la retravailler un peu. Ne serait-ce que pour la fixer à la taille optimisée de 1900 x 700 pixels.
Puis il y la photo ou les photos à intégrer dans le corps de l’article lui-même. Une seule photo suffit pour un article court. Donc vers trois cent mots. Dans un texte plus long, on « coupera » la lecture en plusieurs chapitres en intercalant des photos adaptées.
Vous pouvez venir avec vos photos et vidéos, mais elles doivent impérativement être libres de droit. Si vous n’en avez pas, nos Équipes savent où en trouver de très belles et adaptées.

Et catégorie « Lisibilité ».

Les intertitres.

Comme dit plus haut, le Lecteur est réputé de plus en plus rebuté par des textes trop longs, et trop monolithiques.
Il est donc essentiel de le ménager, en découpant l’article en paragraphes judicieux et cohérents. Ce thème WordPress déconseille les blocs de plus de trois mots et recommande des chapitres, des paragraphes, ne dépassant pas les cent cinquante mots.

Les balises titres.

Pour optimiser ce découpage, vous devez installer des balises titres.
La première ligne de cette article a été déterminé en balise H2. Puis les sous-titres seront en H3, et les sous-sous-titres en H4. Vous remarquerez les différents statuts selon la police de caractère en gras plus ou moins grande.

Ah les mots de transition !

WordPress considère ici qu’au moins 30% des phrases doivent commencer par un mot dit de transition.

La longueur des phrases.

Pas plus de vingt mots pour au moins 25% des phrases.

Et la voix passive.

C’est nouveau. C’est sorti en Janvier 2018. Moins de 10% des phrases doivent utiliser la voix passive. Oui d’accord, mais quest-ce que cette voix passive .

Conclusion

Dit de cette manière, rédiger son article semble très compliqué. En fait ça l’est un peu pour les premières fois. Puis comme pour certaines choses, cela devient presque un jeu. Faire passer les feux rouges au vert en triturant un peu les textes.
Mais lorsqu’un article appartient à un autre Auteur que vous, il est primordial de conserver à ce texte son originalité.
Plus simplement, pour tout(e) futur(e) Rédacteur et Rédactrice, voici le seul point que nous vous demandons, dans le mesure de vos possibles, d’essayer de respecter. C’est un minimum. Mais plus votre texte sera abouti avec le plus possible de paramètres de cette liste, plus la mise en page sera aisée pour nos Collaborateurs.
S’il vous plaît, mentionnez vos titres et les sous-titres.

Précédent Biographies de Bretagne : recueillir et transmettre la mémoire des humbles
Suivant En Bretagne on recherche au moins 2000 Chauffeurs routiers.

A propos de l'auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 221 articles

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Bretagne Magazine, le Paris Match breton

De 1965 à 1968 l’aventure de BRETAGNE MAGAZINE. De novembre 1965 à avril 1968 a existé dans les cinq départements bretons un magazine pensé comme le Paris Match breton et appelé Bretagne Magazine. Une

Un ver marin breton qui dérange …

Du sang marin breton pour sauver des vies dans le monde Vous connaissez tous, vous qui fréquentez les plages de Bretagne, ces petits tortillons de sable. En-dessous, se trouve un

Rolls-Royce, Bretagne et navires sans Équipage

Rolls-Royce est connu du grand public pour ses voitures de luxe. Mais Rolls-Royce est aussi un acteur majeur au niveau international pour les motorisations. Motorisations des navires en particulier. Et

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire