✅ Le CNED pour l’option en langue bretonne (LVC)

✅ Le CNED pour l’option en langue bretonne (LVC)

Le CNED pour l’option en langue bretonne (LVC) pour les élèves de première et de terminale : enfin une avancée !

Alors que nous avions, début juillet, alerté sur le fait qu’une première équipe d’enseignants en charge du projet ait renoncé face à de nombreuses difficultés, nous sommes ravis que le recteur de l’Académie de Rennes ait annoncé hier au sein du Comité Académique des Langues Régionales (CALR) que le dispositif était enfin opérationnel après qu’une nouvelle équipe de formateurs en langue bretonne ait pris le relais (Ce dispositif est également ouvert pour le basque, le corse et l’occitan).

Ce dispositif, rendu officiel sur le site du CNED tout récemment, permettra aux élèves de première et de terminale de choisir la langue bretonne en option (LVC) dans le cas où l’option langue bretonne n’est pas enseigné dans leur lycée. Depuis la réforme du bac (toujours en cours), il n’était plus possible en effet de passer l’option langue bretonne en candidat libre, possibilité ouverte en 1951 par la loi Deixonne.

Les inscriptions doivent se faire par l’intermédiaire du lycée et ne sont pas individuelles. Nous espérons donc qu’une large publicité sera faite par les lycées de Bretagne, Loire-Atlantique incluse, auprès des élèves et auprès de leurs parents.

Nous nous réjouissons aussi des annonces faites au niveau du CALR avec l’annonce de la parution de la circulaire nationale selon laquelle le coefficient de la LVC langues régionales ait été enfin aligné sur celui des Langues et Cultures de l’Antiquité (LCA) avec également une possibilité de compatibilité avec d’autres options aussi large que les LCA, ce qui était réclamé depuis 2 ans !

Kevredigezh an holl gelennerien ha stummerienwar ar brezhoneg hag e brezhoneg
Association de tous les professeurs et formateurs de et en breton

Contact Presse
06 84 14 63 39
contact@kelennomp.bzh

Hon heuliañ | Nous suivre
@kelennomp

Previous ✅ Yann Vari Perrot, une âme pour la Bretagne.
Next ✅ Allongez-vous pour sauver une entreprise bretonne : Iroise Fourgons

Á propos de l'Auteur

Kevredigezh Kelennomp
Kevredigezh Kelennomp 7 posts

Kelenn Omp, evit ar c'helenn brezhoneg Associatiion de tous les professeus et formateurs de/en breton L’objectif de l’association est de regrouper toutes celles et ceux qui enseignent le breton et en breton dans les écoles maternelles, primaires, collèges, lycées, dans les écoles supérieures de professorat et d’éducation (ESPE), dans les universités, dans l’enseignement public, catholique et Diwan, par correspondance, dans les centres de formation et dans les cours du soir pour développer l’enseignement du breton

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

✅ Vivre, décider et travailler en Bretagne

A quels sacrifices faut-il consentir pour vivre, décider et travailler en Bretagne ? En Bretagne, les jeunes actifs, qui sont en emploi depuis moins de cinq ans, occupent des métiers

✅ L’Emsav, ou le mouvement breton, de l’ancien monde

L’Emsav de l’ancien monde a t-il vécu ? Beaucoup “d’observateurs” parlent de la Bretagne pour dire qu’il n’y a pas de question politique bretonne. Avec les élections régionales qui approchent,

En Bretagne, se plaindre n’est pas une réponse politique

Pour Bretagne Majeure, se plaindre n’est pas une réponse politique Dans la presse du 1er juin 2020, une douzaine de députés de Bretagne s’inquiètent de la concurrence que l’anglais fait

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse