Population en Bretagne

Population en Bretagne

La population bretonne est dynamique

La Bretagne a une population globalement à peine moindre que celle de la Norvège ou de  l’Irlande et plus importante que celle de la Croatie.

Nous sommes au dernier recensement très précisément 4 616 602 habitants en Bretagne. Le département le moins peuplé est celui des Côtes d’Armor avec 599 477 costarmoricains (13%). Viennent ensuite le Morbihan avec 741 905 morbihanais (16%). Puis le Penn ar Bed avec 904 999 finistériens (19,6%) . Les zones les plus peuplées sont à l’est de la Bretagne : l’Ille et Vilaine avec 1 026 962 habitants (22,2%) et la Loire Atlantique avec 1 343 259 habitants (29,2%)

 

La Bretagne a un taux de croissance de sa population dynamique

Population Bretagne par département_www.nhu.bzh

 

En termes de croissance, la répartition est différente : plus on va vers notre ouest et moins la population s’accroît. Ceci démontre bien l’écart se creusant entre la Bretagne occidentale et la Haute Bretagne : seulement +0,3% en Penn ar Bed; +0,7 en Côtes d’Armor et +0,8% en Morbihan; mais +1% en Loire Atlantique et +1,1% en Ille et Vilaine. Soit une moyenne de +0,8% de croissance nette de population en cinq ans depuis le précédent recensement.

Cette donnée place la Bretagne comme étant très dynamique en Europe.

Cette dynamique du taux de croissance de la population bretonne place la Bretagne au même niveau et souvent au-dessus des meilleurs niveaux des pays européens, à égalité avec les presque dix millions de Suédois, mais devant les 5,4 millions de Finlandais et les 5,6 millions de Danois. Également devant la Belgique et les Pays Bas.
Les pays à la plus forte croissance sont au nord de l’Europe et les pays à la plus faible croissance démographique sont au sud de l’Europe.

Parmi les formidables atouts que possèdent la Bretagne, il y a sa population, réputée solide, travailleuse, organisée, respectueuse, chaleureuse, soudée … et en plus elle augmente. #CroirePlusEnNous !
Vive l’avenir !

Source : INSEE

Précédent Vu des "provinces" : le suprémacisme de la langue française.
Suivant Breizh Wash, la lessive écologique et bretonne dont tout le monde parle.

A propos de l'auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 217 articles

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Des vacances en toute quiétude ? Pas si sûr que cela !

La vie politique continue durant nos vacances estivales … On ne le répétera jamais assez: pendant la saison estivale, de nombreuses informations passent inaperçues alors qu’elles sont d’une importance capitale

Tourisme durable dans le monde : la Bretagne au top

Green destinations in Brittany Tourisme durable. Aujourd’hui, on ne part plus en séjour dans son propre pays et à l’étranger comme on le faisait encore il y a quelques années.

Connais-tu l’Europe ?

En Europe, il est des pays et des territoires, plus faciles à reconnaître que d’autres, tout simplement par leur forme. Connais-tu l’Europe, ses pays et leurs contours ? Tout le monde n’est

6 commentaires

  1. Kelk1
    novembre 09, 17:24 Répondre
    OMG vous avez mis Nantes en Bretagne !!!
  2. Luigi Barsagli
    septembre 04, 12:36 Répondre
    La démographie de la Vendée et de l'Hérault aussi est très dynamique, bref article sans intérêt puisqu'il n'analyse rien et ne pose pas les enjeux, juste un recalcul des stats de l'INSEE pour nous faire une carte de la Bretagne avec le 44.
    • La Rédaction
      septembre 06, 09:34 Répondre
      Vendée et Hérault qui sont deux départements français, nous ne connaissons pas leur vitalité démographique, et elles ne nous intéressent pas à vrai dire. Nous ne pouvons pas nous intéresser à chaque donnée, ne serait-ce que démographique, de tous les territoires d'Europe et du monde. NHU … Bretagne c'est juste la Bretagne. Que ceux que vous citez fassent des articles pour évoquer leur propre dynamisme. Cet article, Camille/Luigi, n'a aucune prétention d'analyse, juste poser quelques chiffres sur une carte pour informer. Maintenant, si le cœur vous en dit, vous pouvez nous rejoindre pour mener cette analyse et la partager. Merci de nous lire et de nous commenter.
  3. Bremefen
    septembre 06, 09:08 Répondre
    N'oublions pas les communes suivantes: Ingrandes-Runonn, Kugant, Brufer, K/vernarzh, Montreverd, Sant-Stefan-ar-C'hoad, Lanveur-ar-Marzou, La Garnache, Koad-Keneg et Bonn - soit 27,065 habitants de plus. Merci pour votre article:')

Laissez un commentaire