L'Histoire de Bretagne

Pierre Ier de Bretagne

Pierre Ier de Bretagne, souverain breton du XIIIe siècle. Prétextant du refus (pourtant légitime) de Conan de Léon de lui remettre le jeune Henri, Pierre Ier s’empare de tout le

Pierre Ier de Bretagne, un Capétien sur le trône ducal breton.

Pierre Ier de Bretagne (vers 1187-1250) est issu de la famille royale capétienne. Il est l’arrière petit-fils du roi de France Louis VI le Gros (1108-1137). Son père, Robert II

Pierre Olivier MALHERBE, un globe trotteur breton au XVIe siècle

Pierre Olivier MALHERBE vient tout juste d’avoir douze ans quand il quitte en compagnie de son oncle, Vitré (35) pour se rendre à Saint Malo. Ce voyage court mais  dangereux –

L’assassinat d’Arthur de Bretagne et la fin de l’espoir breton

La reprise des hostilités Après le désastreux traité du Goulet, Arthur de Bretagne n’a d’autre possibilité que d’attendre la reprise des hostilités entre Philippe Auguste et celui qu’il faut bien

Constance de Bretagne face à Richard Coeur de Lion et Jean sans Terre

Constance de Bretagne défie le Roi d’Angleterre Si Constance donne à son nouveau-né ce prénom encore jamais porté par un seul duc armoricain, c’est pour défier son beau-père Henri II

La légende arthurienne de la Bretagne

Précisément, Arthur naît dans un contexte qui rappelle énormément celui de la légende arthurienne ! La légende arthurienne … Selon celle-ci, le roi Arthur, qui aurait vécu au tournant des

La Bretagne au XIIe siècle: entre attente messianique et lutte pour l’indépendance

Arthur de Bretagne (1187-1203), l’espoir breton assassiné La prophétie de Merlin Également appelé Arthur Ier, il a régné sur la Bretagne de la mort de sa mère, la duchesse Constance,

Saboter l’unité de la Bretagne, au cœur d’un État centralisé

Michel  Debré : L’unité de la Bretagne, un crime ! Unité de la Bretagne … La division de la Bretagne est sans cesse imposée du sommet de l’Etat central français.