✅ Le Recteur William Marois ignore t-il la loi en Loire Atlantique ?

✅ Le Recteur William Marois ignore t-il la loi en Loire Atlantique ?

Réponse à William Marois du CEBEP 44.

Non au plan de sous-développement du breton dans l’académie de Nantes ».

Le Collectif pour l’Enseignement du Breton dans les Écoles Publiques de Loire-Atlantique (CEBEP 44) regroupe les syndicats d’enseignants (SNUIpp, SGEN-CFDT), l’association des enseignants KELENNOMP! et les associations de parents d’élèves (FCPE et DIV YEZH BREIZH).

Membres du Conseil Académique des Langues Régionales de l’Académie (CALR) de Nantes/Naoned, une instance présidée par le Recteur d’Académie ou son représentant, nous étions réunis ce matin pour le premier CALR de l’année.

Pour la première fois en dix-sept ans d’existence de cette instance, le Rectorat a enfin présenté un plan pluriannuel de développement du breton dans l’Académie.
Nous demandions ce plan depuis des années car c’est la raison même des réunions du CALR selon le Code de l’Éducation “, précise Guillaume Pichard, représentant du SnuiPP-FSU 44 et membre du CEBEP 44.

Nous sommes par contre très déçus de son contenu.

C’est plus un plan de sous-développement qu’autre chose” renchérit Guillaume Pichard.
Absence d’engagements clairs sur l’ouverture de nouveaux sites pourtant demandés par plusieurs municipalités, certaines demandes ayant même été tout simplement “oubliées” par le Rectorat, aucune référence à la Loi Molac du 21 Mai 2021 qui dispose que l’enseignement des langues régionales devra être généralisé, absence d’objectif pour le nombre d’élèves scolarisés en breton… “Comme le prévoient les textes, nous avons donc demandé à enrichir ce texte par la constitution de groupes de travail, poursuit Guillaume Pichard, mais le représentant du Recteur nous a informés que le Recteur s’y opposait, c’est incroyable”.
Face à cette situation ubuesque, nous allons nous réunir nous-même en groupe de travail, accueillis par la ville de Nantes/Naoned, elle aussi membre du CALR, le 17 novembre prochain à 14:00 afin de proposer un véritable plan de développement pluriannuel pour scolariser mille élèves bilingues en Loire-Atlantique d’ici 2023.

A propos de Kelennomp …

✅ Le CNED pour l’option en langue bretonne (LVC)

✅ Unanet evit ar Brezhoneg s’adresse aux 37 député(e)s en Bretagne

William Marois

Previous ✅ Quelle est la nature de l'état français, par Jean Jacques GOASDOUE ?
Next ✅ Festival du Livre en Bretagne, Karaez/Carhaix, 30 et 31 Octobre 2021

Á propos de l'Auteur

Kevredigezh Kellenomp
Kevredigezh Kellenomp 6 posts

Kelenn Omp, evit ar c'helenn brezhoneg Associatiion de tous les professeus et formateurs de/en breton L’objectif de l’association est de regrouper toutes celles et ceux qui enseignent le breton et en breton dans les écoles maternelles, primaires, collèges, lycées, dans les écoles supérieures de professorat et d’éducation (ESPE), dans les universités, dans l’enseignement public, catholique et Diwan, par correspondance, dans les centres de formation et dans les cours du soir pour développer l’enseignement du breton

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

✅ Gagnant gagnant : l’autonomie ou l’indépendance d’Alan LE CLOAREC

Gagnant gagnant Il y a de quoi être optimiste sur la cause bretonne, même si ce texte commence par des constats moroses. Il n’y a pas besoin de faire un

✅ Loi contre le séparatisme, confortant les principes républicains.

Cette loi contre le séparatisme est un texte à vocation répressive et uniformisatrice. A partir de quand le “droit à la différence” devient-il une revendication “séparatiste” ? A partir de

Le chômage en Bretagne

L’emploi en Bretagne, ou le chômage en Bretagne ? Que ce soit en français ou en breton, le chômage est un malheur. Comme sur de nombreux autres sujets, l’Europe est

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse