apartheid linguistique en Bretagne

Apartheid linguistique sur le Tour 2021 en Bretagne

de NHU Bretagne
Publié le Dernière mise à jour le

En Europe au XXIe siècle, le Tour cycliste 2021 et le Région Bretagne administrative instaurent l’apartheid linguistique.

Définition de l’apartheid, selon le Larousse.
« Discrimination, voire exclusion, d’une partie de la population, qui ne dispose pas des mêmes droits, lieux d’habitation ou emplois que le reste de la collectivité. »

L’histoire …

Le Tour 2021 organise un concours de dictée dans de nombreuses écoles tout au long du Tour pour sensibiliser les enfants de huit à douze ans, aux vertus du vélo. Sur chaque étape, les enfants participent à cette dictée. Et en Bretagne, où le Tour 2021 passe ses quatre premières étapes, 285 enfants brittophones ont rédigé leur dictée en brezhoneg/breton, eveljust.

apartheid linguistique

Apartheid linguistique sur le Tour 2021 en Bretagne – https://www.letour.fr/fr/actus/2021/dictee-du-tour-un-sans-faute/1291768

Au matin de la première étape, deux enfants étaient, comme leurs petits copains, très fiers de monter sur le podium du départ. En effet, ils avaient parfaitement réussi leur dictée, eux aussi.
Mais leurs parents ont reçu un peu avant ce moment important pour les enfants un email émanant de la Direction de la Communication de la Région Bretagne administrative.
Email que nous vous laissons découvrir ci-dessous.

A la demande des parents, nous avons caché leurs identités, ainsi que celle de la personne de la région administrative, qui ne fait sans doute qu’appliquer des directives.


Message du 27/06/21 00:16

De : « M….. F……. » <(nomcaché)@bretagne.bzh>
A : « (nomcaché)@orange.fr » <(nomcaché)@orange.fr>, « (nomcaché)@orange.fr » <nomcaché@orange.fr>
Copie à :
Objet : [Tour de France] parking et précision
Bonsoir,
je viens d’ajouter une place de parking à votre invitation.
Par ailleurs, nous avons réalisé aujourd’hui que le Tour de France organise une petite séquence sur le village autour d’enfants pour la dictée du Tour. Il ne s’agit pas de la dictée en breton à laquelle votre enfant a participé à l’initiative de la Région Bretagne donc votre enfant ne sera pas appelé à monter sur le podium.
Je préfère vous l’indiquer car cela a pu créer de la frustration hier à Brest donc je prends les devants pour ne pas créer de déception à vos petits loulous. Le gain de la dictée en breton est l’entrée au village Tour de France, ses animations et la possibilité de voir les coureurs.
Je vous souhaite un bon départ du Tour !
Bien cordialement,
M…… F……..
Responsable des relations publiques et du protocole
Direction de la communication
Région Bretagne

——————————————————————————-

Discrimination linguistique

Ainsi donc, pour avoir le droit de monter sur le podium, devant les médias internationaux, il faut avoir rédigé sa dictée en langue française.
Pour les enfants ayant choisi le brezhoneg, ils sont punis et se voient seulement acceptés au village du Tour, loin des projecteurs.
Tout cela a des relents d’une triste époque où les enfants pris à l’école à parler leur langue maternelle, étaient discriminés et affublés d’un « symbole » humiliant.

Nous ignorons si cette mesure d’apartheid est imposée par l’organisation du Tour ou fait partie de « l’ambitieuse politique linguistique » de l’actuelle présidence de la région administrative. Le fait est qu’en Europe au XXIe siècle, ce type de discrimination, à fortiori à destination d’enfants, est absolument condamnable et va à l’encontre des principes élémentaires du respect de l’individu.

Nous demanderons à la direction du Tour et aux responsables de la région de condamner cette mesure agressive et humiliante pour les enfants.

Apartheid linguistique en Bretagne

Apartheid linguistique en Bretagne : qui a donné ces ordres, l’organisation du Tour ou la région Bretagne administrative ?

Soutenez votre média breton !

Nous sommes indépendants, également grâce à vos dons.

A lire également

Une question ? Un commentaire ?

Recevez chaque mois toute l’actu bretonne !

Toute l’actu indépendante et citoyenne de la Bretagne directement dans votre boîte e-mail.

… et suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Notre mission

NHU veut faire savoir à toutes et tous – en Bretagne, en Europe, et dans le reste du monde – que la Bretagne est forte, belle, puissante, active, inventive, positive, sportive, musicienne…  différente mais tellement ouverte sur le monde et aux autres.

Participez

Comment ? en devenant rédacteur ou rédactrice pour le site.
 
NHU Bretagne est une plateforme participative. Elle est donc la vôtre.