Football gaélique en Bretagne : l’exploit des Lorientaises.

Football gaélique en Bretagne : l’exploit des Lorientaises.

En football gaélique féminin, la progression des Lorientaises.

A l’occasion de la deuxième journée du championnat de football gaélique, les joueuses de l’entente Lorient-Brest-Vannes ont battu l’équipe de Rennes. C’est à dire l’équipe bretonne championne de Bretagne et championne de France en titre.

Le renouvellement est en marche du côté de la section féminine du Lorient Gaelic Athletic Club. Certes, l’effectif n’est pas encore suffisant pour pouvoir aligner une équipe complète tout au long de l’année. Mais les efforts réalisés ces dernières années pour relancer une dynamique positive au sein de la section féminine commencent à payer. En fait beaucoup plus tôt que prévu. « J’ai commencé le football gaélique l’an dernier en cours de saison, et nous n’étions que deux lorientaises au sein de l’entente » explique la capitaine Aurélia KERHERVE. « Aujourd’hui, nous sommes parfois une dizaine de joueuses à l’entraînement à Lorient. Et le bouche-à-oreilles fonctionne à merveille. Ainsi une nouvelle joueuse arrive quasiment chaque semaine pour venir faire un test de la pratique du football gaélique. Même en hiver ! » s’enthousiasme-t-elle.

Et la mayonnaise à l’air de prendre.

Les filles se sont très logiquement inclinées lors de la première manche du championnat de Bretagne en octobre contre Rennes. Équipe ultra-favori pour conquérir un nouveau titre. Ainsi que contre les expérimentées Nantaises. Les Lorientaises ont déjà pu démontrer la qualité de leur niveau de jeu lors du tournoi de Paris il y a deux semaines en dominant les équipes de Paris et Bordeaux.

« Par ailleurs, ce qui est très impressionnant, c’est cette progression très rapide de l’ensemble des joueuses » note l’entraîneur Charly JOSSO. « Elles ont compris que dans notre sport, c’est bien le collectif qui prime. Et non les individualités. Elles ont à cœur de jouer ensemble. Et mettent beaucoup l’accent sur la cohésion d’équipe ». Et les résultats ne se sont pas fait attendre. Avec une victoire 16-13 contre Rennes, qui n’avait plus perdu un match depuis plus de trois ans dans le championnat de Bretagne (déjà à l’époque contre Lorient), l’entente Lorient-Brest-Vannes a réalisé un véritable exploit que personne n’osait espérer en début de saison. Elles ont toutefois cédé de six points contre l’équipe de Nantes, qui ont pris le dessus en fin de match. « On faisait jeu égal contre Nantes. Et on était même devant au score en début de deuxième mi-temps. Mais on a manqué de lucidité et de précision sur la fin. Les Nantaises jouent ensemble depuis deux ou trois ans. Donc elles ont plus d’automatisme dans le jeu. Et c’est ce qui nous a fait défaut » analyse Aurélia Kerhervé.

Quoiqu’il en soit, la relève est véritablement assurée pour la section féminine du Lorient GAC. Ce qui comble de joie le nouveau président Pierre GOUIN : « Cela fait du bien de voir que le club est à nouveau en pleine dynamique. L’ambiance est là, et tout le monde se fait plaisir à l’entraînement et en match».
Et c’est bien là l’essentiel.

Football gaélique en Bretagne : résultats de la deuxième manche.

Entente Vannes-Lorient-Brest vs Rennes : 16-13
Nantes vs Rennes : 24-14
Entente Vannes-Lorient-Brest vs Nantes : 8-14

Classement, après deux manches : Nantes, Rennes, et Entente Lorient-Brest-Vannes

Lire aussi à propos du football gaélique en Bretagne.

Foot gaélique en Bretagne, le sport en pleine ascension.

The GAA Board must put an end to the poaching of Brittany players

Football gaélique : réponse de la Ligue Bretonne

Previous Catéchisme républicain, vu de Bretagne par une Bretonne
Next Souhaiter ses voeux en breton est de plus en plus normal

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 277 posts

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors NHU Bretagne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

La Bretagne aurait besoin d’un nouvel emblème ?

Il paraît, selon certains, que la Bretagne se devrait d’avoir un autre emblème. Un emblème de plus, une fleur cette fois. Pourquoi pas ? L’Écosse possède le chardon et l’Irlande

Hydrophone Lorient : en Bretagne, il y a culture … et culture !

L’Hydrophone de Lorient et la hiérarchie des cultures. L’ouverture de l’Hydrophone à Lorient interroge sur l’échelle des valeurs que nos élus bretons, toutes tendances confondues, accordent à la culture. Ou

✅ Istan, c’est le pays de ceux d’ici ailleurs, et de ceux d’ailleurs ici.

Istan İstan, voici enfin le disque du trio formé de Sylvain BAROU, virtuose de la flûte traversière en bois, de l’incontournable joueur de cistre Ronan PELLEN et du talentueux contrebassiste

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse