Pikou panez et le gène celtique.

Pikou panez et le gène celtique.

Qui a des pikou panez ?

Les pikou panez (en français : points de panais, le légume) sont des tâches de rousseur ou éphélides. De petites tâches sans relief et plus pigmentées que la peau, qui apparaissent chez les gens à peau claire. Mais bien plus encore chez les roux, sur les parties du corps exposées au soleil. L’hérédité est un facteur de prédisposition des pikou panez.
Plus on est roux et plus on peut présenter des pikou panez. Les celtes sont les peuples les plus roux sur terre : 13% des écossais sont roux et 40% portent le gène récessif porteur de la rousseur pour une moyenne internationale de seulement 1,5%. Après l’Ecosse, c’est l’Irlande avec 10% de roux et 46% d’irlandais porteurs de ce gène que les dermatologues nomment le gène celtique. Ensuite ce sont le Pays de Galles et la Bretagne.

Pikou panez, le gène celtique

Fréquence du cheveu roux en Europe

Les romains nous décrivaient comme le peuple « aux cheveux rouges et à la peau de lait ».
Ce gène est le MC1R (MelanoCortin 1 Receptor) et les peaux de ce type sont beaucoup plus sensibles aux effets négatifs du soleil … et cela tombe bien parce qu’il y a quand même un peu moins de soleil dans les régions du nord de l’Europe où il est le plus fréquent.
Si aujourd’hui les pikou panez sont plutôt bien perçus, il n’en était rien autrefois, chez les femmes en particulier. Une peau parsemée de ces tâches de rousseur était considérée comme l’oeuvre de Satan et la femme était accusée de sorcellerie, et d’avoir eu des relations sexuelles avec le Diable.

Contenu texte libre de copie et de diffusion sous condition de mention de la source d’origine, soit www.nhu.bzh
Vous appréciez ce contenu, commentez en bas de cette page; et partagez cet article sur vos réseaux sociaux via ces icônes couleurs

Précédent Jean Marie LE BRIS, inventeur de l'aviation ?
Suivant Côtes de Bretagne du Mont Saint Michel à Nantes

A propos de l'auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 96 articles

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU La Bretagne positive.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Météo bretonne : pluie ou entrées maritimes

Pluie en Bretagne Coup de gueule de NHU, le premier de 2016 … Pourquoi les présentateurs et tatrices des bulletins météo se sentent-ils presque toujours obligés de parler de « pluie »

Pascal JAOUEN ou la haute couture bretonne

Pascal JAOUEN ré-invente la broderie de Cornouaille Pascal JAOUEN est brodeur en Cornouaille. Peut-être plus exactement « créateur brodeur par passion » comme il le dit lui-même. A moins que ce soit « brodeur bleu » en

Ho Karan, artisan breton de soins bio pour hommes

“Le premier moment de la journée où l’homme souhaite prendre soin de lui c’est le matin en se regardant dans le miroir. Il a envie de se trouver beau bien

11 commentaires

  1. Michel Vettier
    juillet 28, 21:40 Répondre
    Et moi qui ne cesse de dire à ma grande fille "met donc de la crème sur ton nez avant qu'il ne crame" Elle de me répondre "j'en met des tonnes papa" - "Elle vaut rien ta crème Poupette, regarde toutes ces tâches il à cramé ton nez..."J'en connais une qui va me retourner "Laisse tombé Papa c'est des pikou panez !"Au retour des vacances, que nous passons joyeusement à Belle-Ile-en-Mer depuis plusieurs été, peau hallée et nez tout en pikou panez lui vont bien !
  2. Chatelain Geoffroy
    octobre 18, 16:11 Répondre
    Qui a dit que les rousses incarnaient le mal ? Calomnies que ces mensonges erronés ! Bien au contraire, je les trouve merveilleuses ! N'oublions pas qu'au Québec, elles sont aussi présentes ! Cela dit, j'ai un petit faible pour les irlandaises ! Vive les Rousses !
  3. Damien VERGNAULT
    octobre 18, 19:48 Répondre
    Il y a trois ans, nous avons lancé en grande distribution notre marque Ty Gwenn : le bon goût Breton. Cette marque possède comme emblème le dessin d une jeune Bretonne rousse au cheveux long. Nous sommes à la recherche d une jeune femme rousse aux cheveux long qui pourrait incarner notre marque dans le cadre de salon profesdionnel ou dans le cadre d évènements promotionnel. Merci de me contacter. Cordialement DV
  4. herve
    mars 02, 08:59 Répondre
    Pour la Bretagne c'est Faux. pour les pays celtes de GB c'est vrai .http://mabretagne.com/la-bretagne-est-pleine-de-le-roux"... Comme vous pouvez le constater, il semble bien que la Bretagne ne soit pas une terre de roux par rapport à l’ensemble celte ou même à certains coins de Russie (que l’on devrait rebaptiser Roussie). Contrairement aux stéréotypes véhiculés jusque dans la publicité, le seul rouquin que l’on rencontre en masse en Bretagne se situe donc sur la table de repas. ... "
    • Iks Leroi
      novembre 20, 21:58 Répondre
      Ton lien montre l'étude (non sourcée) d'un mec de Harvard qu'a jamais dû mettre les pieds en Bretagne.
  5. Ar Bleiz
    mai 25, 11:45 Répondre
    En Irlande, le gène de la rousseur a été importé par les envahisseurs viking. Les habitants du Kerry, au centre de l'Île sont majoritairement bruns aux yeux bleus. J'espère qu'être Breton, c'est plus qu'avoir quelques tâches sur le visage, mais visiblement, pour certains, ça n'est que ça.
    • Rémy PENNEG
      mai 25, 21:15 Répondre
      Bonsoir et merci de votre commentaire. Etre Breton c'est bien plus qu'avoir quelques pikoù panez sur le nez, évidemment. D'autant que la grande majorité d'entre nous n'en ont pas de pikoù panez. Si vous souhaitez contribuer à NHU par des articles démontrant qu'être Breton c'est bien autre chose, on vous attend. Merci :)
  6. Gaëtan
    juillet 11, 23:16 Répondre
    Eh bien, moi j'en ai des pikoù panez, tout en étant aussi brun qu'un Korril. Ma mère avait les cheveux brun-roux quand elle était plus jeune, ça doit venir de là ;) Pour faire suite à Ar Bleiz, il me semble bien que les cheveux roux sont un héritage viking dans nos contrées celtiques, mais probablement pas uniquement. Sur les descriptions des Romains, il faut aussi ajouter que les Celtes se teignaient les cheveux. Merci pour cet article en tout cas et continuez ;)
  7. perhouan mik
    août 24, 18:42 Répondre
    LE résiduel actuel de la mutation du géne MC1R est en relation avec la confrontation anthropologique entre les néanderthaliens et les Cromagnons, sachant que la distribution de ce géne recoupe la distribution topographique des populations néanderthalienes
    • Rémy PENNEG
      août 24, 20:10 Répondre
      Bonsoir et merci du commentaire ... qui nous laisse en peu sur notre faim. S'il te plaît, peux-tu préciser un peu de façon plus "simple" ? Merci d'avance

Laissez un commentaire