pays celtiques

Les pays celtiques, les langues celtiques, la carte des pays celtiques, les drapeaux des pays celtiques …

de NHU Bretagne
Publié le Dernière mise à jour le

Nous allons dans cet article vous parlez de (presque) tout ce que vous avez envie de savoir sur les pays celtiques et ce qui s’en rapporte dans quelques grands lignes : la carte des pays celtiques, les drapeaux des pays celtiques, les hymnes nationaux des pays celtiques,  les superficies et les populations des pays celtiques, les langues celtiques et leurs fêtes nationales …

Définition d’un pays celtique

Comment définir un pays celtique ?
Quelle est, ou peut être, la définition d’un pays celtique ?
Il est communément admis qu’est celtique un pays où l’on parle une langue celtique. Ainsi, et selon cette bonne définition d’un pays celtique, les pays celtiques sont au nombre de six. Un seul de ces six pays celtiques en Europe est continental : il s’agit de la Bretagne, le pays celtique le plus au sud. Les cinq autres pays celtiques sont au nord de la Bretagne, dans les îles dites britanniques.

Carte des pays celtes.

Les pays celtiques sont les pays les plus occidentaux d’Europe. On les trouve dans des îles (Irlande et Man) et dans des péninsules (Écosse, Bretagne, Pays de Galles et Cornouailles).
Ils bordent deux mers qu’ils ont en commun, la Mer Celtique et la Mer d’Irlande
Tout au long de leur Histoire, les mers qui semblent les séparer ont été en fait des traits d’union entre les peuples celtiques de cette Europe atlantique.

pays celtiques
Broioù keltiek – pays celtiques – celtic countries

Quels sont les pays celtiques, les peuples celtiques ?

La liste des pays celtiques est la suivante par ordre alphabétique : Bretagne, Cornouailles, Écosse, Irlande, Man et Pays de Galles.

La Bretagne / Breizh

En breton, la Bretagne se dit Breizh.
La superficie de la Bretagne est de 34018 km2 et sa population de 4,9 millions d’habitants.
Ces donnés concernent la Bretagne, c’est à dire la région administrative plus le département de Loire Atlantique. Deux autres chiffres intéressants et importants sont à noter afin de mieux comprendre l’importance de ce pays : le PIB Produit Intérieur Brut de la Bretagne, et l’incroyable longueur de ses côtes maritimes.

La capitale historique de la Bretagne, et également la plus grande ville du pays, est Nantes / Naoned. Située au sud du pays, sa population municipale est vers 320 000 habitants pour une population de 665 000 habitants pour la métropole. Pour ce dernier chiffre, Nantes / Naoned est assez similaire à Baile Átha Cliath / Dublin en Irlande et Glaschu / Glasgow en Écosse.
La deuxième ville du pays est Rennes / Roazhon avec environ 230 000 pour la ville et 460 000 habitants pour la métropole.
L’hymne national de la Bretagne est le Bro Gozh Ma Zadoù (« Vieux Pays de Mes Ancêtres » en langue française)

Les Cornouailles / Kernow

En cornique, on dit Kernow
La superficie des Cornouailles est de 3563 km2 pour une population vers 570000 habitants
La capitale du deuxième plus petit pays celtique est Truru / Truro peuplé d’environ 20 000 habitants.
L’hymne national des Cornouailles est le Bro Goth Agan Tasow, identique à ceux de Bretagne et de Cymru / Pays de Galles.

L’Écosse / Alba

La superficie de l’Écosse est de 77910 km2 pour une population de 5,5 millions d’habitants.
La capitale de l’Écosse est  Dùn Èideann / Edinburgh / Édimbourg, respectivement en gaélique écossais, anglais et langue française. C’est la deuxième ville du pays en ternes de population avec environ 490 000 habitants. En fait, la plus grande ville d’Écosse est Glaschu / Glasgow avec quelques 610 000 habitants.
L’hymne national d’Écosse est le Flùir na h-Alba (Flower of Scotland)

L’Irlande / Eire

La superficie de l’Irlande est de 84420 km2 pour une population de 6,9 millions d’habitants
Ces données concernent l’île d’Irlande, c’est à dire la République d’Irlande et les provinces du nord annexées par l’Angleterre (1,9 million d’habitants sur quelques 14147 km2). Cette partition de l’Irlande fait immédiatement penser à la partition d’un autre pays celtique, la Bretagne. En effet, comme London a annexé par la force presque un cinquième de l’île, Paris a annexé un cinquième de la Bretagne. Globalement pour des raisons assez similaires.
La capitale de la République d’Irlande et plus grande ville de l’île d’Irlande est Baile Átha Cliath / Dublin avec environ 560 000 habitants.
L’hymne national de l’Irlande est le Amhrán na bhFiann (« La chanson d’un soldat »)

L’île de Man / Mannin

La superficie le l’île de Man est de 572 km2 et une population de 84300 d’habitants.
La capitale du plus petit pays celtique est Doolish / Dougles avec une population vers 28 000 habitants.
L’hymne national de l’île de Man est le Arrane Ashoonagh dy Vannin (Ô Pays de Notre naissance)

Le Pays de Galles / Cymru

En gallois, le Pays de Galles ou Wales en anglais, se dit Cymru. C’est ce terme gallois Cymru qui est depuis peu généralisé partout, jusqu’aux administrations, pour parler du Pays de Galles.
La superficie de Cymru est de 20779 km2 et une population de 3,3 millions d’habitants. A titre de comparaison, le Bretagne, pays frère et voisin du Pays de Galles, couvre 34016 km2 soit 64% de plus. Concernant la population, le Pays de Galles a une population précisément similaire à la population de la seule région Bretagne administrative.
La capitale du Pays de Galles est Caerdydd / Cardiff avec plus de 370 000 habitants.
L’hymne national du Pays de Galles est le Hen Wlad Fy Nhadau (« Vieux Pays de Mes Ancêtres » en langue française)


Quelles sont les langues celtiques ?

La définition d’un pays celtique est donc un pays où se parle une langue celtique.
Selon l’éminente linguiste Henriette Walter, les langues européennes de la famille indo-européenne se divisent en six groupes. Parmi ces groupes, les langues romanes (dont le français et le gallo parlé en Bretagne orientale), les langues germaniques (dont l’anglais et les langues scandinaves), les langues slaves (dont le russe), les langues baltes, les langues helléniques (dont le grec), et nos six langues celtiques.
Le hongrois, le basque et le finnois n’appartenant à aucun de ces groupes de langues européennes ici cités.

Citons encore Henriette Walter dans L’aventure des langues d’occident chez Robert Laffont :
« La peau de chagrin des langues celtiques.
Si on les compare à leurs cousines latines et germaniques, qui s’étalent aujourd’hui sur de vastes territoires, les langues celtiques apparaissent de nos jours comme des parentes pauvres, reléguées dans les coins les olus reculés, à la pointe extrême de l’Europe de l’ouest. On a donc de la peine à imaginer qu’au milieu du IIIe siècle av. J.C. les Celtes occupaient les deux tiers du continent …
« .
Aujourd’hui, environ 110 000 personnes parlent une des six langues celtiques.

Les langues celtiques sont divisées en deux sous-groupes.

D’une part, il y a les langues celtiques brittoniques, parmi les plus parlées de nos jours.
Parmi ces trois langues celtiques brittoniques, et par ordre d’importance en nombre de locuteurs, il y a le Cymraeg (langue galloise en gallois), le Brezhoneg (langue bretonne en breton) et le Kernewek (Cornique en langue cornique).

Puis d’autre part, les trois langues celtiques gaéliques.
Tout au nord, le gaélique écossais, puis sur les îles, le gaélique irlandais et le manx ou mannois parlé sur l’île de Man. Cette petite île de Man est située entre l’île d’Irlande et le Pays de Galles, dans le Canal Saint Georges.

les langues celtiques
Les langues celtiques en Europe – langues gaéliques

Combien de personnes parlent les langues celtiques ?

Le gaélique d’Irlande ou Gaeilge

Le gaélique irlandais est langue officielle en République d’Irlande et dans les assemblées de l’Union Européenne. London reconnaît officiellement le gaélique irlandais comme « langue régionale » pour le nord annexé de l’île que les Anglais tiennent sous tutelle.
Le gaélique irlandais est quotidiennement parlé par environ 70 000 personnes et 1,8 million d’Irlandais en ont des connaissances.

Gaélique d’Écosse ou Gàidhlig

Le gaélique écossais est à l’origine issu du gaélique irlandais, mais depuis le Ve siècle, il s’est différemment construit.
Environ 60000 écossais parlent aujourd’hui quotidiennement le gaélique écossais, surtout dans les îles du nord du pays.

Le mannois ou manxois ou Gaelg de l’île de Man

Il n’y a plus que deux mille personnes à parler le gaélique mannois et son dernier locuteur natif est décédé en 1974.

les langues celtiques en Europe
Langues-celtiques-brittoniques : gallois, cornique et brezhoneg/breton

Le gallois ou Cymraeg du Pays de Galles / Cymru

Selon les dernières données du gouvernement gallois, près de 800 000 personnes parlent quotidiennement le gallois. Rappelons que la population de ce pays celtique est de 3,3 millions de personnes. C’est précisément la population de la région Bretagne administrative. Les Gallois ont un gouvernement très actif pour promouvoir et développer la langue nationale, alors qu’en Bretagne (4,9 millions d’habitants avec notre département du sud, la Loire Atlantique), l’équipe socialiste qui administre laisse mourir le brezhoneg en lui administrant quelques soins palliatifs.
C’est de loin la langue celtique la plus dynamique parmi les six pays celtiques.

Le cornouaillais ou cornique ou Kernewek.

Il n’existe plus de locuteur natif du cornique en Cornouailles, comme à l’île de Man pour le mannois.
Le cornique / kernewek est parlé par environ trois milles personnes sur la presqu’île des Cornouailles.

Le breton ou brezhoneg

Le breton / brezhoneg, seule langue celtique parlée sur le continent européen, est parlée par environ 200 000 personnes. Le brezhoneg est surtout parlé en Bretagne occidentale.

Drapeaux des pays celtiques.

Six pays celtiques, donc six drapeaux nationaux.

  • Le drapeau national irlandais se compose de trois bandes verticales de dimensions égales, verte, blanche et orange. Il a été créé en 1922 avec l’indépendance du pays vis-à-vis de l’occupant anglais, entre 1919 et 1937.
  • Le drapeau national de l’Écosse est composé d’un sautoir blanc, une croix blanche sur un fond bleu. En héraldique, le drapeau écossais est blasonné d’azur au sautoir d’argent. Cette croix blanche est la Croix de Saint André. Ce drapeau de l’Écosse est considéré comme l’un des drapeaux nationaux parmi les plus anciens du monde. En effet, il daterait du IXe siècle.
  • Y Ddraig Goch / Dragon Rouge est le superbe et très reconnaissable drapeau national de Cymru / Pays de Galles.
    C’est le drapeau officiel du Pays de Galles depuis 1959. Les deux bandes blanche et verte symbolisent la dynastie des Tudor qui occupa le trône anglais entre 1485 et 1603
pays celtiques
Les drapeaux nationaux des six pays celtiques : Écosse, Irlande et Bretagne, ligne du haut; Man, Cornouailles et Pays de Galles, ligne du bas – Réalisation NHU Bretagne
  • Le Gwenn ha Du (« Blanc et Noir » en langue française) est le drapeau national officiel de la Bretagne.
    Mais en Bretagne, il y a trois drapeaux, tous Gwenn ha Du bien sûr.
    Pour tout savoir sur le Gwenn ha Du, une seule adresse !
  •  Ny Tree Casyn est le drapeau national de l’île de Man. Son nom en mannois se traduit par « trois pieds » ou triquètre comme un triskell. Il ressemble à celui d’une autre île, méditerranéenne celle-là et non celtique : la Sicile. Ce drapeau de Man fut interdit par Londres de 1935 à 1968.
  • Les drapeaux uniquement noir et blanc ne sont pas si nombreux sur terre. Le drapeau national des Cornouailles, presqu’île celtique, est une croix blanche sur fond noir. De fait, il est l’inverse du Kroaz Du (« Croix Noire ») un des drapeaux de la Bretagne. Ce drapeau est le drapeau de Sant Piran, le saint patron des Cornouailles.

  • Fêtes nationales des pays celtiques.

    • Fête nationale du Cymru / Pays de Galles est la Dewi Sant ou Saint David le 1er Mars
    • Fête nationale des Cornouailles de Sant Peran le 05 Mars
    • Fête nationale de l’Irlande le 17 Mars est la Naomh Pàdraig ou Saint Patrick :
    • Fête nationale de l’île de Man est la Tynwald Day et se déroule le 05 Juillet.
    • La Fête nationale de l’Écosse est la Là Naomh Anndrais (Saint Andrews) le 30 Novembre.
    • Enfin il y a la Fête Nationale de la Bretagne.
      Et là c’est … comment dire … plus compliqué !
      Historiquement la Fête Nationale de la Bretagne est le 1er Août. En effet, le 1er Août 939, Alain Barbetorte instaure cette date après ses succès militaires pour chasser les Vikings et autres envahisseurs de Bretagne.
      Mais pour certains, c’est la 19 Mai, fête de la Sant Erwan / Saint Yves. C’est le Gorsedd de Bretagne qui a décidé de cette date en 1932.

    La Galice et les Asturies sont-elles des pays celtiques ?

    A priori non. En effet, un pays celtique est un pays où l’on parle une langue celtique.
    Hors, il ne se parle aucune langue celtique dans ces deux provinces de la péninsule ibérique.

    Le galego ou galicien est une langue romane issue du latin.
    Le galego est langue officielle en Communauté Autonome de Galice, au même titre que le castillan (abusivement nommé « espagnol »). Environ trois millions de personnes parlent couramment le galego.

    La Principauté des Asturies n’est pas, non plus, un pays celtique. L’asturien ou bable est tout comme le galego une langue romane n’ayant donc aucun lien avec les langues celtiques.

    Les paysages galiciens et asturiens sont souvent assez similaires, sur les côtes surtout, aux paysages de Bretagne, voire d’Irlande. Dans ces deux provinces, on trouve des mégalithes … comme en Bretagne. Les musiciens y jouent de la gaïta, cornemuse traditionnelle de ces régions. Les Asturies et la Galice font partie des « nations celtes » invitées au Festival Interceltique de Lorient / An Oriant, en Bretagne.
    Mais malgré tout cela, on n’y parle aucune langue celtique.

    Comment un pays est-il officiellement reconnu comme pays celtique ?

    Ce sont les Ligue Celtique et Congrès Celtique qui décident quel pays est celtique … ou pas.
    La Ligue Celtique est un mouvement culturel et politique présent dans les six pays celtiques. La Ligue Celtique a pour but de promouvoir la coopération entre les pays celtiques, dans les domaines politiques, environnementaux et culturels. Cette Ligue Celtique cherche également à rassembler les divers mouvements nationalistes des six pays celtiques. Un des exemples en la matière est le Conseil Nordique rassemblant les pays scandinaves. La Ligue Celtique a été fondé au Cymru / Pays de Galles, en 1961, et une branche américaine existe depuis 1974.

    Les pays celtiques, les langues celtiques, la carte des pays celtiques, les drapeaux des pays celtiques ...

    Le Congrès Celtique est né en 1920, est apolitique, et a pour but la promotion des six langues celtiques. Le Congrès Celtique se réunit chaque année dans un des six pays celtiques. En Bretagne, les derniers congrès furent ceux de Karaez en 2006, Gwengamp en 2012 et Kemper en 2018

    Qu’appelle t-on la Mer Celtique ?

    La Mer Celtique est cet espace marin, partie de l’Océan Atlantique nord, commun à au moins quatre des six nations celtiques.
    En effet, comme on le voit bien sur cette carte de la Mer Celtique, elle baigne la Bretagne, les Cornouailles, le Pays de Galles et l’Irlande. Les deux autres nations celtiques, en l’occurrence Man et l’Écosse, sont elles, baignées par une autre mer, celtique elle aussi, la Mer d’Irlande.

    mer celtique, cartes, union celtique
    La Mer Celtique, commune à l’ensemble des nations celtes d’Europe

    Pourquoi parle t-on des nations celtes ?

    Vous connaissez tous le Tournoi des Six Nations au rugby ?
    Parmi ces six nations, trois sont des nations celtes : l’Écosse, l’Irlande et le Pays de Galles.
    On entend souvent parler également des nations celtes lors d’évènements majeurs comme par exemple le Festival  Interceltique de Lorient / An Oriant, « lieu de rencontre des nations celtes« .

    Il n’est pas nécessaire, si l’on en croit ce Tournoi de rugby des Six Nations, d’être un état indépendant pour être une nation. En effet, deux de ces nations de rugby ne sont pas (encore) indépendantes, comme l’entendent les Nations Unies. Il s’agit de l’Écosse et du Pays de Galles.

    Donc, si tout le monde s’accorde à considérer ces deux pays comme des nations, on peut de la même manière considérer d’autres pays, celtes en particulier, également comme des nations. Et parmi ces dernières nations dites sans état, figure bien sûr la Bretagne.

    Connaissez-vous le gène celtique ?

    Le gène dit celtique est le MC1R ou MelanoCortin 1 Receptor. C’est en fait le gène responsable des tâches de rousseur très présentes chez les peuples celtes. En Bretagne, et en brezhoneg / breton, on les nomme pikoù panez dans le langage de tous les jours. C’est aussi chez les porteurs de ce gène celtique que l’on trouve le plus de roux et de rousses.
    Ce gène MC1R est présent en moyenne dans 1,5% de la population mondiale.
    En Écosse, 40% de la population sont porteurs de ce gène et 13% des Écossais et des Écossaises sont roux. Puis viennent l’Irlande, le Pays de Galles et la Bretagne.

    pikoù-panez
    Les pikoù-panez des Bretons sont les freckles des Anglais et les taches de rousseur des Français

    C’est quoi la Celtie?

    On regroupe sous le terme de Celtie l’ensemble des six paus celtiques. La Celtie est donc formée de la Bretagne, seul pays celtique continental et des cinq autres pays celtiques insulaires plus au nord. A savoir les Cornouailles, l’île de Man, le Pays de Galles, l’Irlande et plus encore au nord l’Écosse. La Celtie a une population d’environ vingt millions d’habitants et parle six langues celtiques en plus de l’anglais dans les îles et de la langue française en Bretagne.
    Il existe une devise pour la Celtie : « Six pays, une âme ».

    Soutenez votre média breton !

    Nous sommes indépendants, également grâce à vos dons.

    A lire également

    1 commentaire

    Jean-Pierre JANY 20 avril 2023 - 8h25

    J’ai apprécié que vous ne reteniez pas la Galice comme pays celtique, malgré le mythe remontant à l’époque romantique des 7 branches celtiques… qui nécessitent d’ajouter la galice pour arriver au nombre de 7 (nombre premier sans doute plus frappant que 6).
    Il est regrettable, en présentant l’ensemble de la Bretagne comme celtique, avec sa capitale Nantes, de ne pas être allé jusqu’au bout de ce raisonnement en ne présentant que Breizizel comme celtique..

    Répondre

    Une question ? Un commentaire ?

    Recevez chaque mois toute l’actu bretonne !

    Toute l’actu indépendante et citoyenne de la Bretagne directement dans votre boîte e-mail.

    … et suivez-nous sur les réseaux sociaux :

    Notre mission

    NHU veut faire savoir à toutes et tous – en Bretagne, en Europe, et dans le reste du monde – que la Bretagne est forte, belle, puissante, active, inventive, positive, sportive, musicienne…  différente mais tellement ouverte sur le monde et aux autres.

    Participez

    Comment ? en devenant rédacteur ou rédactrice pour le site.
     
    NHU Bretagne est une plateforme participative. Elle est donc la vôtre.