Le 17 Mars, Fête internationale de la Saint Patrick et de l’Irlande

Le 17 Mars, Fête internationale de la Saint Patrick et de l’Irlande

Naomh Pàdraig ou Saint Patrick.

Saint Patrick est l’évangélisateur chrétien d’une Irlande alors tournée vers nos croyances polythéistes celtiques. Il se serait servi d’un trèfle pour expliquer le concept de la Sainte Trinité aux Irlandais. Depuis ce jour, le trèfle serait resté un des symboles de l’Irlande.
Depuis au moins 1607, la Saint Patrick est reconnue comme fête religieuse chez nos voisins irlandais. L’Irlande n’a pas officiellement de fête nationale comme les États Unis l’ont le 4 Juillet ou la Catalogne le 11 Septembre.

Malgré tout, depuis bien longtemps, cette Saint Patrick du 17 Mars est considérée comme fête de l’Irlande.

Un peu comme on le retrouve dans les autres pays celtiques voisins. Ainsi, la Saint Andrew (Là Naomh Anndrais) de l’Écosse le 30 Novembre. Également la Saint David (Dydd Gŵyl Dew) galloise du 1er Mars. Pour la Bretagne la situation est différente : 1er Août ou 19 Mai ? Fête Nationale ou Saint Yves (Gouel Sant Erwann).
La Fête de Patrick deviendra très certainement Fête Nationale officielle d’Irlande quand l’île sera enfin réunifiée. Avec la Bretagne, l’Irlande est un des pays celtiques subissant une partition territoriale.

La Saint Patrick est devenu jour férié en Irlande depuis 1903.

Et si ce 17 mars tombe un Dimanche, il est déplacé au Lundi afin que les Irlandais puissent bénéficier d’un jour férié additionnel.
En fait, cette fête de l’Irlande est maintenant surtout connue pour ses festivités dans le monde entier. Surtout depuis les années 1990. Cette fête religieuse devient un formidable moyen de promouvoir l’Irlande dans le monde entier. Des parades et An seachtain na gaeilge (La semaine du gaëlique) donnent à cette grande fête son « irish attitude ».

Vert partout.

Le vert du trèfle devenu symbole du nationalisme irlandais est la couleur de cette grande fête nationale. Au point pour de nombreux Irlandais dans le monde de s’habiller exclusivement en vert ces jours-là.

Là où se trouve la très importante diaspora irlandaise, se trouve aussi la Saint Patrick en ce 17 Mars. Ainsi, New York et San Francisco aux États Unis fêtent la Saint Patrick en grand. Puis ce sera le Québec et la Canada, et Buenos Aires en Argentine.
La Saint Patrick est aussi devenu l’occasion de bien manger et de boire parfois plus que d’ordinaire. Les grandes marques réputées de bières irlandaises ont saisi l’occasion pour la promouvoir au travers de ces breuvages.

Petit cours de gaëlique irlandais pour cette occasion.

Bonne Fête de Saint Patrick : Lá fhéile Pádraig sona dhuit ! (BAN-ukh-tee nuh FAY-leh PAH-drig gwitch)
Yec’hed mat : Sláinte (slawn-cheh)
Vive l’Irlande : Éire go Brách ! (Ay-reh guh brawkh)
Une pinte de Guinnes s’il vous plaît : Píonta Guiness, le do thoil (Pyun-tah Guinness, leh duh huh-il.)

Précédent Babigoù Breizh : le breton comme un jeu d’enfant !
Suivant Drapeaux français et européen dans nos écoles ? Et le Gwenn ha du ?

A propos de l'auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 221 articles

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Série Nature de Bretagne – Côtes d’Armor – Île Grande – Le Royaume des îlots

Bienvenue dans les Côtes d’Armor, sur la côte de Île Grande. Enez-Veur, l’île Grande … n’est pas très grande. Nous sommes vers Pleumeur Bodou. Et Le Voyage des Koumoul nous

Crozon, l’ultime presqu’île …

La Presqu’île de Crozon, l’écrin de Bretagne « La presqu’île » comme on le dit tout simplement en Finistère. Comme s’il n’en existait qu’une seule au monde; en précisant « de Crozon » ailleurs.

Y a t-il une politique culturelle et linguistique à Lorient/An Oriant ?

La 49ème édition du Festival Interceltique de Lorient s’est achevée avec une fréquentation record (selon les organisateurs) de 800000 personnes. L’occasion de faire le point sur la politique linguistique et

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire