✅ Série Nation : Féroé Islands, un exemple pour la Bretagne ?

This article in english by NHU Brittany

 

Nation : Féroé Islands, le premier film d’une passionnante série.

NHU Bretagne est très heureux de vous proposer une nouvelle série de vidéos : Nation.
On doit cette série à Lesley RIDDOCH et à Phantom Power Films
Lesley RIDDOCH est animatrice radio en Écosse. Également journaliste et militante. Elle fut rédactrice en chef du Sunday Herald, puis rédactrice adjointe au journal The Scotsman.

Dans cette série très bien construite, Lesley RIDDOCH va nous faire découvrir quelques autres Nations nordiques que son Écosse. Certaines sont déjà indépendantes et d’autres vont le devenir bientôt.
Mais ce que nous allons découvrir surtout, c’est cette incroyable capacité de ces peuples du nord à faire de leurs pays, des nations européennes on ne peut plus modernes, démocratiques, où les habitants sont heureux de vivre ensemble. Ces “petits” pays qui font tant penser à la Bretagne !

Il y a là de magnifiques exemples pour la Bretagne …

Nous commençons cette série par les Iles Féroé, dont nous avions déjà parlé dans nos colonnes .
Nous continuerons cette série avec l’Islande, la Norvège, l’Estonie …

L’archipel des Iles Féroé se trouve à 320 kilomètres au nord de l’Écosse. Sa superficie est de 1399 km2 et sa population de 50 000 habitants. Donc moins vaste qu’un seul des cinq départements de Bretagne. Également moins de 1% de la population de la Bretagne.
La capitale des Iles Féroé, Tórshavn, est à près de 1300 kilomètres de distance du Danemark, pays dont les Féroé se détachent de plus en plus. Comme le Groenland, les Féroé jouissent d’un statut de très large autonomie et est en route vers une indépendance totale.
En Avril 2004, un référendum donna 50,72% de votes favorables à l’indépendance des Féroé vis-à-vis du Danemark, avec un taux de participation record de 91,1%. Mais cette déclaration unilatérale d’indépendance fut refusée par Copenhague. Il n’y a pas que la Catalogne a devoir lutter contre un pouvoir central anti-démocratique.
Le féroïen est langue officielle et obligatoirement enseignée dans toutes les écoles du pays.

L’économie de ce petit pays dépend à 95% des ressources halieutiques : pêche et élevage de poissons.

En Bretagne, ce sont l’agriculture et l’agroalimentaire qui sont les activités économiques dominantes.
Ici, la 5G est déjà partout et le numérique connecte les Féroïens en permanence au reste du monde. En Bretagne, on en est loin, très loin. Aux Féroé, le gouvernement a la volonté d’ouvrir son pays. Alors qu’en Bretagne, il y aurait plutôt une volonté de confinement.
En outre les cinquante mille Féroïens bénéficient de trois quotidiens papier, de six radios dont une publique, et d’une chaîne de télévision.

 

Nation : Féroé

Éléments comparatifs entre les îles Féroé très largement autonomes de Copenhague, et la Bretagne, trop dépendante de Paris.
#DeciderNousMemes

 

Entourée d’eau et très soumise aux vents, les Féroé visent 100% d’énergie renouvelable en 2030 (c’est demain !). Là aussi, malheureusement, alors que nous disposons en Bretagne des mêmes ressources naturelles, nous en sommes loin, très loin.

If you want to decide, you have to pay (si vous voulez décider, vous devez payer)
The right to decide for ourselves (le droit de décider par Nous-Mêmes)


Nation Féroé : nos sources 

lesleyriddoch.com
www.government.fo
insee.fr

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

Previous ✅ OK corral au Conseil Régional de Bretagne administrative
Next ✅ S4C la chaîne de télé galloise lance une appli en 3 langues brittoniques

Á propos de l'Auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 343 posts

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Mutualiser la dette ? non ! Réformer la structure du Pouvoir d’abord.

L’État central veut mutualiser la dette … Il n’est pas surprenant de voir la France faire des pieds et des mains pour convaincre ses partenaires européens du Nord -Allemagne, Pays-bas,

Solina la bretonne parmi les leaders mondiaux des ingrédients agroalimentaires.

Solina, entreprise bretonne dont le siège international est près de Rennes à Bréal sous Monfort est en pleine croissance. Le groupe breton Solina n’est rien de moins qu’un des leaders

En Bretagne, la question du pouvoir de décision est fondamentale.

Le pouvoir de décision en Bretagne. Malheureusement toujours d’actualité. La Bretagne ne retrouvera sa grandeur vraiment quand elle pourra librement décider de son destin. Il y aura toujours une économie

1 Comment

  1. Yann-Vikael
    mars 30, 10:07 Reply

    Ne comprenant pas très bien l’anglais et ne parlant qu’une seule langue étrangère, le français, comme beaucoup de bretons, malheureusement, j’aurais apprécié une traduction dans la langue du pays occupant, en l’occurrence, le français.
    Trugarez.

Laissez votre réponse