✅ La Coordination Ferroviaire Bretonne communique …

✅ La Coordination Ferroviaire Bretonne communique …

Contribution et Communiqué de la COFERBZH Coordination Ferroviaire Bretonne

Rencontre Conseil Régional de Bretagne administrative et SNCF TER Bretagne, le 9 novembre à Rennes.

À l’occasion de la rencontre entre SNCF et la Commission Climat-Mobilités du Conseil Régional de Bretagne administrative, la Coordination Ferroviaire Bretonne (COFERBZH) préconise vivement la mise en suspension du projet de LGV entre Rennes et Redon et de donner la priorité, en Bretagne aux projets TER Intercités répondant d’abord à l’intérêt du plus grand nombre et de l’usager du quotidien.

Ainsi, pour cette liaison à la fois vers la Bretagne Sud jusqu’à Nantes et Saint Nazaire, la priorité doit être donnée à :

  • Une optimisation des deux liens actuels entre Nantes et Rennes.

    L’un par Châteaubriant et l’autre par Redon afin de permettre fluidité, rapidité et fréquences dans les nombreuses gares et villes se situant sur ou à proximité de ces deux axes.
    L’optimisation du lien par Châteaubriant libérera des sillons côté Redon permettant à la fois la circulation de davantage de TER avec arrêts dans les ‘’gares oubliées’’ sur l’axe Rennes-Redon-Nantes et l’amélioration de la desserte de la Bretagne Sud et de la pointe finistérienne.

  • Une liaison Brest, Saint Brieuc, Rennes, Châteaubriant, Nantes (sans obligation de manœuvre de retournement en gare de Rennes).

    Ces liens performants, alors devenus attractifs, contribueront à désencombrer les deux métropoles de leurs automobiles. Encombrements qui font de Rennes la ville actuellement la plus embouteillée de France avec son corollaire : le gaspillage de temps passé dans les bouchons. Nantes se classant quant à elle en cinquième position dans ce triste palmarès.

    Toujours dans le cadre de cette rencontre, la COFERBZH souhaite également vivement que la SNCF définisse et fasse connaître rapidement au Conseil Régional de Bretagne administrative et aux populations ses propositions de tracés pour de futurs RER métropolitains en Régions et dans un premier temps, en considération de l’urgence, pour celui de Rennes mais aussi pour celui de Nantes.

    Enfin et c’est essentiel, au-delà des considérations techniques et  commerciales immédiates, la Coordination Ferroviaire Bretonne souhaiterait ardemment connaître les orientations politiques de la Région Bretagne administrative en matière de mobilités et en particulier en ce qui concerne le train du quotidien.

Coordination ferroviaire bretonne

Réseau ferroviaire en Bretagne

A propos de trains en Bretagne …

✅ Le train de nuit en Bretagne, un long déclin suivi d’un renouveau ?

Quand la Bretagne se fait un rail : droguée du train.

Enfin votre train va désenclaver mon île … de France

Inauguration du train qui rapproche la Bretagne de Paris … ou l’inverse.

Previous ✅ Covid 19 et vaccination : une Pfizer, sinon rien !
Next ✅ Novembre, le mois de la mémoire

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 393 posts

NHU Bretagne, plateforme collaborative francophone de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur. #CroirePlusEnNous #FaireNousMemes #DeciderNousMemes Les articles en anglais pour dire notre Bretagne au reste du monde sont signés NHU Brittany.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Le paysdeloirevirus infecte le sud de la Bretagne depuis 75 ans

Connaissez-vous le sournois paysdeloirevirus ? L’actualité internationale nous rappelle toute la nocivité des virus. Bien entendu, loin de moi d’établir une quelconque comparaison entre un coronavirus meurtrier et ce paysdeloirevirus.

✅ Bonnets Rouges : merci de vérifier l’état des stocks

Communiqué à l’attention des comités locaux des Bonnets Rouges. Le collectif  Vivre, Décider et Travailler en Bretagne, organisateur du mouvement des Bonnets rouges, s’est réuni le 16 février dernier à

L’Australie brûle : un Breton installé là-bas nous met en garde !

Les Temps sont en train de changer. L’Australie brûle … S’il y avait un temps à écouter la chanson de Dylan je pense que maintenant cela s’impose. Les temps changent

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse