✅ Projet Littoral Bas Carbone pour du cabotage propre en Bretagne

✅ Projet Littoral Bas Carbone pour du cabotage propre en Bretagne

Le projet Littoral Bas Carbone possède deux aspects indissociables.

C’est d’une part un projet de cabotage maritime ou fluvial respectueux de l’environnement.  Également un projet de développement local et d’échanges entre les territoires associés à des ports, quelle que soit leur taille.

Le cabotage maritime a duré en Bretagne jusqu’au milieu du XXème siècle et a cédé la place au transport routier 100% gazole. Tandis que les dernières péniches de transport se sont arrêtées il y a seulement quatre ou cinq ans. Il s’agissait pourtant d’un mode de transport économe en CO2 et qui maintenait une certaine activité économique dans les ports.
Les caboteurs et péniches que nous allons utiliser seront décarbonées et utiliseront des énergies renouvelables. En particulier le vent et l’électricité « verte » pour alimenter des moteurs électriques. Une propulsion électrique a en effet été ajoutée aux voiles, afin de permettre une certaine régularité indépendamment des caprices de la météorologie.

 

littoral bas carbone

Cabotage décarboné en Bretagne : projet Littoral Bas Carbone de Avel Marine

 

Le fret sera constitué par tout ce qui est produit et consommé localement …

Dont les conserves, vêtements, boissons, produits d’entretien, etc. C’est donc toute l’activité locale qui est concernée et qui pourra bénéficier de points de vente dans tous les ports touchés. Pour la collecte et la diffusion du fret sur les zones économiques associées à chaque port, des contrats seront passés avec des transporteurs pour mutualiser et optimiser les déplacements.

 

littoral bas carbone

La Bretagne possède 2700 kms de côtes et est la première puissance agricole et agroalimentaire d’Europe -www.geoBreizh.bzh

Comme on le voit, il s’agit d’un modèle économique différent du modèle actuel.

Ce modèle peut paraître très ambitieux. C’est pourquoi l’association Avel Marine va le développer progressivement. Elle vient d’acheter un bateau de dix neuf mètres qui sera hybridé (voiles auxiliaires et propulsion électrique) avant de faire du cabotage entre Dinan et Sant Malo. Afin de permettre un premier retour d’expérience.

L’association participe au concours de La Fabrique Aviva, qui peut apporter un complément de financement intéressant pour l’hybridation du caboteur. Il faut pour cela obtenir le maximum de votes par des internautes. Ainsi chaque personne peut apporter jusqu’à dix voix. Ce qui permettra d’être examiné par un jury, le nombre de vote comptant pour 40% dans la note finale.
L’association Avel Marine appelle donc le plus de monde possible à voter pour son projet Littoral Bas carbone, ce qui se fait en se connectant au site

 

https://www.lafabriqueaviva.fr/fr/project/5066/show#

 

D’autres renseignements sont disponibles sur www.avelmarine.fr et www.facebook.com/Avel-Marine-2334972826750259/

 

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

Previous ✅ Troisième épisode de Nominoë et les Rois de Bretagne
Next ✅ Imbolc et Bretagne, vers une nouvelle aube ...

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 345 posts

NHU Bretagne, plateforme collaborative francophone de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur. #CroirePlusEnNous #FaireNousMemes #DeciderNousMemes Les articles en anglais pour dire notre Bretagne au reste du monde sont signés NHU Brittany.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Les start-up bretonnes en force au CES2020 de Las Vegas

Qu’est-ce qu’une start-up ? Une start-up est d’abord une entreprise très jeune, très récente. Elle a en mains un produit ou un service nouveau, innovant. En outre, son ambition est

TRISKALIA : Enfants et Agriculteurs ne se rencontreront pas le 14 Juin.

NHU Bretagne publie en clair et en intégralité le post récemment diffusé sur la page Facebook du groupe TRISKALIA.  Nous n’avons reçu aucune demande de TRISKALIA pour diffuser ce texte.

Des entreprises installées en Bretagne deviennent danoise et estonienne !

L’entreprise bretonne Pichon devient danoise. Le leader de la tonne à lisier dans l’Hexagone, avait été placé en redressement judiciaire en Novembre dernier. Ainsi, dans un état qui accable trop

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse