Bretagne terre de glisse : Wave Games du 20 au 28 Octobre 2018

La Bretagne terre de la glisse.

L’association bretonne Terre de Glisse organise cet évènement international majeur. Les plus grands du surf, du kite, du paddle et de windsurf seront là. En 2014, ce sont près de 120 000 spectateurs qui avaient assisté aux différentes épreuves. Moins de vent pour l’édition 2016, et donc moins de monde. Mais il en faut bien plus pour altérer le dynamisme et la volonté de l’équipe organisatrice soudée autour de Christophe BOUTET.
Ces Wave Games 2018  seront l’occasion de rassembler soixante quatre sportifs de haut niveau. Dont seize pour chacune des quatre disciplines.

Wave Games.

Ces « jeux de vagues » veulent regrouper sur neuf journées de compétition et de démonstrations ce qui se fait de mieux en Bretagne et dans le reste du monde autour de quatre disciplines.
Ces sports de glisse sont de plus en plus populaires et pratiqués dans le monde … d’une part. Et d’autre part, la Bretagne possède un des meilleurs spots au monde pour ces activités. Donc il est de plus en plus évident qu’il faut organiser des évènements en Bretagne autour de ces sports de glisse.

Compétitions et animations

Deux villages seront implantés pour recevoir un très large public. L’un des villages sera dédié aux exposants, et l’autre à la mer : il y a tant à en dire.
Toutes sortes d’animations se tiendront en permanence : démonstrations de riders, environnement et biodiversité, produits locaux et restauration, concerts de musique …
Réservez donc une journée au moins pour vous rendre à Beg an Dorchenn (Pointe de la Torche en langue française), là où commence l’Europe.

Pour retrouvez ensuite les plus belles photographies des Wave Games, nous conseillons www.jakez.bzh, le spécialiste de la voile et de la glisse en Bretagne.

Précédent La CVEC ou comment l'État central détourne l'argent des Étudiants.
Suivant ENA, l'énarchie centralisatrice qui nous administre et nous contrôle ...

A propos de l'auteur

La Rédaction
La Rédaction 203 articles

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors La Rédaction.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Bières bretonnes D’Istribilh

Apprendre à aimer le vin en France et finalement créer des bières bretonnes en Bretagne C’est l’histoire étonnante de Gwenole. Tout le monde en Bretagne, et pas seulement, connaît, ou

Un million de migrants aux portes de la Bretagne

De nos Correspondants Erwann LE COZ à Fougères et Gaëlle YAOUANK à Nantes : des migrants arrivent en masse ! Selon des indiscrétions obtenues de source sûre par nos deux correspondants,

Et le c’h des prénoms bretons toujours interdit en Bretagne.

On vous en avait déjà parlé de ce prénom breton Derc’hen interdit pour cause d’apostrophe dans la lettre C’H. Rapide rappel des faits. A la Mairie de Roazhon/Rennes, au XXIe

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire