bagadoù de Bretagne

Un autre regard sur les bagadoù de Bretagne.

de Rémy PENNEG
Publié le Dernière mise à jour le

Les bagadoù sont de plus en plus nombreux en Bretagne.

Et même bien au-delà.
Ces formations musicales bretonnes sont cousines des formations de musique écossaise et irlandaise. Au fil des années, les bagadoù gagnent en vitalité et en diversité. Ces bagadoù ont la grande intelligence d’adapter leurs compositions musicales à notre époque. Ils intègrent des influences étrangères qui revitalisent nos merveilleuses musiques traditionnelles. Et ouvrent de nouveaux horizons musicaux. Et cet aspect plaît beaucoup à la nouvelle génération de la jeunesse bretonne.

Ne pas évoluer avec son temps c’est mourir.
Un bagad est aussi une grande famille, entre discipline, entraide et bonheurs. Bonheur d’être ensemble et bonheur de perpétuer une tradition. Également le bonheur d’apprendre, et le bonheur de progresser. Bonheur d’être dans l’élite bretonne en remportant des concours musicaux.

Les musiciens sont jeunes, de plus en plus jeunes.

Ils sont aussi de plus en plus nombreux. Sonerion c’est plus de 10 000 musiciens pratiquant la musique bretonne aujourd’hui. Ce sont 150 bagad sur les cinq départements de Bretagne et à l’étranger. Ainsi qu’une école de musique avec plus de 4500 élèves.

La formation est effectuée au sein même des bagadoù dans des bagadigoù ou bagadigan (bagad école) pour les plus jeunes. C’est la particularité de Skol Muzik Sonerion, la plus grande école de musique de Bretagne par ses effectifs : les 4.500 élèves jouent dans des orchestres dès leurs premiers pas dans la musique traditionnelle et participent à des concours de niveau, de la 5e catégorie à la première qui représente l’élite.

bagadoù

Championnat national des bagadoù 2020 en Bretagne

Dans un bagad, on rencontre des jeunes gens mais aussi de plus en plus de jeunes filles.

Le niveau musical moyen des meilleurs bagadoù est de plus en plus élevé. Les musiciens travaillent très dur toute l’année pour progresser.
Nos meilleures formations bretonnes sont de plus en plus sollicitées. En Bretagne bien sûr mais aussi et surtout à l’étranger.
Les bagadoù sont devenus de véritables ambassadeurs de la Bretagne. A travers le monde entier.

Chaque année, de grands concours nationaux se déroulent en Bretagne.

Par catégorie.
La première manche du Championnat National des bagadoù 2020 (Kenstrivadeg vroadel ar bagadoù) de première catégorie se déroulera à Brest ce 16 Février. Pour assister à la seconde manche, il faudra se rendre au Festival Interceltique de Lorient.
Plus de 800 musiciens de seize formations viendront devant un public de plus en plus large chaque année, présenter leurs meilleures compositions.
D’autres Championnats nationaux se dérouleront tout le long du printemps pour les quatre autres catégories.

Vidéo : Bagad Cap Caval, Bro-Gerne e Penn ar Bed, Vainqueur 2019

Info : en brezhoneg (le breton, la langue) le pluriel de Bagad est Bagadoù. Un Bagad, des Bagadoù. Mais pas après un nombre même s’ils sont 150 : 150 bagad.

 

Soutenez votre média breton !

Nous sommes indépendants, également grâce à vos dons.

A lire également

9 commentaires

Job 11 février 2017 - 8h49

« Je suis heureux.., c’est le bonheur total.. », avait déclaré Polig MONJARRET vers la fin de sa. Vie alors qu’il assistait à la finale du championnat des BAGADOU à LORIENT ..!
Il était heureux du résultat du travail de toute une vie..!!
C’est le même bonheur qui uni ces jeunes qui travaillent chaque jour de façon tout à fait bénévole pour arriver à cette qualité d’ensemble ..!
Oui.., il pouvait être heureux.., il l’avait bien mérité ..!
Merci POLIG ..!!, à lui et à tous celles et ceux qui l’ont épaulé..!

Répondre
Passion Bretagne
Rémy PENNEG 11 février 2017 - 18h26

Et merci à toi pour ce bel hommage

Répondre
La chouette 11 février 2017 - 20h37

Extra !

Répondre
L'élite des bagadoù concourait à Brest - Ar Gedour 13 février 2017 - 12h21

[…] aussi le nombre important de jeunes présents dans ces bagadoù (lire à ce propos l’article publié sur ce sujet par le site NHU). Nous retrouvons cet intergénérationnel entre ceux qui ont connu les premières heures de […]

Répondre
L’élite des bagadoù concourait à Brest - 7seizh.info 13 février 2017 - 23h51

[…] aussi le nombre important de jeunes présents dans ces bagadoù (lire à ce propos l’article publié sur ce sujet par le site NHU). Nous retrouvons cet intergénérationnel entre ceux qui ont connu les premières heures de […]

Répondre
KerIs 7 février 2019 - 8h18

Bonjour,
Bel article !
Petite rectification, le bagad Locoal Mendon est un groupe très talentueux, mais c’est le bagad Cap Caval qui a été sacré champion en 2018 pour la 4ème année consécutive.
Bien à vous

Répondre
La Rédaction 7 février 2019 - 9h22

Ouos … désolé. Erreur corrigée. Merci de nous avoir prévenu. A galon

Répondre
Maxou 7 février 2019 - 22h32

Non non …. en 2018 il n’y a pas eu de Champion de Bretagne mais un vainqueur à Brest et à Lorient.. Le Maout n’a pas été attribué suite à un problème d’interprétation du règlement et non élucidé par la fédération à la date du concours de Lorient.

Répondre
La Charte des derbys bretons en foot : de quoi s’agit-il ? | POELLGOR BRO GOZH MA ZADOU 26 juillet 2019 - 14h16

[…] en Bretagne, la Région Bretagne administrant seulement quatre des cinq départements de Bretagne, Sonerion et La Nuit des […]

Répondre

Une question ? Un commentaire ?

Recevez tous nos articles en avant-première !

Toute l’actu indépendante et citoyenne de la Bretagne directement dans votre boîte e-mail.

… et suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Notre mission

NHU veut faire savoir à toutes et tous – en Bretagne, en Europe, et dans le reste du monde – que la Bretagne est forte, belle, puissante, active, inventive, positive, sportive, musicienne…  différente mais tellement ouverte sur le monde et aux autres.

Participez

Comment ? en devenant rédacteur ou rédactrice pour le site.
 
NHU Bretagne est une plateforme participative. Elle est donc la vôtre.