✅ Quelle est la superficie des départements bretons ?

✅ Quelle est la superficie des départements bretons ?

Superficie de la Bretagne

Pour la superficie des départements bretons, vous serez assez surpris …
Mais avant de vous révéler la superficie des départements de Bretagne, savez-vous quelle est la superficie de la Bretagne dans son entièreté ?
Précisément, notre pays a une superficie de 34018 kilomètres carrés. Globalement, environ 200 kilomètres du sud du Pays de Retz en Loire Atlantique jusqu’à la côte nord. Et environ 300 kilomètres d’Enez Eusa, l’île de Bretagne la plus occidentale, à l’est de Vitré/Gwitreg.

Attention à ne pas confondre la Bretagne et la région Bretagne administrative

Bretagne

Ne pas confondre la simple région Bretagne administrative et la Bretagne.

Cette superficie de la Bretagne place notre pays à quasi égalité avec les 36188 kilomètres carrés de Taïwan ou les 37354 kilomètres carrés de la Belgique. D’un point de vie superficie, la Bretagne est moitié plus grande qu’Israël ou la Slovénie, à titre de comparaison.
Et plus grande que la Catalogne

 

superficie départements bretons

Superficie des départements bretons

Superficie des départements bretons.

La superficie moyenne des cinq départements bretons est de 6803 kilomètres carrés.
A titre indicatif, c’est plus que la Palestine ou le Brunei. Plus du double du Luxembourg, le triple de Maurice et presque dix fois la superficie de Singapour. Vous en voulez encore ?
En moyenne la superficie des départements bretons est vingt fois supérieure à celle de Malte, état de l’Union Européenne; ou que les Maldives.
La superficie des départements bretons est comprise entre 6733 kilomètres carrés et 6878 kilomètres carrés. En fait, et c’est là la surprise, les superficies des départements bretons se tiennent dans un mouchoir de poche. Seulement 145 kilomètres carrés d’écart entre le plus petit et le plus grand. C’est 2% d’écart si on se réfère à la moyenne de la superficie des cinq départements qui constituent la Bretagne.
C’est un cas unique dans l’Hexagone où la superficie des départements va de près de dix mille kilomètres carrés à moins de deux cent.

Malgré ce peu d’écart de superficie des départements de Bretagne, il y en a quand même un plus vaste, et un moins vaste.

Voici le classement des superficies des départements bretons.

Superficie du département des Côtes d’Armor.

C’est le département des Côtes d’Armor/ qui s’étend sur la plus grande superficie parmi les départements bretons. Précisément avec 6878 kilomètres carrés.
La ville principale du département des Côtes d’Armor est Saint Brieuc/Sant Brieg.

Superficie du département du Morbihan

Avec seulement 55 kilomètres carrés de moins que son voisin du nord, le département du Morbihan est en deuxième position avec 6823 kilomètres carrés.
La ville principale du département du Morbihan est Lorient/An Oriant.

Superficie du département de Loire Atlantique

On reste encore au-dessus de 6800 kilomètres carrés avec le département breton de Loire Atlantique qui s’étend sur 6809 kilomètres carrés.
La capitale du département breton le plus au sud est Nantes/Naoned. C’est aussi la plus grande ville de Bretagne.

Superficie du département d’Ille et Vilaine.

Puis l’avant dernier du classement de le superficie des départements bretons est l’Ille et Vilaine, le plus oriental. Sa superficie est de 6775 kilomètres carrés.
Rennes/Roazhon est la capitale de l’Ille et Vilaine et la capitale administrative de la Bretagne.

Superficie du département du Penn ar Bed/Finistère

Enfin, le Penn ar Bed avec la plus modeste superficie parmi les départements bretons. Le département le plus occidental du pays est de 6733 kilomètres carrés.
C’est Kemper/Quimper qui est la capitale historique et administrative du département breton le plus occidental. Par contre c’est Brest la ville la plus importante.

 

✅ Démocratie et population : small is great !

 

Lire aussi à ce sujet …

✅Quelle est la plus petite commune de Bretagne en superficie ?

✅ La Bretagne en 4 chiffres : superficie, population, PIB et longueur de côtes

Où est le centre géographique de ton département breton ?

Previous ✅ Comment peut-on être Breton : vivre sa bretonnité.
Next ✅ Non à la signature de la Convention État-Région en Bretagne

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 399 posts

NHU Bretagne, plateforme collaborative francophone de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur. #CroirePlusEnNous #FaireNousMemes #DeciderNousMemes Les articles en anglais pour dire notre Bretagne au reste du monde sont signés NHU Brittany.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

L’appel de Carhaix : pour une Bretagne enfin majeure

Présentation de la plateforme Pour une Bretagne enfin majeure. L’Association Ar Falz Skol Vreizh présente le Samedi 12 Janvier 2019 à Carhaix/Karaez sa plateforme Pour une Bretagne enfin majeure. Salle

Isabelle Chardonnier vient de Paris expliquer aux Breton(ne)s ce qui est bon pour eux.

Isabelle Chardonnier. Encore une nouvelle fois, le pouvoir central parisien nomme une sous-représentante dans une de ses “provinces”. Cette fois il s’agit de Isabelle Chardonnier, aux affaires culturelles de Bretagne.

✅ Réunification de la Bretagne : consultation en Loire Atlantique, selon Bretagne Réunie

Réunification de la Bretagne. Suite à l’article du JDD dont les médias se sont emparés, qui informe de la demande de cent cinquante élus au Président Emmanuel Macron du rattachement

1 Comment

  1. Penn kaled
    février 23, 12:27 Reply

    Je suis pour la suppression des départements ,et leur remplacements par les 26 pays de Bretagne projet Voynet ,ce seraient des échelons plus proche du citoyen qui remplaceraient toutes les autres structures intercommunales et autres véritable imbroglio à n’y plus s’y retrouver .Par contre je suis opposé aux regroupement des communes à marche forcée .Cependant hélas , en cas de survie des départements ,je proposerais que la Cornouaille morbihannaise rejoigne le Finistère ,au moins les commune de Roudouallec ,Gourin Guiscriff,Lanvénégen Le Saint .Pour Langonnet et Le Faouet malgré qu’elles font partie de la Cornouaille morbihannaise ,au vu des communications routières actuelles ce serait plus discutable .

Laissez votre réponse