✅ Les îles de Bretagne : tout savoir … ou presque !

✅ Les îles de Bretagne : tout savoir … ou presque !

Iles de Bretagne et pays maritime.

Avec quelques 2700 kilomètres de côtes, la Bretagne est le pays maritime par excellence.
Donc autant que l’Afrique du Sud ou l’Ukraine. Également plus que le Pérou, ou l’Égypte, ou encore l’Allemagne ou le Portugal. Avec trois façades maritimes et un pignon terrestre, la Bretagne possède une véritable couronne d’îles et d’îlots. En effet, « couronne » tant ces îles de Bretagne sont des joyaux incomparables.

 

iles de Bretagne

Iles et archipels de Bretagne

 

Nous choisissons de nommer les îles et les villes de Bretagne en français et en breton. Si vous aussi, vous souhaitez le faire, un seul site de référence: www.geobreizh.bzh
Par ailleurs, dans les prochaines semaines, nous reviendrons dans des présentations spéciales sur chaque île et archipel cités dans cet article.

Alors commençons notre voyage par le sud du pays.

 îles de Bretagne

île Dumet Loire Atlantique

Ile Dumet

Un confetti de huit hectares à six kilomètres de Piriac sur Mer/Penc’herieg. Face au pays de l’or blanc de Bretagne, Guérande/Gwenrann. Des dunes, du sable et un peu de verdure. Longtemps privée, elle est depuis 1990 propriété du Conservatoire du Littoral et le gestionnaire en est le département de Loire Atlantique. Depuis l’île Dumet/Enez Aodum est une réserve ornithologique.
L’île Dumet est la seule île maritime de Loire Atlantique.

 

 

ile de Bretagne

île de Houat Morbihan

Ile de Houat

Là, on peut ici commencer à véritablement parler d’île avec des dimensions plus conséquentes. En l’occurrence 3,3 kilomètres de long sur 1,5 kilomètre de large. Bref, à peine trois kilomètres carrés pour 230 habitants.
Une des particularités de l’île de Houat/Enez Houad, c’est sa plage convexe de En Tal, configuration très rare dans le monde. Le mot breton Houad signifie « canard » en langue française.

 

île de Bretagne

île de Hoëdic Morbihan 

Ile de Hoëdic

Entre Belle Ile/Ar Gerveur, la Pointe de Quiberon/Kiberen et le continent, la petite soeur de Houad c’est Hoëdic/Edig. Faisant un kilomètre carré de moins que sa voisine Houad, Edig ne pouvait signifier en langue française qua « petit canard« . A peine une centaine d’habitants à l’année peuple cette île du Morbihan. Vers 1900, la population de Hoëdic était de trois cent cinquante habitants. Edig est une île sans voiture. L’été la population passe de la centaine d’habitants à environ trois mille touristes permanents, avec les problèmes que cela pose.

 

ile de Bretagne

Belle Ile Morbihan

Belle-Ile

Belle-Ile, sous entendue en Mer, ne doit pas être confondue avec Belle Isle en Terre/Benac’h, charmante petite ville du Trégor dans les Côtes d’Armor.
Avec ses quelques 85 kilomètres carrés, Belle Ile est la plus grande île de Bretagne. Elle se situe à une douzaine de kilomètres au sud de la presqu’île de Quiberon/Kiberen. De formation volcanique, elle mesure dix-sept kilomètres de long sur neuf de large.
Les trois îles du Mor Bihan précitées se trouvent dans la Mor Braz. La « mer grande » en langue français est cette étendue maritime délimitée par la presqu’île de Kiberen, Belle-Ile et la pointe d’An Turball.
La population d’Ar Gerveur/Belle Ile a évolué au fil du temps. Ainsi de 4500 habitants vers 1750, la population de Belle Ile culmina à 10804 habitants en 1872 et est aujourd’hui vers 5400 habitants. La capitale de Belle-Ile est le port du Palais qui regroupe environ la moitié de la population de l’île.
« Qui voit Belle-Île, cingle sans péril »

 

iles de Bretagne

îles du Golfe du Morbihan

Les îles du Golfe du Morbihan

Mor Bihan se traduit littéralement en langue française par « mer petite« . Donc rien  d’anormal d’y trouver des îles.
Deux îles plus importantes : Ile aux Moines et Ile d’Arz.
Et plusieurs îles plus petites d’ouest en est du Golfe.
Dont l’île de Berder, l’île de Gavrinis, l’île de la Jument, l’île Creizic, l’île Brannec et l’île de Govihan. Puis l’île de Stibiden, l’île des Oeufs, l’île Iluric et l’île Ilur. Enfin l’île Bailleton, l’île Tascon, l’île de Bechit, l’île de Boëd et l’île de Boëdic.

 

ile de Bretagne

Ile de Groix

Ile de Groix.

Après Houat, Hoëdic et Belle Ile, voici la quatrième « grande » île du Morbihan.
L’île de Groix/Enez Groe est plus modeste en superficie que sa voisine du sud Belle-Ile. Seulement une petite quinzaine de kilomètres carrés. Huit kilomètres de long sur trois de large avec un point culminant naturel de … 48 mètres !
La population de Groix culmina en 1911 avec 5825 habitants. Aujourd’hui quelques 2300 habitants vivent à l’année sur Enez Groe, c’est à dire précisément la même population qu’en 1793.
Groix (comme toutes les îles de Bretagne) est magnifique, avec ses falaises, ses criques de sable et ses dunes face à l’Océan Atlantique.
« Qui voit Groix, voit sa croix »

 

ile de Bretagne

Archipel des Glenan

Archipel des Glenan

Remontons vers la pointe de Bretagne, pour arriver dans l’archipel paradisiaque des Glenan en Penn ar Bed.
Les Glenan forme un archipel de neuf îles principales et d’une multitude d’îlots plus ou moins découverts selon les marées. Parmi les neuf îles dites principales, figurent Saint Nicolas, Bananeg, Loc’h et Penfret. Puis plus modestes, Cigogne*, Dreneg, Bruneg, Geoteg, Kigeneg (en forme de coeur), Geridenn et l’île aux Moutons.

Quelques îlots : Kastell Braz, Run, Roc’h ar Roac’h, Broc’h, Laon Egenn Hir, Men Kren …
*A l’origine cette île se nommait en breton Seizh Kogn ou « sept coins » et fut bêtement francisé en « cigogne ».

 

ile de Bretagne

Ile de Sein

Ile de Sein.

C’est sans doute l’île bretonne à la forme la plus reconnaissable. Une sorte de S d’un kilomètre de long et parfois étroite que de quelques dizaines de mètres. Toute une partie de l’île est submersible et lors de grandes marées, la mer envahit les quais. Enez Sun possède son ledenez*, Kelaourou.
Un demi kilomètre carré en Mer Celtique, en face de Beg ar Raz/Pointe du Raz. Entre Enez Sun et la pointe extrême de la Bretagne circule un puissant courant, le Raz de Sein.
Au nord de l’île se trouve la Chaussée de Sein. C’est un dédale d’îlots et de rochers, tous nommés en brezhoneg/breton, invisibles à marée haute. Donc d’autant plus dangereux pour la navigation. Ainsi, Enez Sun, comme ses voisines finistériennes plus au nord, furent des écueils redoutables pour nombre de navires et de Marins.
L’île de Sein est habitée à l’année par quelques deux cent trente Sénans et Sénanes.
« Qui voit Sein voit sa fin« .

ile de Bretagne

Ile Molène

Archipel de Molène

Plus au nord encore se trouve l’archipel de Molène, ou Enezeg Molenez en brezhoneg/breton.
Après l’archipel des Glenan au sud du Finistère (Penn ar Bed, là où la terre commence) voici l’archipel du nord. L’île centrale et la moins petite est Molenez/Molène. Au nord, entre elle et Enez Eusa/Ouessant, Banneg et Balaneg. Dans son sud, Trielen, Kemenez et Benniget.
Au total, Enezeg Molenez est constitué de dix-neuf îles et îlots dans une zone maritime d’environ seize kilomètres de côté.
De 604 habitants en 1954, la population de Molenez chute pour n’atteindre aujourd’hui que 141 habitants.
Aucune autre île de l’archipel de Molène n’est habitée, sauf celle de Kemenez.
Deux phares majestueux limitent cet archipel de Molène : Kereon au nord et Pierres Noires au sud. La plupart de ces petites îles possèdent un ledenez*

 

Ile de Bretagne

Ile d’Ouessant

Ile d’Ouessant

C’est la plus grande île de Bretagne après celle de Belle Ile dans le sud du pays.
Quelques 800 habitants sur environ quinze kilomètres carrés. Une forme très remarquable, en pince de crabe. Ouessant se trouve à une vingtaine de kilomètres au large du port du Conquet/Konk Leon. Les dimensions de l’île d’Ouessant, la terre la plus occidentale de Bretagne, sont de huit kilomètres sur quatre. L’île d’Ouessant/Enez Eusa en breton et Ushant en anglais, est séparée de l’archipel de Molène voisin par le Fromveur. C’est un très puissant et froid courant marin s’engouffrant dans une faille de soixante mètres de profondeur, et qui peut atteindre par fort coefficient de marée les dix noeuds.
Pas moins de cinq phares importants entourent l’île : Nividig, Kreac’h, Stiff, La Jument et Kereon.
En 1911, il y avait quelques trois mille habitants sur l’île d’Ouessant.
L’île d’Ouessant est internationalement reconnue comme étant une zone de passage très important d’oiseaux migrateurs entre le nord de l’Europe et l’Afrique.
« Qui voit Ouessant voit son sang »

 

ile de Bretagne

Ile de Batz

Ile de Batz

L’île de Batz se trouve en face du port de Rosko/Roscoff dans le nord Penn ar Bed. Le tour de l’île de Batz mesure dix kilomètres. Les dimensions de l’île sont de 3,5 kilomètres sur 1,5 kilomètre. Elle est très proche du continent mais un puissant courant l’en sépare.
Enez Vaz est l’île bretonne de la douceur océanique par excellence, bénéficiant à plein des bienfaits du Gulf Stream.
A la veille de la première guerre mondiale, environ 1400 habitants y vivent. Aujourd’hui ils sont moins de cinq cent à l’année.
Dans toutes les îles bretonnes, la première guerre mondiale fut une rupture considérable.
Attention à ne pas confondre l’île de Batz dans le nord du pays avec Batz sur Mer dans le sud, en presqu’île grérandaise.

 

iles de Bretagne

Archipel des Sept Iles

Archipel des Sept Iles.

L’archipel des Sept Iles (Enezeg ar Jentilez en breton) est formé de cinq îlots et de deux gros rochers. Dont Enez Riouzig, Kostann, Enez Melbann, Enez Bonno, Enez ar Breur, Enez Plat et Enez Serr.
Situé sur la côte nord de la Bretagne, l’archipel des Sept Iles est classé réserve ornithologique depuis 1912. Surtout en réaction au massacre des Macareux moines à l’époque par des Parisiens en mal de safari.
En outre c’est ici que l’on trouve une des principales colonies de Fou de Bassan d’Europe. D’autres oiseaux marins y trouvent également refuge, comme des Pingouins torda, des Guillemots de Troïl ou des Pétrels.

 

Iles de Bretagne

Ile de Bréhat

Ile de Bréhat.

C’est la dernière île de notre tour de Bretagne.
Trois kilomètres « carré » (ou rond ?!) pour l’île principale et ses quelques quatre-vingt six îlots alentours. Comme d’autres îles bretonnes vues précédemment, l’ile de Bréhat est séparée du continent par un chenal plus profond, le chenal du Ferlas. L’île de Bréhat est très réputée pour son micro-climat permettant la présence de plantes méditerranéennes et exotiques. Le granit rose qui donne son nom à la côte environnante est ici très présent. Comme trop d’îles bretonnes, la population de l’île de Bréhat est en déclin. De presque 2000 habitants en 1846, les Bréhatins ne sont plus qu’environ 360 actuellement

 

Petit lexique.

*Ledenez : péninsule. Se dit d’un îlot attenant à une île, qui en est séparée à marée haute.
Enez : île, et Inizi pour le pluriel « îles ».
Enezennig : îlot
Enezad(ez) : îlien(ne)
Enezeg : archipel
Gourenez : presqu’île

 

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

Previous ✅ Gestion économique de la crise Covid, par David CAYLA
Next ✅ Cartes de Bretagne : info pour les uns, fakenews pour d'autres ...

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 300 posts

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors NHU Bretagne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

✅ Cambronne, un sabre d’officier en quête d’or blanc en Silésie ?

Le général Cambronne, célèbre pour quelques mots, a passé une partie de sa vie à Saint-Sébastien-sur-Loire, au sud de Nantes. De retour d’expatriation, un passionné d’histoire, Kevin Lognoné, aimerait retrouver

✅ Réunification Bretagne : consultation, référendum ou décret ?

Réunification Bretagne. La demande est telle qu’on y arrive enfin : la Bretagne sera bientôt réunifiée. Les élections municipales ont déclenché en Bretagne, et en particulier en Loire Atlantique, des

La sécheresse aux portes de la Bretagne

Pour l’instant c’est surtout l’extrême sud du pays qui est touché. Le climat change partout sur notre petite planète. Et c’est notre faute. Globalement, nous consommons trop, de tout. Surtout

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse