Un fest-noz, deux fest-noz, trois fest-noz … mais des festoù-noz.

Un fest-noz, deux fest-noz, trois fest-noz … mais des festoù-noz.

Un fest-noz et son pluriel singulier.

Mais d’abord, pour les rares personnes qui ne le sauraient pas encore : qu’est-ce qu’un fest-noz ?
En langue française cela se traduit par «fête de nuit ». Il s’agit d’une sorte de bal en Bretagne où toutes les générations se retrouvent pour danser des danses traditionnelles bretonnes jusqu’au bout de la nuit. Qui n’a pas été voir, ou mieux encore, y participer, ne connaît pas vraiment ce pays si particulier qu’est la Bretagne.

Singulier et pluriel.

À défaut de savoir danser gavottes, plinn et autres fisel; au moins il faut savoir écrire correctement ce mot si important dans notre vie bretonne.
En langue française les pluriels prennent généralement (mais pas exclusivement) un s en terminaison d’un singulier. Une «fête de nuit » devient des « fêtes de nuit. En breton pas de s mais plusieurs terminaisons selon les mots. Et un fest-noz devient des festoù-noz. Ne pas oublier l’accent grave sur le ù.

Nombres et pluriels

En langue française on dit une «fête de nuit » et ensuite deux, trois … «fêtes de nuit ». Il y en a plusieurs, donc le pluriel s’applique.
Pas en breton.
Un fest-noz restera au singulier après un nombre. Donc on dira et écrira quatre fest-noz. Cette règle de grammaire vaut pour tous les mots en breton dès lors qu’ils sont placés juste après un nombre. Fut-il très important.

Photo J. Kergourlay/Yaouank

Déjà paru à propos des festoù-noz dans nos colonnes.

Danse bretonne, la communion d’un peuple

Promouvoir le fest-noz par les sons d’aujourd’hui

Précédent Le foot breton : une presse régionale résolument conformiste
Suivant Vikings et Outlander : des héros scandinave et écossais.

A propos de l'auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 251 articles

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Construire une réalité utile en Bretagne : votre nouveau rendez-vous Bretagne Prospective

Breizh, Bretagne, Naoned, Penn Ar Bed … Ces mots peuplent notre quotidien. Ils sont associés à des marques, des entreprises, des associations. Nous les voyons partout et de plus en

Cuisine : Escales de Chefs en Bretagne

Bretons d’ici et Bretons d’ailleurs. Ce festival itinérant s’était installé à Saint Malo en Avril dernier.  Chaque année, des Chefs du monde entier sont invités à venir partager leurs recettes

Vu de Bretagne : les Gilets Jaunes et les PIGS, quel rapport ?

Les nouveaux PIGS arrivent … PIGS vous avez dit ? Et si la crise des gilets jaunes, n’était en fait que la queue de comète de la « crise grecque

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire