Gwenn ha Du

Le Gwenn ha Du, on vous dit tout sur ce drapeau breton !

de NHU Bretagne
Publié le Dernière mise à jour le

Deiz ha Bloaz Laouen deoc’h/ Happy Birthday to you Gwenn ha Du

Le Gwenn ha Du, sans doute aujourd’hui le symbole de la Bretagne le plus connu et reconnu dans le monde, a tout juste cent ans.
Nous allons (presque) tout vous dire à propos de ce Gwenn ha Du, de sa création il y a un siècle jusqu’à nos jours.

Qu’est-ce que le Gwenn ha Du ?

Le Gwenn ha Du est le nom officiel, en brezhoneg / breton, du drapeau de la Bretagne.
Dans de nombreux pays, le drapeau national n’a pas de « petit nom ».
On connaît le « Stars end Stripes » pour le drapeau des États-Unis, « Union flag » pour celui de Grande Bretagne, Y Ddraig Goch / The Red Dragon pour celui du Pays de Galles. Mais la plupart du temps, c’est « le drapeau … » ou on énumère les couleurs; Exemple de la France : « drapeau français », ou « drapeau tricolore » … feignant de savoir qu’ils sont nombreux sur terre les « drapeaux tricolores ».

La signification et traduction du Gwenn ha Du ?

Les trois mots Gwenn ha Du se traduisent en langue française par « Blanc et Noir ». Ces deux couleurs, qui ne sont d’ailleurs pas considérées comme de véritables couleurs, sont en effet celles du Gwenn ha Du.
A notre connaissance, seul le drapeau de la Corse n’arbore également que le blanc et le noir.

Pourquoi le drapeau breton s’appelle le Gwenn ha Du ?

Le drapeau breton officiellement reconnu en Bretagne et à l’international s’appelle le Gwenn ha Du, parce qu’il est Blanc et Noir. On ne nomme jamais le drapeau breton en langue française (Blanc et Noir) mais toujours en brezhoneg, en breton. Dans notre langue, Gwenn signifie Blanc et Du signifie Noir. Le Ha entre Gwenn et Du signifie Et en langue française.

Depuis toujours, le blanc et le noir sont les couleurs nationales de la Bretagne.

Peu de drapeaux nationaux sont noir et blanc dans le monde. Nous ne connaissons aucun autre drapeau national dans le monde qui soit blanc et noir, autres que le drapeau breton et le drapeau corse à tête de Maure.
Il est à noter que le blanc et le noir ne sont pas considérés comme des couleurs. Ainsi les drapeaux de Bretagne n’ont pas de couleurs.

Le drapeau breton Gwenn ha Du est-il le « vrai » drapeau breton ?

Pour la très grande majorité des Bretonnes et des Bretons, le drapeau breton Gwenn ha Du est en effet le drapeau officiel de la Bretagne, le « vrai ». C’est un drapeau inventé récemment qui s’est rapidement imposé partout en Bretagne.

La Bretagne a combien de drapeaux ?

Excellente question !
Certains d’entre nous en préfèrent un autre : le Kroaz Du.
Kroaz Du signifie Croix Noire en langue française. Cet autre drapeau breton est une croix noire sur fond blanc. Là non plus, personne ne le nomme en langue française. Attention à ne pas le confondre avec le drapeau des Cornouailles qui lui est inverse du Kroaz Du, soit une croix blanche sur fond noir.

gwenn ha du

Drapeau des Cornouailles et Kroaz Du de Bretagne

Le drapeau breton Kroaz Du est officiellement attesté au XVe siècle. Certains écrits le font remonter encore plus loin dans le temps, en particulier lors de le troisième croisade en 1188. C’est au moins pour cette raison que de nombreux Bretons voient dans le drapeau breton Kroaz Du le « vrai » drapeau de la Bretagne.
Il existe un troisième drapeau breton. Le drapeau breton d’hermines plain est blanc parsemé d’hermines. Il apparait en 1316 sous le règne de Jean III, Duc de Bretagne. Il sera popularisé par Anna Vreizh / Anne de Bretagne, Duchesse de Bretagne de 1488 à 1514.

Quand a été créé le drapeau breton Gwenn ha Du ?

Le drapeau breton Gwenn ha Du fut créé en 1923. Par rapport au Kroaz Du, le Gwenn ha Du est donc très récent.

Qui a créé le drapeau breton Gwenn ha Du ?

C’est un architecte breton, Morvan Marchal, qui crée le drapeau breton Gwenn ha Du. Morvan Marchal fait déjà partie d’un groupe d’artistes dont on fête aussi en 2023 le centenaire : les Seiz Breur (« Sept Frères » pour les non brittophones). Il est né le 13 Juillet 1900 et est mort le 13 Août 1963.

gwenn ha du

Morvan Marchal en 1927, au congrès du Parti Autonomiste Breton à Rosporden, présenta le Gwenn ha Du comme « emblème national de la Bretagne ».
Photo CRCB Centre de Recherche Bretonne et Celtique – Fonds Denise Guieysse

Quelle est la signification du drapeau breton Gwenn ha Du ?

Considérant le drapeau breton d’hermines plain comme trop ressemblant au drapeau monarchiste français de fleurs de lys plain, Morvan Marchal souhaite créer un drapeau moderne.
Il se serait inspiré pour cela de deux autres drapeaux nationaux.
D’une part le drapeau de la Grèce aux origines de la Démocratie. Puis d’autre part, du drapeau des États-Unis d’Amérique, pays neuf et puissance du XXe siècle.
Les points communs de ces deux drapeaux sont les bandes.
Ainsi, pour la Grèce, neuf bandes bleues et blanches avec une croix sur le canton. Et pour les États-Unis d’Amérique, treize bandes rouges et blanches représentant les treize états fondateurs, et un canton de cinquante étoiles représentant autant d’états constituant la fédération.

Gwenn ha Du

Le Gwenn ha Du a été crée par Morvan Marchal en s’inspirant des drapeaux nationaux de deux Démocraties : la Grèce et les États Unie d’Amérique

C’est quoi cette hermine dont tout le monde parle ?

L’hermine (Mustela erminea) est un petit mammifère de la famille des Mustélidés. Dans la même famille que l’hermine, on trouve le putois, la martre, le blaireau et la belette. Également les loutres.

En été l’hermine est brune sur le dos et blanche sur le ventre. En hiver, pour mieux se fondre dans le paysage neigeux, l’hermine devient toute blanche. Presque toute blanche, car elle garde le bout de la queue noire.
Donc l’hermine est un petit mammifère, mais l’hermine est devenue aussi l’emblème de la Bretagne. Tout le monde connaît aujourd’hui l’hermine bretonne, cette sorte de petit logo que l’on peut voir partout.

Sur le drapeau breton Gwenn ha Du bien sûr, dont on fête cette année le premier centenaire, mais également dans la communication visuelle de nombreuses entreprises et institutions. Par exemple le logo de la Région Bretagne administrative et le blason des gendarmes départementaux de cette même région administrative. On retrouve aussi l’hermine bretonne sur le blason du Limousin en France.

l'hermine

Hermine de Bretagne – Dessin extrait de Mammifères en Bretagne de Stéphane Brousse aux Éditions Yoran Embanner

Quel est le rapport entre l’hermine et la Bretagne ?

Faisons un peu d’héraldique.
Au Moyen-Âge, les familles nobles possèdent toutes un blason. Ce blason orne le bouclier pour les guerres et les croisades.
En 1202, Alix, Duchesse de Bretagne, à onze ans, se fiance à  Pierre Ier de Dreux, qui revient Pierre Ier de Bretagne dès 1214. A cette époque, seul l’aîné de la famille conserve en l’état le blason officiel familial. Les autres enfants doivent, selon l’expression, « briser les armes » c’est à dire modifier le blason officiel par une « brisure ». En fait l’ajout d’un élément le plus souvent.
Pierre Ier de Bretagne ajoutera un « franc quartier d’hermines dans l’angle supérieur gauche du blason « Échiqueté d’or et d’azur à la bordure de gueules » du blason paternel.

C’est le début d’une longue histoire d’amour entre l’hermine et la Bretagne.

Mais il existe une autre version de l’origine de cette histoire d’amour liant l’hermine à la Bretagne, entre Histoire et légende …
Lors d’une chasse à courre, la Duchesse Anne de Bretagne voit une hermine traquée par les chiens. Acculée par la meute, elle préfère tenir tête que de traverser le marais et salir son magnifique pelage d’hiver immaculé. Conquise par la bravoure de l’hermine, Anne de Bretagne fait reculer les chiens et sauve l’animal. A partir de ce jour-là, dit-on, Anne de Bretagne, Duchesse des Bretons, fera de l’hermine son animal emblématique. Et de fait celui de son pays, la Bretagne.

Quelle est la devise de la Bretagne ?

De cet épisode de chasse à courre, serait également née la devise de la Bretagne.

La devise officielle de la Bretagne est : Kentoc’h mervel eget em zaotra. Ce qui se traduit en langue française par  « Plutôt la mort que la souillure« .

D’aucuns affirment que cette devise de la Bretagne serait plutôt due à Alan II de Bretagne dit Al Louarn (« le renard » en langue française) ou dit Alain Barbetorte. Il fut Comte du Poher et Duc de Bretagne de 936 à 952. Lors d’une bataille qui se présente plutôt mal face à des Vikings, il voit une hermine tenir face à un renard menaçant plutôt que de traverser un marécage et salir ainsi son blanc pelage. S’inspirant de cette attitude courageuse, les armées bretonnes sortiront finalement victorieuses de la bataille. Dès 939, Alan II al Louarn chassera les Vikings de Bretagne pour un bon moment.

Pourquoi il y a onze hermines sur le drapeau breton ?

Sur le canton du drapeau Gwenn ha Du, point de croix ni d’étoiles comme sur les drapeaux grec et « américain », mais des …hermines, bien sûr !

Autant on connaît les raisons de l’existence des neuf bandes Gwenn ha Du du drapeau préféré des Bretonnes et des Bretons, autant on ignore la signification des onze hermines figurant dans le canton du drapeau.
Pourquoi Morvan Marchal, le créateur du Gwenn ha Du, a choisi de faire figurer onze hermines dans la canton du drapeau breton Gwenn ha Du … lui seul doit le savoir!
Sans doute un rappel du drapeau d’hermines plain.

provinces historiques de Bretagne

Les provinces historiques et les pays traditionnels de Bretagne – Source : GeoBreizh.bzh

Pourquoi ces neuf bandes sur le drapeau breton Gwenn ha Du ?

Sur le Gwenn ha Du, Morvan Marchal choisira de faire figurer neuf bandes alternativement Gwenn ha Du. C’est à dire littéralement « Blanches et Noires ».

Les quatre blanches blanches représentent les régions de Bretagne occidentale parlant le brezhoneg, le breton. Tandis que les cinq bandes noires représentent les régions de Bretagne orientale où se parle le gallo, langue d’oïl proche de la langue française.
Les cinq régions gallèses de l’est du pays sont le Pays de Rennes / Bro-Roazhon, le Pays de Nantes / Bro-Naoned, le Pays de Dol / Bro-Zol, le Pays de Saint Brieuc / Bro Sant Brieg et le Pays de Saint Malo / Bro Sant Maloù.
Quant aux quatre régions brittophones de l’ouest du pays, ce sont le Pays de Vannes / Bro-Gwened, la Cornouaille / Bro-Gerne, le Léon / Bro-Leon et le Trégor / Bro-Dreger.

Pourquoi le drapeau breton Gwenn ha Du est présent partout ?

Un siècle après sa création, le drapeau breton Gwenn ha Du est partout.

Partout en Bretagne, c’est assez compréhensible; mais partout dans le monde, ça l’est déjà moins, non ?
Le Gwenn ha Du fait une de ses premières apparitions officielles hors de Bretagne lors de l’Exposition des Arts Décoratifs de 1925 à Paris, où il flotte sur le Pavillon de la Bretagne. Depuis 1923, le Gwenn ha Du n’a cessé d’être de plus en plus visible. Le Gwenn ha Du figure par exemple sur les plus de cinq millions de plaques minéralogiques de véhicules automobiles de Bretagne. De très nombreuses mairies de Bretagne arborent le Gwenn ha Du sur leur fronton, des navires, des entreprises …

Il est impossible aujourd’hui, en Bretagne bien sûr, mais également souvent à l’étranger, d’assister à une rencontre sportive sans y voir des drapeaux bretons Gwenn ha Du. Également dans les manifestations revendicatives et festivals de musiques où le Gwenn ha Du flotte.

Gwenn ha Du

En Bretagne, le drapeau breton Gwenn he Du est partout, même sur les nos plaques d’immatriculation. Ici sur un véhicule d’un média en Loire Atlantique

Pourquoi un émoji Gwenn ha Du ?

En 2019, l’association bretonne EmojiBZH avant lancé une vaste campagne afin d’obtenir l’émoji du drapeau breton Gwenn ha Du comme d’autres nations et peuples du monde l’ont. Même des nations sans état, comme le Pays de Galles, l’Écosse … ou des îles comme la Martinique, la Guadeloupe … jusqu’aux rochers des terres australes dépendant de la France.

Malgré l’incontestable succès de la campagne ÉmojiBZH, l’organisme UNICOD n’a pas donné son feu vert pour notre émoji Gwenn ha Du. Doit-on y voir la main du pouvoir central qui ne souhaite pas voir notre Gwenn ha Du noyer les réseaux sociaux, ce qui donnerait au reste du monde l’idée qu’il existe donc dans l’Hexagone d’autres peuples et nations. L »Une et Indivisible » en prendrait de suite un coup!

emoji
Je veux l’emoji drapeau de Bretagne

Soutenez votre média breton !

Nous sommes indépendants, également grâce à vos dons.

A lire également

1 commentaire

Bourguignon 5 août 2023 - 22h38

Mais quelle belle histoire, oncle Job! C’est beau comme l’antique !

Répondre

Une question ? Un commentaire ?

Recevez chaque mois toute l’actu bretonne !

Toute l’actu indépendante et citoyenne de la Bretagne directement dans votre boîte e-mail.

… et suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Notre mission

NHU veut faire savoir à toutes et tous – en Bretagne, en Europe, et dans le reste du monde – que la Bretagne est forte, belle, puissante, active, inventive, positive, sportive, musicienne…  différente mais tellement ouverte sur le monde et aux autres.

Participez

Comment ? en devenant rédacteur ou rédactrice pour le site.
 
NHU Bretagne est une plateforme participative. Elle est donc la vôtre.