ports de pêche bretons

Ports de pêche bretons : liste et localisation

de NHU Bretagne

Quels sont les ports de pêche en Bretagne?

Il existe au moins deux manières de citer les ports de pêche de Bretagne : par ordre d’importance ou par localisation géographique.
Il existe encore d’autres manières de lister les ports de pêche bretons : tonnage de poissons pêché par les navires de pêche enregistrés dans le port, ou tonnage de pêche débarqué dans le port. En effet, par exemple dans le port de pêche breton de Douarnenez en Cornouaille, viennent débarquer des navires enregistrés dans ce port mais aussi des navires d’autres ports de pêche bretons et étrangers, comme des Irlandais, des Vendéens …
Nous allons opter par une présentation des ports de pêche selon des données fixes ne variant pas d’une année sur l’autre.
Donc ce sera les ports de pêche de Bretagne selon leur localisation géographique.
On commencera dans le grand sud de Loire Atlantique pour remonter nos quelques 2700 kilomètres de côtes maritimes jusqu’à la frontière normande.

La pêche bretonne c’est avant tout du poisson … mais pas que !

Mais c’est aussi la conchyliculture (élevage d’huîtres), la mytiliculture (élevage de moules), les algues … La Bretagne possède le plus vaste champ d’algues d’Europe et le dixième au monde, et fait de notre pays un leader international en algoculture.
La Bretagne produit environ 60% de la production totale de poissons et de produits de la mer de tout l’Hexagone.

ports de peche de Bretagne
Ports de pêche en Bretagne : pas seulement du poisson mais également bien d’autres produits de la mer

Combien de ports de pêche en Bretagne ?

Nous avons listé trente sept ports de pêche bretons.
Parmi ces ports de pêche bretons, nous avons retenu de modestes ports de pêche ayant le plus souvent peu d’infrastructures et dépendant de ports voisins plus importants.
Les quatre ports de pêche bretons les plus importants sont d’abord Lorient / An Oriant, dans le Morbihan.
On trouve ensuite le port bigouden du Guilvinec / Ar Gelveneg en Penn ar Bed / Finistère, Erquy / Erge ar Mor et Saint Quay Portrieux / Sant-Ke-Porzh-Olued dans les Côtes d’Armor, et La Turballe / An Turball en Loire Atlantique, dans le sud du pays.
Pour vous donner un ordre d’idée, Lorient / An Oriant représentait en 2021 quelques 25000 tonnes de pêche fraîche débarquée et 80000 tonnes de produits de la mer traités et transformés.

Liste des ports de pêche bretons

Cette liste des ports de pêche bretons vous est présentée par ordre alphabétique, en précisant dans lequel des cinq départements de Bretagne il se situe. En langue française et en brezhoneg / breton.

Aber Ildut / Aber Ildud – Finistère
Aberwrac’h – Finistère
Audierne Plouhinec / Gwaien Ploeneg – Finistère
Batz / Enez Vaz – Finistère
Belle Ile / Ar Gerveur – Morbihan
Brest – Finistère
Cancale / Kankaven – Ille et Vilaine
Concarneau / Konk-Kerne – Finistère
Dahouët – Côtes d’Armor
Doëlan / Dolan – Finistère
Douarnenez – Finistère
Erquy / Erge ar Mor – Côtes d’Armor
Groix / Enez Groe – Morbihan
Ile de Sein / Enez Sun – Finistère
La Plaine sur Mer / Plaen-Raez – Loire Atlantique
La Turballe / An Turball – Loire Atlantique
Le Conquet / Konk-Leon – Finistère
Le Croisic / Ar Groazig – Loire Atlantique
Le Guilvinec / Ar Gelveneg – Finistère
Lesconil / Leskon – Finistère
Le Vivier Charrueix / Gwiver Kerruer – Ille et Vilaine
Locquémeau / Lokemo – Côtes d’Armor
Loctudy / Loktudi – Finistère
Loguivy / Logivi-Plaeraneg – Côtes d’Armor
Lorient / An Oriant – Morbihan
Moguériec / Mogerieg- Finistère
Molène / Molenez – Finistère
Ouessant / Enez Eusa – Finistère
Paimpol / Pempoull – Côtes d’Armor
Pornic / Pornizh – Loire Atlantique
Quiberon / Kiberen – Morbihan
Roscoff / Rosko – Finistère
Saint Cast le Guildo / Sant-Kast-ar-Gwildoù – Côtes d’Armor
et Saint Guénolé Penmarc’h / Sant Gwenole Penmarc’h – Finistère
Saint Malo / Sant Maloù – Ille et Vilaine
et Saint Quay Portrieux / Sant-Ke-Porzh-Olued – Côtes d’Armor
Séné / Sine – Morbihan

Certains de ces ports, très modestes, ne possèdent pas de criée, encore appelée halle à marée.
Par exemple, les Côtes d’Armor gèrent huit ports de pêche mais seulement deux criées : Erquy et Saint Quay Portrieux. Pour acheminer les captures des bateaux de pêche basés dans les six ports sans criée, il y a deux solutions. Soit ces bateaux vont directement décharger à Erquy / Erge ar Mor ou à Saint Quay Portrieux / Sant-Ke-Porzh-Olued. Ou le poisson mis en caisse transite par camion entre le port de déchargement et la criée la plus proche.

Ports de pêche bretons : liste et localisation

Quel est le plus grand port de pêche de Bretagne ?

C’est une question souvent débattue en Bretagne.
• Faut-il tenir compte des tonnages pêchés par des navires immatriculés dans le dit port, mais débarqués dans le monde ? Exemple : des thoniers océaniques congélateurs immatriculés à Concarneau / Konk Kerne pêchant le thon en Océans Atlantique sud et Indien et débarquant leurs prises aux Seychelles, Maurice, La Réunion, Abidjan, Tema …
• Ou des tonnages pêchés par les navires immatriculés dans le port et également débarqués par ces mêmes bateaux dans ce port ?
• Autre possibilité : comptabiliser les tonnages débarqués dans le port, quelle que soit l’immatriculation des navires ? Exemple : de nombreux chalutiers irlandais débarquent leur pêche à Douarnenez.

Nous ne choisirons pas !

Quelle que soit la méthode retenue, le plus grand port de pêche de Bretagne se situe dans le liste ci-dessous dans la paragraphe intitulé « Quels sont les principaux ports de pêche en Bretagne ».

Quels sont les principaux ports de pêche en Bretagne ?

Les plus importants ports de pêche de Bretagne sont Lorient / An Oriant, Le Guivinec / Ar Gelveneg, Erquy / Erge ar Mor, Concarneau / Konk Kerne, Saint Quay Portrieux /Sant-Ke-Porzh-Olued, Sant Guenole Penmarc’h, An Turball
Compte tenu de ce que nous écrivons dans le précédent paragraphe, nous préférons les citer sans ordre véritable.

Les ports de pêche du Finistère

La moitié des ports de pêche de Bretagne sont situés en Penn ar Bed / Finistère.
Bordé sur trois de ses quatre faces par la Mor Breizh / Channel, la Mer Celtique et le Golfe de Gascogne, une certaine logique semble respectée.

Aber Ildut / Aber Ildud
Aberwrac’h
Audierne Plouhinec / Gwaien Ploeneg
Batz / Enez Vaz
Brest
Concarneau / Konk-Kerne
Doëlan / Dolan
Douarnenez
Ile de Sein / Enez Sun
Le Conquet / Konk-Leon
Le Guilvinec / Ar Gelveneg
Lesconil / Leskon
Loctudy / Loktudi
Moguériec / Mogerieg
Molène / Molenez
Ouessant / Enez Eusa
Roscoff / Rosko
Saint Guénolé Penmarc’h / Sant Gwenole Penmarc’h

Les ports de pêche de Loire Atlantique

Le département breton le plus au sud possède quatre ports de pêche, et pas des moindres.

La Plaine sur Mer / Plaen-Raez
La Turballe / An Turball
Le Croisic / Ar Groazig
Pornic / Pornizh

Les ports de pêche d’Ille et Vilaine

L’Ille et Vilaine a peu de côtes, c’est aussi le département breton qui possède le moins de ports de pêche.

Cancale / Kankaven
Le Vivier Charrueix / Gwiver Kerruer
Saint Malo / Sant Maloù

Les ports de pêche du Morbihan

Les îles bretonnes du Morbihan, comme celles du Penn ar Bed, possèdent de petits ports de pêche. C’est aussi dans le Morbihan que se situe Lorient / An Oriant, sans doute le plus important port de pêche de Bretagne.

Belle Ile / Ar Gerveur
Groix / Enez Groe
Lorient / An Oriant
Quiberon / Kiberen
Séné / Sine

Les ports de pêche des Côtes d’Armor

Dahouët
Erquy / Erge ar Mor
Locquémeau / Lokemo
Loguivy / Logivi-Plaeraneg
Paimpol / Pempoull
Saint Cast le Guildo / Sant-Kast-ar-Gwildoù
Saint Quay Portrieux / Sant-Ke-Porzh-Olued

Quels sont les ports de pêche du Pays Bigouden

Le Pays Bigouden et la pêche ont un rapport très particulier en Bretagne.
Cet extrême sud-ouest du pays a depuis toujours, eu un rapport extrêmement intime avec la mer. Le Pays Bigouden a une situation stratégique pour la pêche, face au Golfe de Gascogne et proche des zones favoris des langoustines. Également non loin des poissonneuses Mer Celtique et Mer d’Irlande.

Les quatre principaux ports de pêche du Pays Bigouden sont les suivants :

Le Guilvinec / Ar Gelveneg
Lesconil / Leskon
Loctudy / Loktudi
Saint Guénolé Penmarc’h / Sant Gwenole Penmarc’h

Quel avenir pour la pêche bretonne ?

La Bretagne possède encore la plus importante flotte de pêche de l’Hexagone, et fournit près de la moitié du poisson et des produits de la mer frais pour toute sa population.
Pour ce secteur d’activité essentiel de l’économie de la Bretagne, l’avenir est très sombre.
En seulement quelques décennies, la pêche maritime bretonne s’est effondrée. Les pouvoirs centraux à Paris et Bruxelles ont sciemment participé, voire organisé, cet effondrement. Paris ne s’est jamais soucié de la mer, sauf pour s’y baigner en vacances et faire voguer ses bateaux gris.

Ce pays de près de 70 millions d’habitants possède le deuxième plus vaste espace maritime du monde, et semble ne pas en être réellement conscient.
Pour la pêche bretonne, toutes les décisions importantes sont décidées par le pouvoir central et imposées : les quotas, les prix des carburants, les charges sociales …

Une pêche bretonne autonome, voire indépendante.

Un pays de près de 5 millions d’habitants, comme la Nouvelle Zélande ou la République d’Irlande, ne peut-il pas gérer un tel secteur d’activité de façon tout à fait autonome, voire en totale indépendance ?

infographies, algaia atouts
Les infographies de NHU Bretagne


Un pays qui possède quelques 2700 kilomètres de côtes, c’est à dire autant que l’Ukraine ou l’Afrique du Sud, et plus que la Portugal, l’Allemagne, l’Égypte ou le Pérou; a t-il besoin d’obéir à des décisions prises dans des ministères parisiens, par des bureaucrates dont l’immense majorité n’ont jamais mis un pied sur un chalutier et ne savent sans doute pas différencier une limande d’une sole ?

La République d’Irlande indépendante, l’Écosse et le Pays de Galles autonomes, l’état du Québec … et tant d’autres, gèrent parfaitement eux-mêmes leurs activités de pêche maritime, sans quémander à Londres ou à Ottawa.
Pourquoi devrions-nous, en Bretagne, être de ce point de vue sous la tutelle d’un état qui a installé son Musée de la Marine … loin de la mer ?



#BretagneAutonomie
#DeciderNousMemes
#NiHonUnan


Soutenez votre média breton !

Nous sommes indépendants, également grâce à vos dons.

A lire également

7 commentaires

Mathias 28 septembre 2023 - 12h05

suis étonné de ne voir aucune mention des ports du pays de Dol : Le Vivier-sur-mer, et Cherrueix ?

Répondre
Mathias 28 septembre 2023 - 12h10

Quelques données dans cet article de 2022 :
Le port du Vivier-Cherrueix, poumon économique de la baie du Mont-Saint-Michel
Le port du Vivier-Cherrueix, entre Cancale et Le Mont-Saint-Michel, est le plus important complexe conchylicole d’Europe. Il compte une soixantaine d’entreprises, qui génèrent 300 emplois directs.

ouest-france.fr/bretagne/saint-malo-35400/le-port-du-vivier-cherrueix-poumon-economique-de-la-baie-du-mont-saint-michel-6a660708-8b1a-11ec-a1f9-dd16676602bc

Répondre
NHU Bretagne 28 septembre 2023 - 15h11

Bonjour Mathias, et merci de cette pertinente remarque. Les modifications viennent d’être apportées. Bon après-midi. A galon

Répondre
Penn kaled 29 septembre 2023 - 9h26

Je ne sais pas comment vous avez fait pour ne pas mentionner les conséquences du brexit sur la pêche bretonne ? C’était pourtant une des occasions, pour lancer des relations entre le CR B4, associé à la Loire atlantique avec le pouvoir anglais.

Répondre
NHU Bretagne 29 septembre 2023 - 17h57

Bonsoir Dominique, et merci de votre commentaire. NHU Bretagne est un média collaboratif, donc chacun peut y participer. Nous vous proposons de rédiger un paragraphe consacré à la pêche bretonne face au Brexit, et nous l’ajouterons à l’article. Qu’en pensez-vous ? On attend votre contribution : redaction@nhu.bzh
Trugarez

Répondre
Penn kaled 30 septembre 2023 - 9h33

N’étant pas malheureusement proche du milieu de la pêche, me zo ur paotr deus an argoat !! je n’ai pas les compétences nécessaires à la rédaction d’un article. Je vous conseillerais de vous rapprocher de professionnels de ce milieu qui sont loin d’être les derniers à défendre les intérêts bretons.

Répondre
Penn kaled 1 octobre 2023 - 9h37

Pour info radio bleu Breizh izel annonce ce matin une émission à ce sujet mardi matin de 6 à 9 heures ,différentes interventions de professionnels du milieu de la pêche .

Répondre

Une question ? Un commentaire ?

Recevez chaque mois toute l’actu bretonne !

Toute l’actu indépendante et citoyenne de la Bretagne directement dans votre boîte e-mail.

… et suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Notre mission

NHU veut faire savoir à toutes et tous – en Bretagne, en Europe, et dans le reste du monde – que la Bretagne est forte, belle, puissante, active, inventive, positive, sportive, musicienne…  différente mais tellement ouverte sur le monde et aux autres.

Participez

Comment ? en devenant rédacteur ou rédactrice pour le site.
 
NHU Bretagne est une plateforme participative. Elle est donc la vôtre.