La pêche thonière bretonne, seconde d’Europe.

La pêche thonière dans le monde.

Il existe dans le monde, bon an mal an, entre quatre et cinq cent thoniers océaniques. Je vous parle de thoniers congélateurs industriels. Des navires entre soixante et plus de cent mètres. Armés par des Équipages de vingt cinq à près de quarante marins. Des chasseurs de thon.
La Bretagne est seconde en Europe par le nombre de navires armés. Après le Pays Basque sud. Les autres grandes nations thonières du monde sont les Etats-Unis et le Mexique. Mais aussi Taïwan et l’Équateur, le Japon …
Au niveau international, les captures de ces magnifiques poissons dépassent les 4,5 millions de tonnes.

Les marins bretons précurseurs.

Depuis les années 1960 les marins bretons ont été précurseurs en Europe pour cette pêche thonière. Ils chassaient le germon ou thon blanc de Mai à Octobre. Ce poisson apparaît vers les Açores puis remonte chaque année jusqu’au sud de l’Irlande en Mer Celtique. En frôlant plus ou moins, selon les années, nos côtes bretonnes.

thonière

Thonier océanique Via Avenir de la compagnie Saupiquet Concarneau

 

Puis nos marins se sont aventurés plus loin en allant pêcher le thon jusqu’aux côtes occidentales d’Afrique. En particulier au large du Sénégal et de Côte d’Ivoire. La mécanisation se développait rapidement. Les navires devenaient de plus en plus grands et efficaces.
A cette époque, dans ce type de pêche thonière industrielle, seuls les Basques et les Bretons font autorité en Europe.

De plus en plus loin …

Un nouveau cap fut franchi pour la pêche thonière bretonne au début des années 1980.
Trois premiers thoniers océaniques congélateurs d’environ une soixantaine de mètres de long partent pour un très long voyage cette fois. Cap sur l’Océan Indien, et plus particulièrement la République des Seychelles. En effet les eaux chaude de cet océan recèlent d’importants bancs ce thon. Et l’archipel des Seychelles deviendra la base logistique des grands navires.
Cette aventure bretonne continue depuis. En Bretagne le port thonier est Konk Kerne / Concarneau dans le sud de la Cornouaille. Les états majors des Équipages sont pour la très grande majorité issus des environs de ce grand port breton. Également du pays Bigouden et de notre côte sud. Les marins au chalut, type de pêche qui a disparu sur nos côtes, ont trouvé au thon la suite de leur passion.

Vidéo : Le thonier TREVIGNON aux Seychelles par Fredeau Le Récif du Belon

Précédent Des parents se voient refuser un prénom breton pour un tildé
Suivant Pollution et déni de démocratie en Bretagne.

A propos de l'auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 125 articles

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Panorama : La consommation énergétique de la Bretagne.

Préambule. Cet article est le premier d’une série plus complète sur les Energies en Bretagne. Désireux de discuter des choses dans l’ordre, j’ai donc pris le parti de débuter par un Panorama objectif

Aménagement routier en Bretagne : de qui se moque t-on ?

Cinquante ans après, l’aménagement routier du centre Bretagne n’est toujours pas terminé ! Sous la pression du CELIB Comité d’Études et de Liaisons des Intérêts Bretons, le 09 Octobre 1968, l’État

Du pétrole en Bretagne : et si on nous le cachait ?

Du pétrole en Bretagne, on en parlait déjà entre 2009 et 2012. Alors pourquoi évoquer de nouveau cette affaire tombée aux oubliettes ? Justement, parce qu’elle était tombée aux oubliettes.

1 commentaire

Laissez un commentaire