Glenmor, le barde breton éveilleur de nos consciences …

Glenmor, le barde breton éveilleur de nos consciences …

Glenmor, l’écrivain et poète éveilleur de la conscience bretonne.

Glenmor était Milig ar Skañv, orthographié Émile le Scanve à l’état civil. Né en 1931 à Mêl-Karaez* et parti au Tír na nÓg en 1996 de Kemperle*.

Études secondaires à Kintin* et les deux bacs en poche à … 17 ans seulement. D’une modeste famille paysanne bretonnante du Kreiz Breizh (centre Bretagne), il est très actif. Il écrit déjà avant ses vingt ans. Millig s’occupe de théâtre et compose ses premières chansons. Également il voyagera beaucoup : Yougoslavie, URSS, Gràce, Turquie, Italie … Mieux connaître le monde pour mieux aimer la Bretagne.
Dès 1954 il rentre au pays et se lance dans l’écriture et la chanson. Premier récital en 1959 sous son nom de Glenmor, qui ne le quittera plus. Puis il rencontrera Jacques BREL, Youenn GWERNIG, Léo FERRÉ, Xavier GRALL

Glenmor l’éveilleur …

Glenmor aura consacré sa vie entière à la Bretagne, son pays.
Militant infatigable, écrivain et poète, il aura éveillé nos consciences durant quelques décennies. Glenmor sera un grand pourfendeur de ce jaconbinisme qui ronge l’Hexagone. Et l’entraîne sous nos yeux à sa perte.
Avec notre Partenaire KUB, le web média breton de la culture, nous vous proposons de mieux connaître Millig, le barde breton, dans un beau film de Philippe GUILLOUX. Ces images nous font découvrir toute la puissance des mots de Millig.

Lien direct vers ce film consacré à Glenmor.

« La culture s’arrête à six ans, après on nous instruit. On n’est pas un idiot quand on commence l’école, on a déjà une culture d’avance » dit Glenmor.

* Mêl-Karaez, Kemperle et Kintin : les traductions en langue française des noms originaux de ces trois villes de Bretagne sont tellement proches du breton originel qu’il ne nous a pas semblé nécessaire de les mentionner.

Un autre grand poète et écrivain de Bretagne

Xavier GRALL, l’écrivain et poète breton

Previous Ports bretons – la trahison du gouvernement français
Next Réchauffement climatique : et s'il s'agissait de désinformation ?

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 271 posts

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors NHU Bretagne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

A la rencontre de Philippe ARGOUARCH de l’Agence Bretagne Presse

Les interviews* de NHU Bretagne : Philippe ARGOUARCH de l’ABP Agence Bretagne Presse. Bonjour Philippe ARGOUARCH, et merci beaucoup d’avoir accepté notre demande d’interview et de nous recevoir au siège

Décoloniser les provinces, de Michel ONFRAY

Province, le mot est lâché ! Décoloniser les « provinces ». Tout d’abord, quelle est la signification première de ce mot « province » ? Ce mot est de formation latine, une des bases

Yann LE CUN, « Nobel » breton de l’informatique

Yann LE CUN. « Aux États-Unis, ils ont toujours eu du mal à écrire mon nom, LE CUN. J’ai fini par l’écrire en un seul mot (…) un Prix Nobel de

1 Comment

  1. LezBreizh
    février 27, 09:50 Reply

    Bennozh Doue!

    Un grand merci pour cet hommage, il me tarde d’en apprendre plus sur un des sauveurs de notre pays dans une periode sombre de notre histoire.

Laissez votre réponse