Gilles SERVAT à cordes déployées, nouvel album cette année.

Gilles SERVAT à cordes déployées, nouvel album cette année.

Le nouvel album de Gilles Servat sortira cette année.

Gilles Servat et ses musiciens souhaitent surprendre le public avec cet enregistrement sincère et généreux qui a pour objectif d’émouvoir sa fidèle audience et d’en séduire une nouvelle.

Enregistrement hors norme en février 2020

Pendant une semaine, mi-février, le magnifique théâtre à l’italienne de Morlaix a été privatisé pour accueillir l’enregistrement de cet album ! L’acoustique de cet écrin est exceptionnelle. Le timbre des instruments, la profondeur du son, la résonance naturelle… Ainsi l’équipe a pu travailler de façon organique et non pas artificielle.
La technique est orchestrée par Koroll. Avec son directeur, Philippe Guillo, qui suit aussi Gilles Servat sur le live. Également Olivier Renet, ingénieur du son.
Puis fin février et en mars, le mixage de l’album sera assuré par Sylvain Denis, ingénieur son de l’Orchestre de Monte Carlo. Enfin, le mastering, finalisation de l’album, sera assuré par Erwin Autrique. Ce dernier est ingénieur son au sein du plus grand studio européen à Bruxelles : ICP.

Gilles Servat va surprendre.

Trois inédits et huit reprises totalement ré-arrangées. Le tout pour trio classique.
Après 70 ans… à l’ouest !!! sorti en 2017, ce nouvel album marque un tournant dans la carrière de Gilles Servat. Chanteur qui continue d’impressionner après cinquante ans de scène. Alors, cette fois, il explore un nouveau territoire. Toujours dans la chanson francophone, mais dans un style néoclassique. Ainsi, la poésie des mots de Gilles Servat trouve un nouvel éclat dans les arrangements très impressionnistes de Mathilde Chevrel, qui servent au mieux la douceur ou la force des émotions.
Dans ce nouveau territoire acoustique et sans électronique, Gilles Servat voyage avec une formation d’instruments à cordes. Dont Mathilde Chevre au violoncelle, Floriane Le Pottier au violon et Philippe Turbin au piano à queue.

gilles-servat

A Cordes Déployées, le nouvel album de Gilles Servat

Pour Gilles Servat, il s’agit d’une nouvelle aventure.

Si ce n’est pas à mon âge qu’on prend des risques et qu’on se remet en question, c’est quand ? La routine est mortelle pour un artiste” déclare-t-il.

Par exemple, on retrouvera une nouvelle version des Prolétaires, mélangée à du Franz Schubert. L’emblématique Blanche Hermine devient quant à elle La Blanche Sonatine ! Ou “La Paroisse de Prêchi Prêcha”, nouvelle version, qui parle sans détour de viol. Ou encore des poèmes inédits de Gilles Servat mis en musique par Mathilde Chevrel (Printemps et Cheval aux yeux de prune)

Un évènement musical majeur

L’enregistrement a été accompagné d’une séance photos officielles réalisée par le photographe Gwen Saliou. Également photographe du magazine Bretons.
Les séances ont aussi été filmées par une équipe de tournage pour un clip et un projet de documentaire. Cela sous la direction de Laurent Jézéquel (réalisateur du film Denez, le chant magnétique).
Un deuxième clip réservé aux réseaux sociaux sera réalisé sur la chanson Les Prolétaires.
La sortie est envisagée par la maison de disque au deuxième semestre 2020. “Après l’enregistrement, il y a l’editing (choix des prises) et le mixage. Puis le mastering. Ensuite la fabrication des supports, l’élaboration du plan promo et la mise en vente physique et digitale. Chaque étape commence quand la précédente se termine. Lorsque nous serons prêts, cet album qui résonne différemment dans l’histoire de Gilles sortira. C’est une oeuvre monumentale, tout doit être parfait”, déclare Romain Sponnagel, producteur de Gilles Servat pour le label de la coopérative culturelle Coop Breizh.

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee
Previous Patrimoine mondial de l'Unesco : toujours aucun site en Bretagne. Pourquoi ?
Next ✅ Youpiieee, c'est le mois du breton en Bretagne !

Á propos de l'Auteur

Coop Breizh
Coop Breizh 29 posts

Livres et musiques en Bretagne au cœur de la culture bretonne depuis 60 ans ! Production livre et musique, label et distribution.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Comment ils ont coupé en deux le football breton ?

« Comment la Bretagne pourrait-elle réussir lorsque son territoire demeure coupé en deux ? » S’interroge le magistrat breton Yvon OLLIVIER. En 1945, à la fin de la seconde guerre mondiale,

Météo bretonne : pluie ou entrées maritimes

Pluie en Bretagne Coup de gueule de NHU, le premier de 2016 … Pourquoi les présentateurs et tatrices des bulletins météo se sentent-ils presque toujours obligés de parler de “pluie”

Exposition Henry Moore à Landerneau : derniers jours …

Derniers quinze jours pour l’exposition Henry Moore à Landerneau! Fin septembre 2018, j’ai enfin pris le temps d’aller visiter l’exposition Henry Moore, à Landerneau. On ne présente plus la Fondation

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse