✅ L’hymne national breton reconnu par une institution politique

Comment fut créé l’hymne national breton ?

A la fin du XIXe siècle, des pays celtiques que sont l’Écosse et le Pays de Galles possèdent leurs hymnes nationaux respectifs. La Bretagne n’en a pas.
Alors, un étudiant du lycée de Sant Brieg/Saint Brieuc, François Jaffrennou, a l’idée de traduire en brezhoneg/breton l’hymne national des Gallois qui existe depuis 1856. Après tout, c’est avec le peuple gallois et les Cornouaillais que nous sommes les plus proches. Cet étudiant qui maitrise le gallois se fait aider de son professeur de brezhoneg François Vallée. Le Bro Gozh Ma Zadoù breton n’est pas une traduction littérale du Hen Wlad Fy Nhadau gallois, mais il s’en inspire fortement.
C’est en 1898 que le texte du Bro Gozh Ma Zadoù est publié pour la première fois.
Le Bro Gozh Ma Zadoù est chanté la première fois à Gwengamp/Guingamp en 1900 lors d’un congrès de l’Union Régionaliste Bretonne.
Puis le 05 Septembre 1903, le Bro Gozh Ma Zadoù devient l’hymne national de la Bretagne.

Mais pas pour tout le monde.

En effet, pour le pouvoir central de l’auto-proclamée Une et Indivisible république, il ne peut y avoir qu’une nation dans l’Hexagone. Donc qu’un hymne … national. Et il est comme la bouillabaisse, marseillais. Aucun problème pour accepter l’hymne national gallois lors par exemple des tournois de rugby des six nations. Par contre accepter l’hymne très similaire d’une nation composante de l’Hexagone, que nenni!

Reconnaissance officielle.

Cette semaine, s’est déroulée à Rennes/Roazhon, une cérémonie d’officialisation du Bro Gozh Ma Zadoù comme hymne national à l’Hôtel de Courcy, au siège de la Région Bretagne administrative.
Un évènement : c’est la première fois depuis 1903 qu’une institution politique reconnaît officiellement notre hymne breton.

hymne national breton

Une première historique en Bretagne, avec cette reconnaissance de l’hymne national de la Bretagne par une institution politique

Et cela, nous le devons à trois à trois acteurs.

Le Comité Bro Gozh Ma Zadoù.

Comité que nous avons déjà eu l’occasion de présenter dans nos colonnes.
Sous la maîtrise de Jacques Yves Le Touze, cette association oeuvre depuis de nombreuses années à la reconnaissance du Bro Gozh Ma Zadoù. Ainsi qu’à sa promotion, en particulier lors de manifestations culturelles et sportives.

Coop Breizh

C’est LA coopérative de la culture bretonne depuis 1957. Coop Breizh travaille inlassablement à la production et à la distribution de livres. Également de musiques grâce à un label de plus en plus reconnu.
Logiquement donc, c’est Coop Breizh qui produit et distribue le CD Bro Gozh Ma Zadoù.

hymne national breton

Bro Gozh Ma Zadoù, l’hymne national de la Bretagne

La Région Bretagne administrative.

NHU Bretagne n’est pas tendre avec cette institution politique qui administre quatre des cinq départements de Bretagne. Ni avec son Président Loïg Chesnais-Girard. Et continuera de l’être dès lors qu’à nos yeux, ils ne défendront pas suffisamment les intérêts de la Bretagne … toute entière.
Cependant, dans le cas présent, nous reconnaissons avec plaisir et enthousiasme l’excellent travail accompli et cette reconnaissance officielle. Bravo et merci à tous ceux qui y ont oeuvré.
Lors de cette cérémonie, un journaliste présent a demandé au Président de région administrative si un hymne “national” n’était pas réservé à un pays. C’est le Vice-Président et député Paul Molac qui répondit qu’à l’Assemblée Nationale, il se considérait comme “citoyen français de nationalité bretonne“.

hymne national bteton

Hymne “national” de la Bretagne en brezhoneg, mais en langue française et en gallo, le mot “national” a disparu 🙂

Un CD pourquoi ?

Ce CD comporte pas moins de dix versions de notre hymne national. La partie chant est confiée aux voix envoutantes de Aziliz Manrow et de Gilles Servat. Quant à l’orchestration magistrale, remercions l’Orchestre National de Bretagne.
Ce CD sera distribué à plusieurs milliers d’acteurs bretons (collèges, lycées, associations sportives et culturelles, structures organisatrices d’événements, etc.) et disponible sur les plateformes d’écoute en streaming.
Les Bretonnes et les Bretons doivent s’approprier leur hymne national Bro Gozh Ma Zadoù, comme nos proches cousins gallois l’ont fait pour Hen Wlad Fy Nhadau.
Après tout, les Gallois sont 3,3 millions, très précisément autant que les Bretons des seuls quatre départements de la région administrative. Nous sommes 4,8 millions pour toute la Bretagne, avec la Loire Atlantique au sud.

A propos de l’hymne national breton, le Bro Gozh Ma Zadoù

✅ Bro Gozh Ma Zadoù, l’hymne national breton

Interceltique Lorient : le Prix Bro Gozh 2019 est décerné à …

✅ Derbys bretons … la saison continue : Lorient/Brest !

François PINAULT, Ponant et Bro Gozh Ma Zadoù en Islande.

Previous ✅ La tragédie de la Bretagne, par Marcel Texier
Next ✅ Politique linguistique de la région Bretagne : le grand mensonge

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 416 posts

NHU Bretagne, plateforme collaborative francophone de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur. #CroirePlusEnNous #FaireNousMemes #DeciderNousMemes Les articles en anglais pour dire notre Bretagne au reste du monde sont signés NHU Brittany.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Environnement et protection des côtes bretonnes

Connectée à la mer Par son environnement, avec quelques 2700 kilomètres de côtes maritimes, la Bretagne est un des territoires européens continentaux parmi les plus connectés à la mer. Car

✅ “Comment peut-on ne pas être Français” est-il censuré ?

“Comment peut-on ne pas être Français” ? de Tugdual Kalvez Les Editions du Temps, installées à Pornic (Loire-Atlantique), ont publié, en mars 2022, l’ouvrage du philosophe et militant breton Tugdual

Le jacobinisme français a vécu !

Le vieux jacobinisme, cette forme franco-française de repli sur soi, vit-il ses dernières heures ? Le jacobinisme se meurt … Gérard GAUTIER, tout nouveau Rédacteur dans nos colonnes, en est

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse