Journées Européennes du Patrimoine en Bretagne

Journées Européennes du Patrimoine en Bretagne

La Bretagne et son patrimoine unique en Europe.

Sur une idée de Jack LANG qui fut ministre français, se sont instaurées depuis 1991 les Journées Européennes du Patrimoine. Aujourd’hui ce sont pas moins de cinquante pays qui y participent chaque année.
La Bretagne est le territoire qui possède le plus important patrimoine religieux d’Europe. Mais aussi le plus important patrimoine mégalithique du monde. Mais malgré cela on se demande encore pour quelles bonnes raisons il n’existe aucun site breton inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité.
Ces Journées Européennes du Patrimoine sont donc l’occasion, dans toute la Bretagne, de célébrer notre patrimoine.

Nantes, Bretagne, le château royal, journées

Château des Ducs de Bretagne à Nantes

L’Inventaire du Patrimoine.

L’Inventaire du Patrimoine a été créé par André MALRAUX en 1964. Pendant quarante ans, ce service devant « recenser, étudier, faire connaître et créer une conscience artistique locale » était du domaine exclusif du Ministère français des Affaires Culturelles. Service centralisé à Paris, bien sûr, même si c’était pour « créer une conscience artistique locale« .
Depuis 2004, cet Inventaire du Patrimoine a été enfin transféré aux régions administratives.

Journées Européennes du Patrimoine en Bretagne.

Des centaines de sites et de monuments sont ouverts dans toute la Bretagne durant ces deux exceptionnelles Journées Européennes du Patrimoine.
La Bretagne est terre de châteaux, et ils sont nombreux à ouvrir, encore plus grandes, leurs portes majestueuses. Comme le Château historique des Ducs de Bretagne à Nantes.
Mais il y a aussi cette fantastique Vallée des Saints au centre du pays. Notre patrimoine breton peut aussi être préhistorique. 

Et que dire des multiples facettes très spécifiques et très vivants de notre patrimoine breton. Comme les danses et musiques, notre art culinaire.
Nous terminerons ce petit tour des patrimoines de Bretagne par les deux plus anciens, mais aussi les deux plus beaux sans doute, et ceux auxquels les Bretonnes et les Bretons tiennent par dessus tout. Je veux parler de notre langue bretonne et de nos paysages naturels éblouissants qui font de notre pays une véritable exception européenne.

Précédent 5 idées d'activités lors d'un séjour en famille en Bretagne.
Suivant Transition énergétique de l’Ile de Sein et mensonges.

A propos de l'auteur

La Rédaction
La Rédaction 206 articles

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors La Rédaction.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Ces Bretons qui demandent la Lune … ou leurs droits fondamentaux ?

Aborder dans une discussion la question des droits de la Bretagne à disposer d’elle-même, entraîne inévitablement la qualification de « passéiste » au pertinent Breton. Quand ce n’est pas le terme « anarchiste »

Le Breton serait-il donc devenu néoniste ?

Naguère Nation enviée, la Bretagne perdit sa souveraineté par la force (1488) et la perfidie (1532). Puis spolia les droits de ses habitants au lendemain de la Révolution française. Ne

Les Progressistes Bretons, un cheval de Troie en Bretagne ?

Les élections européennes approchent et il va falloir ressortir le Cheval de Troie. « La Bretagne a toujours été au rendez-vous des grandes échéances européennes. Le combat pour l’Europe nécessite un

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire