La Vallée des Saints, l’île de Pâques bretonne.

La Vallée des Saints, un projet fou.

Comme savent si bien les rêver les Bretonnes et les Bretons
On est en 2008. Et si sur une colline au centre du pays, on édifiait des centaines de statues ? Des statues de saints. Des saints bretons, mais aussi des saints des autres pays celtes.
Mais oui c’est ça ! Arrête donc de fumer la moquette !
Car ériger de hautes pierres vers le ciel, n’a jamais été un problème en Bretagne. Karnag/Carnac est, rappelons-le, le plus important site mégalithique du monde.
Au pays du granit, convaincre des granitiers et des sculpteurs fut chose aisée.

Que manque t-il alors ?

La volonté tout simplement. Certains diront l’argent, le financement. Certes, mais cet aspect dépend presque uniquement de la volonté qui précède.
Après l’idée folle, il faut dépenser des fortunes de volonté et de temps, pour patiemment convaincre. Convaincre des donateurs et des mécènes. Et en Bretagne s’il y a bien une matière première à foison, c’est bien la volonté. La volonté des femmes et des hommes de ce territoire de réussir. On nous dit têtus. Certainement. Mais le peuple de Bretagne est aussi et avant tout volontaire et passionné.
Depuis son ouverture en 2008, la Vallée des Saints a permis à 660 000 visiteurs de se promener (gratuitement) entre les hautes statues. C’est un spectacle unique de marcher entre les statues de nos saints fondateurs de la Bretagne, et de bien d’autres.
A ce jour, déjà plus de deux mille mécènes et cent soixante dix entreprises bretonnes.

De nouveaux développements.

Cette année 2017, en plus de dizaines de nouvelles statues, un nouveau cap va être franchi. Un superbe bâtiment d’accueil va être construit. C’est un architecte breton, eveljust, qui a imaginé ce bâtiment : Kevin BIAN. Les piliers de ce bâtiment seront de la même pierre que la plupart des statues de la Vallée des Saints, en granit. Des verrières laisseront entrer la lumière et le soleil. Et l’énergie sera d’origine solaire, tant il est vrai que la Bretagne est riche d’énergies renouvelables, propres et gratuites. Ce bâtiment comportera aussi un amphithéâtre, des espaces de détente et une boutique bien sûr.
Inauguration prévue en Juin 2018 à l’occasion de la pose de la centième statue de la Vallée des Saints. Ce site est unique en Europe et ambitionne la levée d’un millier de statues à terme.

vallées des saints

La Vallée des Saints en Bretagne – projet nouveau bâtiment d’accueil

E brezhoneg.

Dans un tel lieu, chargé de tant d’Histoire, au cœur de la Bretagne brittophone, nous imaginons une signalétique de ce bâtiment qui fera la part belle à notre langue naturelle, le brezhoneg.
A ce propos, on peut regretter que le site internet de la Vallée des Saints ne propose pas une version en breton, et ne soit pas en .bzh.

Les Sculpteurs.

Actuellement, les Sculpteurs sont une petite vingtaine parmi lesquels : Jacques DUMAS, Inès FERREIRA, Vivien GAMBA, Diider HARDELLET, Goulven JAOUEN, Christophe ANTOINE, Christophe LE BAQUER, Norbert LE GALL, Patrice LE GUEN, Fabrice LENTZ, Philippe LEOST, Olivier LÉVÊQUE, Bruno PANAS, Cyril POULIQUEN, David PUECH, Seenu SHANMUGAM et Xavier TANGUY.
Nous tenons à les citer nommément, tant sans eux, rien ne serait possible.

Et les Saints.

Anna, Arzhel, Berc’hed, Brandan, Brieg, Derc’hen, Diboan, Edern, Eflamm, Elouan, Enora, Ernog, Erwan, Gonery, Goustan, Gweltaz, Gwenn, Gwenole, Heodez, Herbot,Hern, Hoarne, Idi, Ivy, Jaoua, Kado, Kaduan, Kaourintin, Karadeg, Karanteg, Ke, Keo, Kireg, Kler, Konan, Konogan , Korneli, Koulman, Koupaïa, Laouenan, Luner, Maël, Malo, Maodez, Melar, Merec, Meven, Milio, Million, Moe, Nikodem, Nolwenn, Padern, Padrig, Paol, Pereg, Riok, Riowen, Ronan, Samzun, Santig Du, Telo, Treveur, Trifin, Tudeg, Tudi, Tudwal, Tujen, Tunvez, Turio, Winoc.

La Vallée des Saints est devenu un exemple pour nombre d’entre nous, dès lors qu’on évoque la notion de volonté et de vision d’avenir. Nous vous recommandons la lecture d’un ouvrage indispensable. Surtout en cette période troublée et dont la couverture nous montre des statues de la Vallée des Saints. Du rêve aux possibles : le devenir breton.
La Vallée des Saints est Membre de Produit en Bretagne.

Previous En Bretagne, il faut reconstruire des talus
Next Exclusif : imposition des entreprises bretonnes à la baisse. Bruxelles dit oui !

Á propos de l'Auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 342 posts

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Embarquez dans votre NHU Breizh Tour

Le NHU Breizh Tour, kezako ? Le site www.nhu.bzh est depuis début 2015 consacré à la Bretagne. Plus de 650 articles déjà et des centaines de photos superbes, de plus

Comment ils ont coupé en deux le football breton ?

« Comment la Bretagne pourrait-elle réussir lorsque son territoire demeure coupé en deux ? » S’interroge le magistrat breton Yvon OLLIVIER. En 1945, à la fin de la seconde guerre mondiale,

L’émoji Gwenn ha du breton : lancement d’un crowdfunding Kengo.bzh

A force de travail et d’obstination, la Bretagne a obtenu son extension internet bretonne .bzh. Maintenant, nous voulons notre émoji drapeau breton. Qu’est-ce qu’un émoji ? C’est un terme d’origine

1 Comment

  1. MARPA
    septembre 17, 20:33 Reply

    Superbe! Je ne suis pas breton mais Provençal et – Sculpteur- (différents marbres) J’apprécie fortement vos réalisations et votre démarche…
    Cordialement et bonne suite !
    MARPA

Laissez votre réponse