Je Suis Bretonne : Ines LE BIHAN, designer internationale

Je Suis Bretonne : Ines LE BIHAN, designer internationale

Ines LE BIHAN : qui est cette Bretonne ?

Cette jeune femme originaire de Combrid en Cornouaille bretonne n’a pas encore trente ans. Et déjà les plus grandes entreprises internationales sont à ses pieds.
Ines LE BIHAN grandit dans le sud Penn ar Bed. Où ses parents tenaient une société de fabrication de voiles bien connue. D’abord le lycée Brizeux à Kemper. Puis une école de design à Nantes, dans le sud de la Bretagne.
Observer et imaginer des objets simples pour le grand public. Son sens de la réalité et son imagination l’entraîne à concevoir les objets, surtout connectés, de demain.
Elle est remarqué très tôt par des marques internationales aussi prestigieuses que Samsung et Ligne Roset. Également par Xiaomi le leader chinois des objets connectés. Puis ce sera HTC, Logitec …

Aujourd’hui chez Facebook.

Ines LE BIHAN vient d’être élue parmi les trentenaires les plus prometteurs d’Europe par le fameux magazine américain Forbes. Et au dernier festival des Vieilles Charrues/An Erer Kozh, Ines LE BIHAN était là pour recevoir le non moins prestigieux titre de Bretonne Expatriée de l’Année 2019 décerné par les West Web Awards.
Cette jeune révélation bretonne à vécu en Italie, au Japon, en Californie … et en Bretagne bien sûr. Mais aujourd’hui elle vit surtout à Seattle au nord de la côte pacifique des États Unis.  Là-bas, notre Bretonne travaille dans une équipe restreinte d’ingénieurs chargés par Facebook d’imaginer les objets connectés grand public que nous verrons apparaître dans quelques années. Voire dans quelques mois.

ines-le-bihan

Ines LE BIHAN, une designer bretonne qui invente nos objets de demain à travers le monde

Retrouvez ses objets sur son site internet … en .bzh eveljust : http://ines.bzh/

La Bretagne, terre de designers ?

Lisez aussi :

Je suis Breton : Ronan et Erwan BOUROULLEC, les Starck bretons.

Previous En Bretagne, il serait temps de reconnaître un goéland d'une mouette.
Next Pourquoi choisir l'extension .bzh pour son nom de domaine ?

Á propos de l'Auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 295 posts

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Pour un Pacte girondin en Bretagne, par Jean Michel LE BOULANGER

Pour un Pacte girondin en Bretagne. J’ai remis récemment au Président de la Région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard, un dossier rédigé par un groupe de travail formé de quatorze élus de

Yann LE CUN, « Nobel » breton de l’informatique

Yann LE CUN. « Aux États-Unis, ils ont toujours eu du mal à écrire mon nom, LE CUN. J’ai fini par l’écrire en un seul mot (…) un Prix Nobel de

Série Nature de Bretagne – Côtes d’Armor – Île Grande – Le Royaume des îlots

Bienvenue dans les Côtes d’Armor, sur la côte de Île Grande. Enez-Veur, l’île Grande … n’est pas très grande. Nous sommes vers Pleumeur Bodou. Et Le Voyage des Koumoul nous

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse