La meilleure Chef du monde est bretonne

La meilleure Chef du monde est bretonne

The World’s Best Chef 2016 est bretonne.

Et devient la première cheffe à obtenir trois étoiles Michelin aux États Unis.
Restaurant Petit Crenn, San Francisco, Californie
Allez sur le site internet de ce fameux restaurant américain et vous verrez immédiatement combien Dominique; qui vient d’être sacrée Meilleure Chef 2016, tient a ses racines bretonnes : l’hermine est de mise et les photos de sa Mère, et celle de ses grands Parents en costume traditionnel du Porzay en Cornouaille témoignent de ce puissant attachement.
Dominique a encore de la Famille à Lokorn/Locronan et à Kemper/Quimper.

« La cuisine de ma mère et l’humilité de la Bretagne font partie de mon ADN et j’aime y retourner, comme un retour dans le passé, lorsque j’étais enfant », raconte-t-elle au magazine gastronomique Fine Dining Lovers.

Chef Dominique Crenn,

Dominique CRENN, Meilleure Chef au monde

A taste of Brittany in California – Un goût de Bretagne en Californie

Les plus grands journaux américains et les plus grands critiques gastronomiques internationaux sont unanimes sur la cuisine de cette bretonne dynamique aux cheveux courts. Le Triskell tatoué sur un avant-bras.
Cuisine fine et innovante. Inspirée de la cuisine familiale de sa Bretagne. Dominique CRENN étonne les papilles américaines, pourtant déjà très sollicitées. Dans un univers très masculin, cette Chef bretonne au large sourire a rapidement étonné. Et a finalement conquis l’Amérique.
Le Restaurant Le Petit Crenn n’est ouvert que depuis 2011.

L’extraordinaire et singulière cuisine de Dominique CRENN se retrouve aussi à l’Atelier Crenn, toujours à San Francisco, The Poetic Culinaria, où l’artiste propose toutes les couleurs de son inventivité.
Dominique CRENN, le talent gastronomique à l’état pur et au quotidien, de la Bretagne à la Californie.
La Bretagne est fière de vous.

Précédent Les Progressistes Bretons, un cheval de Troie en Bretagne ?
Suivant Ça y est, nous y sommes ... en Bretagne comme ailleurs !

A propos de l'auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 206 articles

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Bretagne à vendre : laisserons-nous faire ?

Les administrateurs actuels de l’état hyper-centralisé duquel nous dépendons, nous aussi, Bretonnes et Bretons, ont une vision extrêmement mercantile de notre quotidien. Car ce n’est plus une surprise et tout

Ar Redadeg, courir 1800 kms dans 300 communes de Bretagne : pourquoi ?

Ar Redadeg, courir pour défendre sa langue. Chez nos cousins gallois, c’est la Rhas. Nos autres cousins, Irlandais eux, sont des dizaines de milliers à courir la Rith. Plus sud,

Montagnes sacrées de Bretagne : Ar Menez Hom

Elles sont au nombre de sept, nos Montagnes Sacrées en Bretagne. Le Mont Saint Michel, de Normandie aujourd’hui, fut il y a très longtemps en Bretagne. D’où sa présence dans

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire