• Kig ha farz, plat national
  • Kig ha farz, plat national
  • Kig ha farz, plat national

Kig ha farz, plat national

Kig ha farz, plat national

Sûrement un des emblèmes de la gastronomie bretonne, le kig ha farz. Qui se traduit en français par « viande et farce », est un plat convivial, originaire du Léon.
Anciennement le plat du pauvre, il était servi avec uniquement du lard. Par la suite, d’autres viandes sont venues enrichir la recette.

Souvent, chaque famille avait sa propre recette. Mais il se dit même qu’il existe autant de chapelles en Bretagne que de recettes de kig ha farz !

Chez nous il se compose ainsi :
Pour les viandes : jarret et poitrine de porc, saucisse et paleron de boeuf.
Pour les légumes : chou, carottes, navets et poireaux.
Les deux farz viennent l’accompagner, l’un blanc, à base de farine de froment, l’autre noir, à base de farine de sarrazin, que l’on sert brujuned (mot breton pour dire émiettée). Ces deux farz sont cuites dans un sac directement dans le bouillon de cuisson.
Enfin le dernier accompagnement, sans lequel le kig ha farz n’est pas un véritable kig ha farz, la sauce lipig qui se compose soit d’échalote, soit d’oignons, cuits dans le beurre, salé, cela va de soi !.

Le kig ha farz, gastronmie nationale bretonne

La frise de Ty Mad, le spécialiste du kig ha farz à Kemper

Pour déguster ce sublime kig ha farz breton, vous boirez selon vos goûts des boissons de Bretagne évidemment : un Muscadet sur Lie de nos vignobles du sud, ou un cidre de Cornouaille ou notre seule eau naturelle de Bretagne, la célèbre Plancoët.

Texte de Kevin COSSEC, préparation de Damien PRAUD du Restaurant Ty Mad à Kemper
Photos de Alain BOURRY.

Contenu texte libre de copie et de diffusion sous condition de mention de la source d’origine, soit www.nhu.bzh
Vous appréciez ce contenu, commentez en bas de cette page; et partagez cet article sur vos réseaux sociaux via ces icônes couleurs

Précédent Beyoncé habillée par un jeune couturier breton
Suivant François TRINEL, Photographe en Bretagne

A propos de l'auteur

Kevin COSSEC
Kevin COSSEC 1 articles

Kevin COSSEC (à droite) et Damien PRAUD sont restaurateurs à Kemper, et c'est à leur table au Ty Mad qu'ils vous proposeront leur kig ha farz

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Bretagne, Progressistes bretons jacobins… ou girondins ?

Progressistes de Bretagne / Breizh Lab. L’annonce du lancement d’un mouvement, pour faire des propositions novatrices pour la Bretagne, faite par le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian ne

Mer Celtique, la mer cachée

Cachez-moi cette Mer Celtique que je ne saurais voir. On sait tous très bien que l’Histoire est pour le moins « adaptée », et pour le plus, falsifiée. Et cela dans à

L’Europe fédérale est pour vous une « contagion » ou la Démocratie en marche ?

Recomposition de l’Europe et pouvoir régional. Le pouvoir central français et ses médias affiliés ont beau feindre de ne rien voir, on assiste bien à une recomposition de l’Europe. Recomposition

2 commentaires

  1. Yves Le Guen
    mai 26, 22:33 Répondre
    Non ce n'est pas le plat national, c'est juste un plat Léonard très connu, ce serait comme faire de la coiffe bigouden la coiffe nationale parce qu' elle est la plus connue! Le plat national c'est le gigot d'agneau et coco de Paimpol!
  2. Patrick Hervé
    octobre 10, 08:59 Répondre
    Patrick Hervé Fars bretons et kig ha farz, histoire d'une tradition Skol Vreizh 84 p., 12 €

Laissez un commentaire