Pod a Lambig "le bouilleur de cru" par aidesintendance

Lambig de Bretagne : enfin reconnu officielle

Le lambig de Bretagne, notre fine ou gnôle nationale obtient, enfin, sa reconnaissance officielle.

Après vingt quatre ans de démarches et de procédures, notre lambig national vient d’obtenir son AOC Appellation d’Origine Contrôlée. Évidemment, cette AOC va améliorer la notoriété du produit. Également conditionnera sa fabrication et détermine l’aire géographique de production. Aire qui couvre la totalité de la Bretagne jusqu’à notre sud nantais.
Chaque année cette Fine de Bretagne est produite à plus de cent mille bouteilles.
Notre Cidre de Cornouaille et le Pommeau de Bretagne bénéficient déjà de cette reconnaissance.
Il est loin notre bouilleur de cru parcourant nos campagnes. Découvrez ces images pas encore si anciennes prises à Saint Thois en Cornouaille.
Vidéo de Michel STEPHAN

Alors que la calvados avait obtenu son AOC en 1942, notre lambig breton ne l’obtient que plus de soixante dix ans plus tard.

Le calvados de nos voisins normands serait-il à ce point meilleur ?

Il est tout au plus, plus proche de la capitale qui, centralisme oblige, dispose des pouvoirs de décisions.
Cette disparité entre calvados et lambig étant déjà incompréhensible, pourquoi a t-il fallu ensuite attendre un quart de siècle de lourdes et continues démarches administratives pour arracher enfin cette Appellation d’Origine Contrôlée ?

On a parfois la désagréable impression que l’administration ne fait rien pour permettre à la Bretagne et à son économie tous les développements qu’elles méritent.

Previous La Bretagne et ses quotas laitiers
Next Bretagne, terre de sports et de sportifs.

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 345 posts

NHU Bretagne, plateforme collaborative francophone de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur. #CroirePlusEnNous #FaireNousMemes #DeciderNousMemes Les articles en anglais pour dire notre Bretagne au reste du monde sont signés NHU Brittany.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Vu de Bretagne : quelques propositions pour redresser cette France qui tombe.

Depuis quarante ans, les gouvernements successifs, qu’ils soient de gauche ou de droite, n’ont pas su équilibrer le budget de l’État. Et ils ont tous laissé filer la dette souveraine,

Pierre de Braine chevalier croisé breton.

Suite et fin de la vie de Pierre Ier de Bretagne, par l’Historien Éric BORGNIS-DESBORDES. Fin du règne de Pierre Ier de Bretagne. Entretemps Pierre s’était remarié avec Marguerite de

✅ Le Gwenn ha Du sur le fronton de la mairie de Nantes-Naoned.

Nantes-Naoned affirme sa place entière et légitime dans la dynamique bretonne. Depuis la campagne des municipales de 2014, Bretagne Réunie et l’Agence Culturelle de Bretagne ont oeuvré pour qu’un Gwenn

1 Comment

Laissez votre réponse