Le vignoble breton

Le vignoble breton, une réalité de plus en plus appréciée …

de Alan CORAUD
Publié le Dernière mise à jour le

Le plus grand vignoble de vin blanc sec d’Europe est en Bretagne.

Sur ce territoire, breton depuis un millénaire, s’est épanoui au soleil de notre sud le vaste vignoble breton dont tout le monde connaît au moins le Muscadet.

Nous jouissons d’un climat bien particulier de type océanique, nous sommes sur le Massif Armoricain et notre sol est soit granitique soit composé de mica-schiste et de gneiss. Notre cépage est unique, c’est  le cépage Melon et il s’étend sur près de treize mille hectares.

Le groupement Vignerons-Artisans de Bretagne définit ainsi nos vins :
« Enracinées dans le Massif Armoricain, nos vignes s’imprègnent des minéralités d’un sol bien particulier au Vignoble Nantais. Gneiss, granit, micaschiste, autant de roches en sous-sol qui n’ont pas d’équivalent. Elles sont associées à un microclimat océanique iodé. Le Vigneron Nantais par ses pratiques viticoles a à cœur de faire s’exprimer la quintessence de ces roches et de ce climat dans ses vins. »

Vignes et vins de Bretagne, cartes
Aire géographique du vignoble du sud Bretagne

Le réputé Muscadet, mais pas que …

Ce qui définit un Muscadet c’est sa minéralité, ce côté pierre à fusil quelques fois, aux notes fleurs blanches pour les uns et plus aromatiques et fruitées pour d’autres. En mûrissant sur sa lie, le fruité et l’aromatique se renforcent. Il peut prétendre alors à l’appellation « Sur Lie ». En le laissant vieillir quelques années, il s’arrondit et prend une saveur confite de poire et de pêche.

On peut donc laisser vieillir les Muscadets – suivant l’année et le terroir – comme nombre d’appellations. C’est pourquoi il faut toujours avoir des millésimes différents dans sa cave !

Il est bien sûr le vin de référence pour accompagner les produits de la mer.

Fruits de mer quand il est jeune ou associé à un poisson grillé. Poissons en sauce et viandes blanches quand il a plus de deux à trois années de bouteille. C’est un vin plaisant à consommer à l’apéritif. Et les femmes le préfèrent à la bière dans les pubs et les cafés.

Consommer du Muscadet, vin raisonnable en degré -12°- bien que là encore une décision fut prise de ne plus accepter 12°5 alors que cela favorise son expression – le Muscadet était synonyme de vacances en Bretagne, de ports de pêche et de liberté océane. La gastronomie avec notre fameux beurre blanc lui avait donné ses lettres de noblesse. Il avait relevé le défi d’être à la fois un vin de café et de pub et un vin de restaurant. Un vin de convivialité à consommer entre amis et un vin non élitiste.

Nantes et son vignoble breton, quelle histoire !

C’est au IXe siècle que se constitue la Bretagne que nous connaissons aujourd’hui. 

Après la bataille de Messac-Blain / Mezeg-Blaen en mai 843 qui voit Erispoé tuer le comte poitevin Renaut, il y a Ballon en 845 avec la victoire des Bretons avec Nominoë. Puis Jengland en 851 où les Bretons avec Erispoë battent à nouveau les Franks avec Charles le Chauve. Le traité d’Angers en août 851 – cartulaire de Redon – précise les limites des deux royaumes.
Erispoë sera assassiné en 857 par Salomon.

Charles le Chauve était le petit fils de Charlemagne et futur empereur de l’empire carolingien. Cette victoire de Jengland scelle définitivement les frontières de la Bretagne en intégrant les comtés de Nantes / Naoned et de Rennes / Roazhon.

Peu de pays en Europe peuvent revendiquer une telle stabilité de leur territoire.
Notre positionnement à l’extrême ouest du continent européen, péninsule bordée largement par le littoral, explique en partie cette stabilité géopolitique.
C’est ensuite le 1er duc de Bretagne Alain Barbe Torte qui, après avoir chassé les Vikings, fit de Nantes la capitale de la Bretagne.(925).

Les marches de Bretagne

Ce qui correspond à l’édification d’une des plus anciennes places fortes bretonnes (datation au carbone 14) retrouvée lors de fouilles sur la commune du Pallet / Ar Palez dans le Vignoble Nantais, au sud de Nantes / Naoned.
La Bretagne crée dès cette époque ses lignes de défense. Et elle n’aura de cesse de renforcer ses frontières à travers les siècles.

En particulier par les Marches de Bretagne
Puis le XIIe siècle voit la fondation dans le Saint Empire romain germanique de la fameuse Ligue Hanséatique.
Déjà cette association de villes marchandes, créée à l’initiative des ports marchands de la Baltique et de la mer du Nord, comptait soixante dix à quatre vingt villes au XIVe siècle.
Ainsi la Hanse installe un comptoir à Nantes en Bretagne qui commerce avec de nombreux pays.

Nantes devient alors le premier port marchand d’Europe.

L’exportation des vins nantais est déjà très dynamique et les acheteurs sont autant le Danemark que la Norvège, les Pays Bas que l’Angleterre.
La Bretagne est à l’époque, avec l’Angleterre, une des plus grandes puissances maritimes commerciales d’Europe.

Les vins du sud de la Bretagne
Sublimes crus du sud Bretagne

Nos vins bretons sont déjà à l’époque des vins d’exportation. Puis le resteront jusqu’à nos jours avec des périodes fastes et des périodes sombres. Suivant les contextes politiques et militaires des époques traversées.

Le vignoble breton du sud Bretagne, que certains aimeraient faire passer comme producteur de piquette, produit des Cabernets et des Pinot noir. Également des Grolleau, des Gamay et du Malvoisie. Ce vignoble breton, le plus grand vignoble européen de vin blanc sec produit aussi des vins rouges et des rosés, à découvrir et à déguster. Mais les plus connus sont le Muscadet et le Gros Plant.

Le Syndicat des Vignerons de Bretagne

Ce Syndicat des Vignerons de Bretagne regroupe des vignerons passionnés par leur métier. Producteurs sensibles aux questions environnementales et fiers de leur identité nantaise et bretonne. Les vicissitudes de l’Histoire nous ont amenés à trop souvent tourner le dos à la mer. Car nos vins sont marins. Le Muscadet en est le fleuron et nous voulons renouer avec nos traditions qui font de nos vins un pont qui nous relie aux peuples et aux cultures du Monde.

La prochaine fois que vous achetez un bon vin, goûtez aux crus de Bretagne. Vous n’en reviendrez pas !

Soutenez votre média breton !

Nous sommes indépendants, également grâce à vos dons.

A lire également

11 commentaires

Stéven 17 juin 2015 - 23h38

Bonjour,

Je crois que vous avez un peu réduit le Vignoble Breton.
http://www.bretania.fr/EXPLOITATION/Bretania/la-vigne-en-bretagne.aspx

il y en a au Pays de Rance, en passant par le golfe du Morbihan, Guérande, et Nantes.

Bonne soirée.

Répondre
Passion Bretagne
Rémy PENNEG 18 juin 2015 - 17h08

Bonsoir, et merci de votre contact. Oui nous savons qu’il y a des pieds de vigne en d’autres endroits de Bretagne. Il y en a même à Kemper avec vendanges automnales. C’set bien pour cela que nous avons ajouté ce lien vers Bretania en fin d’article, celui-là même que vous citez. Bonne soirée et à bientôt sur NHU et ses réseaux sociaux. A galon, Cordialement. Rémy

Répondre
Le plus grand vignoble de vin blanc sec d&rsquo... 18 juin 2015 - 18h17

[…] Les Vignerons Artisans de Bretagne regroupe des vignerons passionnés par leur métier, sensibles aux questions environnementales et fiers de leur identité nantaise et bretonne.Enracinées dans le Massif Armoricain, les vignes s’imprègnent des minéralités d’un sol bien particulier au Vignoble Nantais. Gneiss, granit, micaschiste, autant de roches en sous-sol qui n’ont pas d’équivalent. Elles sont associées à un microclimat océanique iodé.Le cépage est unique, c’est le cépage Melon et il s’étend sur près de treize mille hectares.  […]

Répondre
Padrig 3 novembre 2017 - 17h27

Ce qui me gêne c’est que d’après votre carte la plus grande partie du vignoble breton se trouve dans le Maine et Loire et déborde même sur les Deux Sèvres …

Répondre
Padrig 14 mai 2018 - 21h09

Pourriez vous me répondre ? Pour quelle raison la plus grande partie du vignoble breton se trouve-t-elle dans le Maine et Loire et déborde même sur les Deux Sèvres et l’Indre et Loire … ?

Répondre
La Rédaction 15 mai 2018 - 8h06

Bonjour Padrig. La carte peut semble t-il, porter à confusion ! Ce grand vignoble se moque des frontières administratives créées par l’Homme. Nous avons tenu à faire figurer le vignoble dans son ensemble, sachant que celui que nous nommons breton, est la partie se situant en Bretagne, donc ici en l’occurrence en Loire Atlantique. Merci de votre commentaire et de nous suivre également sur nos réseaux sociaux.

Répondre
BelerVener 18 septembre 2019 - 13h36

Est-ce une blague ? Il y a erreur… Ce que vous nommez sur la carte n’est pas le vignoble « breton ». Le vignoble que vous montrez possède un nom : la Vallée de la Loire. Etes-vous au courant qu’il y a des cartes représentant seulement le vignoble de Loire Atlantique ? J’aurai presque envie de croire à de la mauvaise foi en faisant figurer sur cette carte plusieurs appellations bien loin d’être bretonnes. Si vous n’êtes pas de mauvaise foi, changez votre carte ou le titre par au choix : une carte du vrai vignoble ou en nommant la carte actuelle : « Vallée de la Loire avec zoom sur les Pays de la Loire ».
Heureux de savoir que les habitants d’Angers, de Saumur et des Mauges (et globalement par extension la Vendée) sont bretons. Bientôt vous y intégrerez aussi la Touraine ?? La Bretagne se plaint d’être colonisée par la France, mais s’imagine déjà conquérir l’Anjou et la Touraine ? (je blague)
Ce qui est malheureux dans la carte que vous montrez (et je ne mentionne que la carte) c’est que les appellations les plus connues et prestigieuse sont toutes hors de la Loire Atlantique (je vous accorde le Muscadet avec ses crus communaux, et je suis gentil car la réputation du Muscadet actuellement n’est pas des plus glorieuse, mais elle remonte !). Il y a donc : Bonnezeaux, Chaume, Quart-de-Chaume, Savennières, Anjou-Village Brissac ect.
Etre fier de son Histoire et sa culture c’est une très belle chose, attention cependant à ne pas complètement les réinventer.

Répondre
NHU Bretagne 19 septembre 2019 - 14h41

Bonjour Clément,e t merci de ce commentaire. Pour être plus précis, nous avons ajouté deux mots (entre parenthèses) à la légende de cette carte : Aire géographique du vignoble du sud Bretagne (Loire Atlantique). Il est évident que ce n’est que la partie rouge de la Loire Atlantique dans la Bretagne en fond grisé, qui est inclus dans le Vignoble breton. Ce qui est rouge hors la Bretagne n’appartient évidemment pas au Vignoble breton. Nous ne voulons rien de plus que ce qui est breton. Mais rien de moins non plus. Merci de nous suivre. Cordialement/A galon.

Répondre
Michel 22 octobre 2020 - 22h13

Bonjour,
Ce qui m’intéresse c’est de savoir si les cépages, les modes de vinification, les vins produits, sont différents selon les zones de cette carte. Est-ce que les vins produits en Loire-Atlantique sont différents de ceux produits sur les départements voisins situés hors Bretagne ? Si oui on peut parler de vins bretons, sinon…..
De toute façon une carte illustrant le lieu de production des vins bretons devrait présenter des couleurs différentes et des indications plus précises selon les vins proposés à la vente: Gros Plant, Muscadet, Malvoisie, Berligou, autres (pinot…). La démarche, que j’aimerais soutenir, n’en serait que plus convaincante.

Répondre
Flippot Jacky. 18 mars 2024 - 9h18

Bonjour , une correction , que j’ai dû faire lors dela 1ère parution , dans le paragraphe « Nantes et son vignoble …. » : les batailles .
Après la bataille de Messac-Blain en mai 843 qui voit Erispoé tuer le comte poitevin Renaut , il y a Ballon en 845 , victoire des Bretons avec Nominoé , puis Jengland en 851 , les Bretons avec Erispoé battent à nouveau les Franks avec Charles le Chauve ..Le traité d’Angers en août 851 – cartulaire de Redon – précise les limites des deux royaumes .Erispoë est assassiné en 857 par Salomon .

Répondre
NHU Bretagne 18 mars 2024 - 19h08

Bonsoir et merci de ces précisions que nous venons d’apporter à l’article.

Répondre

Une question ? Un commentaire ?

Recevez chaque mois toute l’actu bretonne !

Toute l’actu indépendante et citoyenne de la Bretagne directement dans votre boîte e-mail.

… et suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Notre mission

NHU veut faire savoir à toutes et tous – en Bretagne, en Europe, et dans le reste du monde – que la Bretagne est forte, belle, puissante, active, inventive, positive, sportive, musicienne…  différente mais tellement ouverte sur le monde et aux autres.

Participez

Comment ? en devenant rédacteur ou rédactrice pour le site.
 
NHU Bretagne est une plateforme participative. Elle est donc la vôtre.