Cambronne

Cambronne, un sabre d’officier en quête d’or blanc en Silésie ?

de NHU Bretagne
Publié le Dernière mise à jour le

Le général Cambronne, célèbre pour quelques mots, a passé une partie de sa vie à Saint-Sébastien-sur-Loire, au sud de Nantes.

De retour d’expatriation, un passionné d’histoire, Kevin Lognoné, aimerait retrouver des traces de ses aventures de quête d’or blanc en Silésie.
Boulevard des Pas Enchantés, c’est dans la propriété de la Tullaye, où Pierre Cambronne avait passé les vacances de ses jeunes années, qu’il se retire après une carrière chaotique.

Personne n’aurait pensé que cet officier aventurier aurait joué un rôle majeur dans le développement de la Loire en fleuve « sucré » à travers le raffinage du sucre.
Pourtant, le général Pierre Cambronne a sans doute été le père d’une révolution industrielle méconnue qui a transformé Nantes, le raffinage du sucre et ses influences atlantiques jusqu’à Orléans.

Car avec la perte des colonies, les blocus anglais ou l’abolition de l’esclavage, des tensions ont existé avec les armateurs et les industriels bretons de la Loire Inférieure. Pour contourner les pénuries, un substitut à la canne à sucre fut recherché. Plusieurs végétaux envisagés : c’est finalement la betterave à sucre qui sera favorisée notamment lors d’une découverte en Silésie à l’occasion d’une campagne de Napoléon.

cambronne

Saint Sébastien sur Loire au sud de Nantes, en Bretagne

Cambronne aurait ainsi rapporté cette invention d’Europe de l’est.

Le 2 Janvier 1812, le Français Benjamin Delessert réussira la première extraction industrielle de sucre de betterave. Puis il vendra quelques années plus tard son entreprise à la famille Say (groupe Beghin Say) pour fonder les Caisses d’Épargne et créer le livret A.

Le raffinage de Nantes à Orléans avait débuté en 1653 grâce aux Hollandais (Vandebergue). Jusqu’à un véritable « âge d’or » en 1793 avec un impact industriel fort sur la Loire et ses trente-deux établissements.
Si des traces de ce patrimoine existent toujours de l’autre côté de l’Atlantique, le long du Mississippi entre La Nouvelle-Orléans et Bâton Rouge, sur la Great River Road où un « Palais du Sucre » trône encore au milieu des anciennes plantations, l’approvisionnement en matière première sur le Vieux Continent a été rendu fragile dès la fin du XVIIIe siècle.

Appel de Kevin LOGNONÉ …

Passionné d’histoire et d’innovation, Kevin LOGNONÉ voulait retrouver l’histoire de ces négociants. Ainsi que leurs réseaux et leurs alternatives au commerce avec Saint-Domingue et les Antilles aux temps pionniers.

« La Bretagne a toujours été une Silicon Valley de l’économie circulaire. » rappelle Kevin Lognoné dont le patronyme remonte à des origines corsaires de Saint-Malo. « Les expéditions maritimes ont été au coeur d’innovations entre terre et mer » aime rappeler ce grand voyageur dont les ancêtres trempaient des boulets de canon dans de l’oignon. Par ailleurs anti-coagulant naturel utilisé comme stratagème psychologique pour repousser les coalitions et protéger la Cité corsaire.

Au même titre, Kevin LOGNONÉ est persuadé que Cambronne a cultivé une véritable intuition dans sa quête de l’or blanc en Silésie.
Il lance un appel aux plus grand nombre afin de percer le mystère.
Si vous souhaitez participer à cet appel aux lecteurs, vous pouvez contacter : kevin.lognone@e-ismapp.com

Photo de la statue de Cambronne – Cours Cambronne, Nantes, Bretagne.

Soutenez votre média breton !

Nous sommes indépendants, également grâce à vos dons.

A lire également

Une question ? Un commentaire ?

Recevez tous nos articles en avant-première !

Toute l’actu indépendante et citoyenne de la Bretagne directement dans votre boîte e-mail.

… et suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Notre mission

NHU veut faire savoir à toutes et tous – en Bretagne, en Europe, et dans le reste du monde – que la Bretagne est forte, belle, puissante, active, inventive, positive, sportive, musicienne…  différente mais tellement ouverte sur le monde et aux autres.

Participez

Comment ? en devenant rédacteur ou rédactrice pour le site.
 
NHU Bretagne est une plateforme participative. Elle est donc la vôtre.