Je suis Breton : Yves ROCHER, les cosmétiques partout dans le monde …

Je suis Breton : Yves ROCHER, les cosmétiques partout dans le monde …

Les boutiques de produits cosmétiques et de bien-être Yves Rocher, vous y êtes sans doute déjà entrés ?
Quarante  millions de Client(e)s journaliers prennent soin de leur santé avec des produits bretons Yves Rocher  dans cent dix pays dans le monde. Quinze mille Collaborateurs proposent le savoir faire breton dans près d’un millier de points de vente dans le monde.
Vous connaissez les réputés vêtements Petit Bateau et leurs 480 points de vente ! C’est Yves Rocher également.

La petite histoire des débuts.

Yves ROCHER est né à La Gacilly le 07 Avril 1930 dans le Morbihan dans le sud de la Bretagne. Son Père est teinturier et déjà très tôt, l’adolescent se passionne pour le monde végétal. Son Cousin Joseph Pierre RICAUD, Médecin, lui fait découvrir les vertus médicinales des plantes des campagnes bretonnes. Vers quatorze  ans, une guérisseuse lui confie la recette d’une pommade hémostatique à base d’une plante, le ficaire. Cette plante est également connue sous le nom de bouton d’or. Mais aussi d’herbe aux hémorroïdes. Il commence à en fabriquer dans le grenier de la maison à La Gacilly. Puis en vend un peu par correspondance. Enfin ce sera l’association avec un Pharmacien et la production élargie aux onguents, crèmes et autres tisanes à base de plantes.

Le Groupe Yves Rocher est fondé en 1959.

Exactement sur les mêmes bases qu’au tout début : à La Gacilly, produits de l’agriculture biologique, prix abordables, circuit direct hors para-pharmacie, démarche éco-citoyenne … Puis la gamme s’étoffe avec les savons et les lotions.
Depuis les débuts de l’aventure industrielle de Yves ROCHER, l’essentiel se déroule à La Gacilly. Ainsi ce village et alentours bénéficient bien sûr des retombées directes de cet engagement sur le territoire. Une démonstration, de plus, qu’il n’est nullement nécessaire de quitter la Bretagne pour y créer de la richesse et conquérir le reste du monde.  Pour les besoins des activités du groupe international breton, plus de cinquante hectares sont consacrés aux cultures de plantes vers La Gacilly. Plusieurs sites de production sont en Bretagne.

yves rocher

Monsieur Yves ROCHER

Une fondation …

En 1991, la Fondation Yves Rocher est créée, dans un but de protection de la nature. En particulier en plantant des arbres partout dans le monde. Pour 2020, cent millions d’arbres auront été ainsi planté sur la planète par cette fondation.

Yves ROCHER, un Breton viscéralement attaché à sa terre.

Yves ROCHER est décédé le 26 Décembre 2009 et est inhumé dans le petit cimetière de La Gacilly, ce village où tout a commencé. Précisément là où l’aventure Yves Rocher continue …

Précédent En Bretagne, l'aubépine ou l'Arbre de Mai.
Suivant La Bretagne réunifiée est une nécessité absolue - Part 1/2

A propos de l'auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 220 articles

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Xavier GRALL, l’écrivain et poète breton

Xavier GRALL, l’écorché vif de la poésie bretonne Né le 22 Juin 1930 à Landivizio et mort trop tôt le 11 Décembre 1981 à Kemperle. Éducation léonarde chrétienne au Collège

Je suis Breton : Robert MICHEAU-VERNEZ, Peintre et pas seulement.

Nous continuons notre série Je suis Breton. Des personnages, passés et contemporains; des marques de produits … que vous connaissez sans doute. Mais dont vous ignorez qu’ils sont Bretons. Aujourd’hui

Je suis Breton : Jean Marie LE BRIS, inventeur de l’aviation ?

Jean Marie LE BRIS, sans doute le premier homme a s’être envolé et l’inventeur de l’avion. Jean Marie LE BRIS est né à Concarneau/Konk Kerne en 1817. Ce marin breton s’est

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire