Je suis Breton : Louis LE DUFF, Brioche Dorée, Del Arte …

La Bretagne est une terre de découvreurs, d’entrepreneurs et d’innovation permanente.
Dans notre quotidien, que ce soit en Bretagne, en Europe et même au-delà, nous les côtoyons. Mais trop souvent, nous ignorons que ces personnes sont bretonnes. Trop souvent, nous ignorons que cette enseigne, cet ouvrage, cet exploit … sont le fait de Bretonnes et de Bretons.
La découverte ou l’ignorance ?
L’ignorance n’a que trop durée. Nous choisissons la découverte.
Alors NHU Bretagne va vous le dire. Vous en faire découvrir, de ces Bretonnes et de ces Bretons qui font l’économie, la littérature, les arts …

Mais si, vous connaissez sans doute une de ces enseignes de restauration !
La Brioche Dorée et les restaurants italiens Del Arte. Puis les boulangeries Le Fournil de Pierre aux États Unis. Plus de trois cent Restaurants Bruegger’s en Amérique du nord. Ailleurs dans le monde : Kamps en Allemagne avec plus de quatre cent établissements …

Le Groupe LE DUFF est breton.

Ce sont près de deux mille établissements dans quatre vingt dix pays sur les cinq continents. Chaque jour un milion de personnes se restaurent auprès d’un de ces restaurants et boulangeries, dans le monde.
Plus de trente cinq mille Collaborateurs sont employés dans le monde par ce géant breton de la restauration. Chaque année, ce sont quelques deux cent établissements supplémentaires qui s’ouvrent. Bridor et son usine près de Rennes/Roazhon, qui abrite également le siège du groupe international. C’est là que le groupe LE DUFF prépare ses gammes de viennoiseries, de boulangeries et de snacking.

louis le duff

Louis LE DUFF, Breton fondateur du groupe international LE DUFF.

Louis LE DUFF commence cette aventure en 1976.

Plus précisément à Brest en ouvrant avec seulement quinze mille euros le première Brioche Dorée. Quarante ans plus tard, le groupe breton affiche plus de deux milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Louis LE DUFF est issu d’une famille de maraîchers bretonnants de la ceinture d’or du nord Penn ar Bed. Puis des études supérieures au Québec et en France. Cet entrepreneur hors-normes a fixé son siège social à Rennes. Par ailleurs, Louis LE DUFF est Membre du Club des Trente et le l’Institut de Locarn.
Deux maximes appréciées de ce Breton entrepreneur :
« Il n’y a de valeur que l’homme »
« Prenez-moi mes usines, prenez-moi mon argent; mais laissez-moi mes hommes, et je rebâtirai mon empire » – Henry FORD

Continuons à innover …

Louis LE DUFF aime à le rappeler : 50% des produits que nous consommerons demain n’existent pas aujourd’hui.
Il est donc essentiel en Bretagne de préparer aujourd’hui ce que nous voulons être demain. La mondialisation est là, qu’on le veuille ou pas. Et un petit pays comme la Bretagne ne doit surtout pas la craindre. Nous y avons toute notre place, tout en imaginant un modèle plus soucieux de la personne et de notre environnement.

#CroirePlusEnNous

Previous La Bretagne toujours contaminée par l'uranium d'Areva.
Next Gwenno, la nouvelle voix des Cornouailles à découvrir

Á propos de l'Auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 338 posts

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Je suis Breton : Robert MICHEAU-VERNEZ, Peintre et pas seulement.

Nous continuons notre série Je suis Breton. Des personnages, passés et contemporains; des marques de produits … que vous connaissez sans doute. Mais dont vous ignorez qu’ils sont Bretons. Aujourd’hui

Kemberiñ : penser, rassembler et agir en Bretagne

Kemberiñ, petra eo ? Kemberiñ, c’est quoi ? Née à Quimper, l’association Kemberiñ a pour devise : « penser, rassembler, agir ». Elle a pour objectif d’être un laboratoire d’idées axé sur

Le Nouveau Défi Armoricain, réflexions sur l’avenir de la Bretagne.

Le Nouveau Défi Armoricain : analyses et solutions pour la Bretagne Le Nouveau Défi Armoricain ou l’économie et la société bretonnes analysées par StatBreiz, un collectif d’auteurs qui sont ou

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse