✅ Le Festival Interceltique de Lorient donne rendez-vous en août prochain

✅ Le Festival Interceltique de Lorient donne rendez-vous en août prochain

Le Festival Interceltique de Lorient/An Oriant 2021

C’est dans le Salon du Port d’un stade du Moustoir bien désert que les responsables du Festival Interceltique de Lorient/An Oriant , le président Jean PEETERS et le directeur Lisardo LOMBARDIA, accueillaient ce vendredi matin les journalistes pour un point presse sur l’édition 2021 du FIL . Soit un an après avoir pris la décision d’annuler l’édition 2020.

L’édition 2020 devait être exceptionnelle …

Marquant à la fois le 50è anniversaire du FIL et l’Année de la Bretagne. Et de plus dernière édition pour Lisardo LOMBARDIA en tant que directeur.

Depuis des semaines, le tout Lorient bruissait d’infos contradictoires. Alors, pas de FIL cet été, un mini-FIL ou juste un concert ? Il était donc temps que la direction du FIL fasse un point pour expliquer la situation et exposer les différentes pistes.

Peu de visibilité.

Après avoir rappelé le peu de visibilité donnée par le gouvernement pour les semaines et les mois à venir, Jean PEETERS et Lisardo LOMBARDIA ont réitéré leur volonté commune que soit organisée l’édition 2021 du FIL et que soit confortée la vocation du FIL au niveau de la Bretagne et des autres nations interceltiques.
Durant les mois passés, l’équipe du FIL a travaillé d’arrache-pied en interne et avec des professionnels spécialisés pour définir toutes les mesures à prendre pour garantir la tenue de cette édition. Tant au niveau de la programmation que de la logistique. Le produit de ce travail vient d’être présenté il y a quelques jours aux services de l’état et de la ville de Lorient. Tout en sachant la difficulté d’avoir des réponses précises vu la situation et le flou des positions gouvernementales.
Le festival interceltique de Lorient

Lisardo LOMBARDIA à gauche et Jean PEETERS

Ceci dit, la position du FIL s’articule en deux propositions que l’on pourrait nommer scénario 1 et scénario 2.

Selon le scénario 1 …

Proposition minimale, le FIL continuerait à être organisé du 6 au 15 Août mais en limitant fortement son ampleur.
Resteraient trois lieux , le Stade du Moustoir, l’Espace Marine, la scène Bretagne. Ce qui signifierait notamment qu’il n’y aurait plus d’espace Bretagne, plus de Quai du Livre, plus de salle Carnot, plus de nuits interceltiques, etc… Au Stade du Moustoir, le premier week-end, seraient organisés en collaboration avec Sonerion et Kenleur en journée, un événement autour des bagadoù, l’arrivée de la parade  (sans déambulation en ville) et des spectacles grand public. Le Quai de la Bretagne serait remplacé par l’Espace Bretagne, derrière le palais des Congrès, pour des concerts en journée. Notamment avec des groupes représentant les autres pays celtiques. Enfin, l’Espace Marine remanié accueillerait les concerts en soirée avec les grands noms de la musique bretonne et celtique.
Tout ceci dans le respect des jauges obligatoires et le contrôle des flux.
Voilure restreinte donc mais offrant au public un minimum de festival.

Pour le scénario 2 …

Il s’agirait de tenir compte d’un éventuel assouplissement des règles sanitaires qui permettrait au FIL de disposer de salles complémentaires. Comme par exemple le Théâtre de Lorient ou le Palais des Congrès et ainsi de conforter la programmation. L’équipe du FIL espère aussi que cela permettrait de prévoir les animations extérieures comme le Quai du Livre ou le Marché interceltique.

En tout état de cause, il est fortement probable que ni les pipe-bands, ni les chœurs gallois, ni les bandas de gaitas ne seront présents. D’ailleurs Lisardo insiste sur le fait que ce resserrement devrait être compensé par un renforcement de la qualité et de la créativité artistique .

Pour résumer…

Le FIL est prêt pour l’édition 2021 !
Qu’elle soit a minima ou plus ambitieuse. Toutes les dimensions sanitaires et sécuritaires ont été étudiées.
La balle est désormais dans le camp des services de l’État et de la ville de Lorient/An Oriant.

Financièrement, Jean PEETERS et Lisardo LOMBARDIA assument le déficit à venir. Les projections partent sur trente mille billets vendus. Par ailleurs, ils insistent sur l’importance de venir participer à cette édition particulière certes, mais de qualité. Le FIL est un acteur majeur de la culture bretonne et un élément historique et fondamental des liens entre la Bretagne et les autres pays celtiques.
Donc son avenir dépend aussi de son public.
Un prochain point sera fait courant mai suivant les annonces gouvernementales.
✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee
Previous ✅ Liste des 60 députés exerçant un recours contre la Loi Molac
Next ✅ Alain le Grand, dernier grand Roi de Bretagne

Á propos de l'Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Denez PRIGENT : nouvel album et interview.

Nouvel album de Denez PRIGENT : Denez Teknoz Projekt Trañs Denez PRIGENT nous livre une formule live fusion puissante. Un coffret unique sous forme de digipack quatre volets avec livret-poster

Acharnement et discrimination linguistique en Bretagne.

La République en flagrant délit de discrimination linguistique … à nouveau. Après le tildé du ñ du prénom breton Fañch d’un nouveau-né de la région de Kemper, voici le refus

✅ Denez : Stur an Avel, son superbe nouvel album

Denez : Stur en Avel … précurseur, innovant. Passeur des deux mondes : celui des vivants et celui des morts ; celui du visible et celui de l’invisible Denez rend

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse