✅ Et si des algues bretonnes étaient une solution contre la Covid-19 ?

✅ Et si des algues bretonnes étaient une solution contre la Covid-19 ?

Des algues bretonnes pour lutter contre la Covid-19 ?

Les laminaires et autres algues brunes qui recouvrent le littoral breton contiennent des substances, les polysaccharides sulfatés. Aussi appelés fucoïdanes et héparines. Ces substances qui comprennent aussi les carraghénanes, ces gélifiants utilisés dans les yaourts et l’industrie alimentaire, ont la propriété de capter le Covid-19. Le virus s’accroche à ces molécules au lieu d’introduire son ARN dans les cellules des tissus. Ces polysaccharides servent de leurre.

Cette découverte in vitro de l’Institut polytechnique de Rensselear à New-York en relation avec des chercheurs en Corée est rapportée dans la revue Cell Discovery dans un article du 24 juillet et aussi mais plus facile à lire pour certains dans First Post . Le laboratoire a testé des extraits de fucoïdane issus de la saccharina japonica plus connue chez nous sous le nom de kombu royal ou de laminaria saccharina et en breton sous le nom de tali friz.

En fait ces algues sont plus efficaces que le Remdesivir, l’antiviral standard actuellement utilisé pour lutter contre le covid. Le laboratoire américain Gilead qui développe cet antiviral le vend à trois cent quatre vingt dix dollars US par flacon portant le prix total d’un traitement de cinq jours avec six flacons  à 2 340 $ (2 085 €) par patient !

Consommer régulièrement du kombu breton ou du kombu royal est donc une protection contre le Covid-19 et c’est bien sûr gratuit.
De son côté l’industrie pharmaceutique travaille sur un vaporisateur nasal basé sur ces molécules.

Publication originale signée Philippe ARGOUARCH à retrouver chez notre Confrère l’ABPAgence Bretagne Presse.

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

Lire aussi.

Les algues, le nouvel or bleu de la Bretagne

Algaia, un bel exemple de relocalisation en Bretagne.

Sais-tu ce qu’est la laisse de mer en Bretagne ?

Previous Histoire d'agri ... Je ne pouvais pas imaginer mon avenir hors du monde agricole
Next ✅ Istan, c'est le pays de ceux d'ici ailleurs, et de ceux d'ailleurs ici.

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 352 posts

NHU Bretagne, plateforme collaborative francophone de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur. #CroirePlusEnNous #FaireNousMemes #DeciderNousMemes Les articles en anglais pour dire notre Bretagne au reste du monde sont signés NHU Brittany.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

NHU … pourquoi ces trois lettres ?

NHU Bretagne, le média internet participatif breton et citoyen. NHU … pourquoi ces trois lettres ? En 2015, l’idée de départ est de créer un média internet où chacun(e) peut

Brexit anglais et Bretagne oubliée par Bruxelles et Paris

Ah le Brexit ! Reprenons très rapidement le cours des évènements. Les Brittaniques ne veulent plus de cette Union Européenne et votent démocratiquement pour en sortir. L’Irlande, île voisine de

Panorama : La consommation énergétique de la Bretagne.

Préambule. Énergie … Cet article est le premier d’une série plus complète sur les Energies en Bretagne. Désireux de discuter des choses dans l’ordre, j’ai donc pris le parti de débuter par

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse