Upsilon, une « sacrée paire » de bretelles, fabriquée en Bretagne.

Upsilon, une « sacrée paire » de bretelles, fabriquée en Bretagne.

Née il y a quelques mois de l’association d’Antoine et Baptiste, UPSILON est une jeune marque de… bretelles ! L’idée a de quoi surprendre. D’autant plus que les deux frères sont parvenus à faire fabriquer l’accessoire en Bretagne. A vrai dire, plus précisément à Fougères, entre Rennes et Vitré.

D’abord, retour sur l’histoire d’une « Sacrée Paire » fabriquée en Bretagne.

Antoine et Baptiste, deux frères bretons à l’origine de la marque Upsilon, font fabriquer leurs paires de bretelles en Bretagne.
En fait, ce choix est né d’un constat : il leur a été impossible de trouver un prestataire à la hauteur de leurs attentes en France.
Puis est née la volonté du « Made in Bretagne ».

Un artisan expérimenté à Fougères

C’est avec plaisir que les deux frères rencontrent Patrice, leur fabriquant actuel installé à Fougères. Artisan de cuir depuis plusieurs dizaines d’années, Patrice est fort d’une longue expérience dans le domaine. Et il a fait le choix de s’installer en Bretagne, à Fougères. C’est ce qui va séduire les deux frères. Car eux-mêmes bretons et vivant à Fougères.
Cette situation géographique va rendre les choses plus faciles. Antoine, qui s’occupe de gérer la production et les produits, peut rendre visite à Patrice plusieurs fois par semaine. Pas de soucis de transports ni de coups de téléphone et d’emails : les deux professionnels se rencontrent physiquement pour échanger. Un luxe que les deux frères apprécient particulièrement et qui n’aurait pas été possible si leur fabriquant avait été installé ailleurs dans l’Hexagone.

bretelles

Upsilon, les belles bretelles 100% Bretagne

Un produit de grande qualité

Qui dit Made in Bretagne, dit haute qualité. Les matériaux sont européens : notamment le tissu et les pinces qui sont belges et allemandes. Il n’existe aujourd’hui pas d’entreprise française (et encore moins bretonne) capable de fournir ses matières premières, malheureusement.
L’artisan chargé de la fabrication des bretelles Upsilon réceptionne toutes ces matières premières pour les travailler dans son atelier. Cousu, marqué, coupé : rien n’arrive assemblé et tout est réalisé à l’atelier.
C’est du 100 % Made in Bretagne.

La qualité des matériaux et l’excellence de la fabrication bretonne font naître un très beau produit. A la fois moderne, chic, confortable et durable.
Les deux frères ne regrettent pas ce choix breton. Ils comptent bien élargir leur collection de bretelles d’ici la fin de l’année – et ça sera toujours du Made in Bretagne, évidemment !

A retrouver sur https://www.upsilon.store/

Précédent "Notre rêve ne mourra jamais", par Alex SALMOND
Suivant La moule qui fabrique des perles en Bretagne

A propos de l'auteur

La Rédaction
La Rédaction 203 articles

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors La Rédaction.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Je suis Breton : Éric TABARLY, sans doute le navigateur le plus doué de tous les temps

Nous continuons notre série Je suis Breton pour vous faire découvrir des personnages illustres que vous connaissez sûrement de nom, mais dont beaucoup ignorent qu’ils étaient ou sont Breton(ne)s. Éric

Projet Chadenn, ou une autre monnaie pour la Bretagne,

La Bretagne authentique disposera bientôt elle aussi de sa monnaie commune ! Le Chadenn ou Chadenn ar Vro, en breton la «chaîne du pays » ! Il s’agira d’ une

International : État et Collectivité de Corse, le déni de dialogue

Égarée à Cristinacce pour une énième « table ronde du monde rural » ! Après avoir visité la « maison du miel » ouverte il y a dix ans à

2 commentaires

  1. LE MESTE
    février 18, 12:58 Répondre
    COMMANDE COMPLIQUEE.J AI ABANDONNE. COMMENT M IDENTIFIER?
    • La Rédaction
      février 18, 13:11 Répondre
      Bonjour. Nous transmettons votre remarque à Upsilon directement avec votre adresse email afin qu'ils vous répondent directement. Merci de nous suivre.

Laissez un commentaire