✅ Cartes de Bretagne : info pour les uns, fakenews pour d’autres …

✅ Cartes de Bretagne : info pour les uns, fakenews pour d’autres …

Comment, à partir des cartes de Bretagne, créer des fakenews ?

Une info complétée facilement sur la Bretagne.
Ce n’était pas forcément très difficile de rédiger un article synthétique sur la Bretagne.
Le vrai travail de journaliste consiste à vérifier les sources et à ne pas propager de fakenews ou relayer la propagande. Fut-elle imposée par l’administration centrale, qui persiste à imposer un découpage administratif qui n’a jamais été décidé par la population.
Alors bien sûr c’est un peu plus long mais l’information est disponible à condition de la chercher. Ensuite au lieu de faire des copier coller dans le texte d’accompagnement, il faut rédiger un article à partir des sources trouvées. Au niveau des connaissances mathématiques, il suffit en général de maîtriser la “règle de trois”.

 

Cartes de Bretagne

Quand tu abuses du mot Bretagne en la “confondant” avec la Région Bretagne administrative …

Voilà ci-dessous quelques exemples de rédaction que l’on aurait dû trouver dans l’article :

1 – Plus de la moitié des emplois concernée

La Bretagne comprend 53 aires d’attraction des villes (*), lesquelles regroupent plus des trois quarts des communes bretonnes. Les pôles concentrent plus de la moitié des emplois de la région (1,1 sur 1.9 million). Toujours selon les études de l’Insee, les couronnes et aires d’attraction, plus résidentielles, offrent, en revanche, bien moins d’emplois.

2 – Presque 2/3 des Bretons dans 7 aires.

En Bretagne, les sept plus grandes aires d’attraction accueillent plus de 63.3 % de la population. Celles de Nantes et Rennes sont les seules à dépasser 700 000 habitants et elles concentrent 36.6 % de la population bretonne. Les aires d’attraction de Brest, Quimper, Lorient, Saint-Brieuc et Saint-Nazaire comptent, chacune, entre 200 000 et 700 000 habitants et elles regroupent un peu plus de 1 240 874 habitants soit 26.3 % de la population de la Bretagne.

Sources :

Requete Qwant : “aires d’attraction des villes Bretagne INSEE”
(résultat direct sur la première page)
https://www.insee.fr/fr/statistiques/4808125
En Bretagne, 87 % des habitants résident dans une des 45 aires d’attraction des villes
Requete Qwant : “aires d’attraction des villes Loire Atlantique INSEE”
(résultat direct sur la première page)
https://www.insee.fr/fr/statistiques/4806068.html
La moitié des Ligériens dans les aires de Nantes, Angers, Le Mans et Saint-Nazaire
Les aires d’attraction des villes en 2020
https://www.insee.fr/fr/statistiques/1405599?geo=DEP-44
https://www.insee.fr/fr/statistiques/2011101…

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

A propos de cartes de Bretagne, une excellente adresse :

GeoBreizh, l’indispensable base de données cartographiques en Bretagne

Du même Auteur dans nos colonnes.

Pays de Loire ou Bretagne pour la Loire Atlantique ?

Previous ✅ Les îles de Bretagne : tout savoir ... ou presque !
Next ✅ Kemenez Island, une expérience hors du commun.

Á propos de l'Auteur

Gwenaël HENRY
Gwenaël HENRY 6 posts

Membre du bureau politique de l'UDB Union Démocratique Bretonne, depuis 1990.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Le dragon gallois debout, et l’hermine bretonne couchée …

Le dragon gallois. Le titre et le contenu de cet article du Télégramme me ramènent plus de quinze ans en arrière. Quand, en qualité de vice-président du Conseil régional de

Chute du premier portique péage Écotaxe : fêtons cet anniversaire !

Péage Écotaxe en Bretagne, cinq ans déjà : fêtons ensemble cet anniversaire. Péage Écotaxe de Guiclan :  Samedi 04 Août 2018. Cela fera déjà cinq ans que le premier portique

International : le Républicanisme corse, de Jean Guy TALAMONI.

Jean-Guy Talamoni – Le républicanisme corse – sources, institutions, imaginaire. Dans le présent essai, relevant de l’histoire de la culture et des idées, l’auteur propose d’aborder la formation d’un «

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse