Indépendance électrique de la Bretagne

Indépendance électrique de la Bretagne.

Elon MUSK, est le boss de la société californienne TESLA. Jusqu’à maintenant TESLA Motors c’est surtout des batteries rechargeables pour l’automobile. Mais cette compagnie innovante pourrait bien changer de nom pour devenir TESLA Energy.
En effet, les ingénieurs de ce spécialiste viennent d’inventer une batterie pour domicile qu’Elon MUSK considère comme capable de « changer la totalité de l’infrastructure énergétique dans le monde ».

La Bretagne peut devenir indépendante pour son électricité

Batterie de stockage électrique privée

De quoi s’agit-il ?

D’une batterie domestique fixe rechargeable lithium-ion, baptisée Powerwall destinée à stocker l’énergie produit par vos capteurs solaires, voire d’autres sources d’énergie comme le vent, et à vous le restituer à la demande, selon vos besoins domestiques.
Un autre géant américain de l’énergie renouvelable, SOLAR CITY, est partenaire dans cette opération.
La batterie au design sobre et élégant est en pré-commande depuis ce 1er Mai 2015 au prix de 3500 US dollars pour le modèle 10 kWh et les installations commenceront dès Octobre … aux Etats Unis.
Le marché de ce type de batterie domestique autonome de stockage privé d’électricité n’était valorisé en 2012 que vers 200 millions de dollars. Selon des spécialistes, on parle maintenant de près de vingt milliards de dollars dès 2017.

En Bretagne nous avons suffisamment de soleil.

Et encore plus de vent pour que ce système révolutionnaire de stockage privé d’électricité devienne tout à fait pertinent. Ces deux sources d’énergie sont abondantes en Bretagne, renouvelables, inépuisables et gratuites. On reproche souvent à la Bretagne de consommer plus d’électricité qu’elle n’en produit. Si ce Powerwall s’impose outre Atlantique et traverse cet océan, saurons-nous l’adopter chez nous ou regarderons-nous le Danemark, l’Ecosse ou les Pays-Bas s’en équiper, en les enviant et en continuant de payer nos factures d’EDF ?

Indépendance électrique de la Bretagne

La batterie de stockage électrique PowerWall

 

Précédent NDDL 4-5 Notre Dame des Landes
Suivant Yves CUNIN, Photographe de la symétrie ?

A propos de l'auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 251 articles

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Une écrevisse américaine envahit la Bretagne

L’écrevisse qui envahit la Bretagne est une américaine cannibale L’écrevisse de Louisiane (Procambarus clarkii) ressemble à un petit homard d’eau douce. Son enveloppe chitineuse arbore un bleu éclatant piqueté de rouge vif.

En Bretagne les conditions de baignade sont idéales.

Que n’entend-on médire sur nos eaux de baignade en Bretagne ? L’eau de mer serait trop froide ? D’abord soyons exacts. En fait il ne s’agit pas d’eau de mer

La Bretagne minée sur 3% de son territoire, par des Australiens.

La compagnie Variscan Mines est une petite compagnie minière australienne. Sa capitalisation boursière a l’ASX (Australian Stock Exchange) de 13,49 millions de dollars australiens soit seulement 9,76 millions d’euros. Le prix

1 commentaire

  1. Laurent
    octobre 08, 18:22 Répondre
    Absolument d'accord ! Serons nous encore les derniers pour des raisons de politiques énergétiques liées à des lobbys économiques et financiers ? c'est notre gangrène !

Laissez un commentaire