En Bretagne le vent est une richesse naturelle et durable

En Bretagne le vent est une richesse naturelle et durable

L’Écosse produit plus d’énergie éolienne qu’elle n’en consomme : le vent est une richesse naturelle.

Richesse naturelle du vent à Whitelee Windfarm, près de Glasgow en Écosse. Là où est la plus importante unité de production d’énergie éolienne des îles britanniques. Puis la seconde en Europe, avec 215 turbines Siemens et Alstom pour quelques 539 mégawatts. Sous contrôle de la Scottish Power Renewables, filiale de l’espagnol Iberdrola, qui opère cette unité de production éolienne écossaise. Déjà en 2015, 50% de l’électricité écossaise venait du renouvelable éolien. Quand d’ici 2020 (c’est demain !), le Gouvernement écossais SNP Scottish National Party ambitionne plus grand. Pas moins que la totalité de l’électricité écossaise sera générée par des sources renouvelables. Dont surtout l’éolien. Surtout ce seront 130000 emplois créés par ces nouvelles technologies de production d’énergie renouvelable.

Alors, record battu en Novembre 2014. Avec une production écossaise globale couvrant la totalité des besoins électriques de pas moins de quelques 5,3 millions habitants. Quand nous sommes 4,5 millions en Bretagne.
Car les autorités écossaises ont depuis des années déjà fait ce choix stratégique. Celui de privilégier la production électrique propre. Les ressources pétrolières de nos cousins écossais se tarissent peu à peu. Et le gouvernement écossais comme les acteurs privés se sont posés la bonne question. A savoir de quelles sources naturelles capables de produire de l’énergie dispose l’Écosse ?

L’évidence est là !

Alors regardez une carte d’Écosse. Si sous connaissez un tant soit peu ce pays, l’évidence est là : l’océan et le vent.
Durant la période la plus ventée, soit environ six mois de l’année, l’Écosse produit plus d’énergie avec son seul vent qu’avec les autres sources, polluantes et non durables, que sont le nucléaire, le charbon, le gaz et le pétrole.
Puis d’autres parcs éoliens, terrestres mais surtout maritimes, devront ouvrir dans les prochaines années en Écosse.

Même à un millier de kilomètres plus au sud de l’Écosse, nous savons bien que la Bretagne dispose de ces deux mêmes ressources naturelles que sont l’océan sur nos quelques 2700 kilomètres de côte, de Saint Nazaire au Mont Saint Michel; et ces vents du large qui viennent nous aérer très souvent.
Et si ces vents étaient nos richesses de demain ?

Deux cartes étonnantes :

Alors que la Bretagne est parmi les territoires des plus ventés de l’Hexagone, elle reste relativement pauvre en équipement éolien.
Pourquoi ?

En Bretagne, le vent est une richesse naturelle.

Richesse naturelle : Bretagne et vent

Bretagne très ventée

Richesse naturelle : Bretagne, vents et éolien

Bretagne moins équipée en éolien alors que ‘elle est parmi les territoires les plus ventés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contenu texte libre de copie et de diffusion sous condition de mention de la source d’origine, soit www.nhu.bzh
Vous appréciez ce contenu, commentez en bas de cette page; et partagez cet article sur vos réseaux sociaux via ces icônes couleurs

Précédent Une Réserve de Vie Sauvage dans le Tregor
Suivant Cyclones caraïbes, Floride nucléaire et Bretagne.

A propos de l'auteur

La Rédaction
La Rédaction 80 articles

Sur NHU, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente (avec alors une adresse en prenom.nom@nhu.bzh), en signant votre article, ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors La Rédaction.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Le photovoltaïque et l’énergie solaire en Bretagne.

Libérons nos énergies en Bretagne. Il y a deux ans, les médias nous ont gavé de la COP21, et cette année on sait à peine que la COP23 se déroule

La Bretagne sera numérique

West Web Festival, 2ème édition Numérique partout. L’université d’été du web européen les 16 et 17 Juillet 2015. La Bretagne sera numérique. Le meilleur du web européen se retrouve en

Les fermes bio de Bretagne bien placées en Europe

Les fermes en bio en Bretagne Les fermes en bio en Bretagne se développent vite. En quelques années on est passé en Bretagne, comme ailleurs en Europe, du phénomène du bio qu’on

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire