En Bretagne, les prix des carburants augmentent … encore !

En Bretagne, les prix des carburants augmentent … encore !

A qui doit-on surtout les hausses de prix de nos carburants ?

En pleine période estivale, comme c’est trop souvent le cas, les prix des carburants font comme le thermomètre. Là où beaucoup de personnes font de plus longs trajets routiers. Et consomment donc plus.
C’est surtout le gasoil, le carburant consommé par environ 80% des automobilistes bretons, qui voit son prix augmenter. Les explications avancées par les compagnies pétrolières sont toujours un peu les mêmes. D’abord, le taux de change entre le dollar américain et l’euro. Ainsi entre le 1er et le 31 Juillet dernier, la variation était de +0,09%. Pas de quoi tout chambouler, mais les petits ruisseaux font les hausses de prix.

Si tu en veux, tu vas le payer !

Le niveau des stocks un peu moindre est aussi une raison invoquée. Également mise en avant, la loi de l’offre et de la demande. La demande de carburants routiers est forte en été : tu en veux, tu vas le payer ! Les professionnels n’oublient pas non plus la vraie raison majeure de cette hausse significative des carburants : la hausse des taxes de l’état central.
En Mai 2018, les taxes d’état composent à elles seules 58,6% du prix d’un litre de gasoil. Pour l’essence SP95 ces taxes s’élèvent à 61,4% du prix du litre.

Autres données à garder en mémoire.

Entre le mois de Juin 2016 et Juin 2018, soit en deux ans, le prix moyen d’un litre de gasoil à augmenté en Bretagne de +26,5%. Quand à celui des essences, la hausse moyenne a été de +14,2%.
Ailleurs en Europe.
Pour le gasoil, le carburant routier le plus consommé en Bretagne, nous sommes parmi les plus chers d’Europe. La Suède et la Grande Bretagne au nord, ainsi que l’Italie au sud, sont plus chers.
Pour les essences, seuls les Pays-Bas et le Danemark au nord, l’Italie et la Grèce au sud pratiquent des tarifs plus élevés.

carburants

Composition du prix du gasoil et de l’essence

Je paye qui quand je fais mon plein de carburants ?

Par rapport au prix que l’automobiliste breton paye à sa station service, voici la composition d’un litre de carburant.
– Le coût d’un litre de pétrole brut à l’extraction est ridicule, en moyenne de 5% seulement.
– Le raffinage réalisé par les compagnies pétrolières représente entre 26 et 28%.
– Puis vient la part du Distributeur, qui est parfois celui qui l’a raffiné auparavant, avec en moyenne 7,6%.
Ainsi si on s’en tenait à ces trois postes de charges, le litre de gasoil serait à moins de 0,60 euro par litre.
Tout le reste n’est que taxes encaissées par l’état central sous formes diverses.

Sources
Ministère français de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie – UFIP

Previous La Nuit des Étoiles en Bretagne : admirez Mars en Août
Next Eh non, notre Vallée des Saints n'est pas à Paris, ne vous en déplaise !

Á propos de l'Auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 338 posts

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

La plus grande usine de grenades lacrymogènes est en Bretagne.

De la poudre noire aux grenades lacrymogènes. Lacrymogènes … La société VECTAN est un leader européen de la fabrication de pyrotechnie et de poudres de chasse. Sa principale unité de

La Bretagne, l’autre pays du whisky

En Europe, quand on parle de whisky, on imagine immédiatement les îles occidentales d’Écosse ou les landes d’Irlande. Ces deux pays celtiques se disputent un peu et depuis longtemps le

NHU … pourquoi ces trois lettres ?

NHU Bretagne, le média internet participatif breton et citoyen. NHU … pourquoi ces trois lettres ? En 2015, l’idée de départ est de créer un média internet où chacun(e) peut

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse