✅ Éolien maritime en Bretagne : position de Marc LE FUR

L’éolien maritime coûte très cher.

Je souscris à l’amendement, qui me semble de bon sens : le soutien à l’éolien coûte très cher.
Par exemple, s’agissant de l’éolien maritime, le projet au large de la baie de Saint-Brieuc pose de multiples problèmes aux pêcheurs : une bonne partie de leur activité est condamnée alors qu’ils subissent déjà le Brexit.
Ce projet pose également des problèmes de biodiversité et des problèmes de paysage.

Mais il pose aussi un problème très clairement financier.

L’État a passé un contrat avec l’entreprise Ailes Marines, qui n’est qu’un faux nez derrière lequel se dissimule Iberdrola, une très grande société aux activités multiples, souvent contestées et contestables. Ce contrat prévoit le paiement de 155 euros par mégawattheure pendant vingt ans : nous sommes dans une logique de rente !
Le prix est garanti sur vingt ans : la dépense publique s’élève à 4,3 milliards.

Vous rendez-vous compte de ce que cela représente ?

Une rente, c’est une garantie de recettes.
Une telle situation est exceptionnelle !
Est-ce qu’il y a un agriculteur auquel on garantit le prix du lait ou du blé pendant vingt ans ?
Est-ce qu’il y a un industriel auquel on garantit un prix pendant vingt ans ?
Eh bien à ces gens-là, on garantit un prix pendant vingt ans.
Il faut que nous sortions de cette logique. Entre autres pour des raisons de finances publiques. Sachant que tout cela influe très concrètement sur le prix de l’électricité payé par nos concitoyens.
Je souscris donc totalement à cet amendement de notre excellent rapporteur.

Notes.

www.ailes-marines.bzh

« Ailes Marines est une société de projet par actions simplifiée (SAS) détenue à 100% par l’espagnol IBERDROLA, suite au rachat en 2020 des parts détenues par les sociétés RES et Banque des Territoires. »
https://www.iberdrolarenovablesinternacional.com/

 

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

Lire aussi à ce sujet.

En Bretagne le vent est une richesse naturelle et durable

En Bretagne, EDF propose de l’électricité 100% verte et bretonne

Previous ✅ Pourquoi le littoral de Bretagne recule autant ...
Next ✅ La monarchie française et la démocratie allemande.

Á propos de l'Auteur

Marc LE FUR
Marc LE FUR 1 posts

Marc LE FUR est Député des Côtes d'Armor et Vice-Président de l'Assemblée nationale. Il siège au Conseil régional de Bretagne administrative et est président de Groupe

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

✅ Bretagne, une terre sacrifiée ? Bretagne, une terre reconquise ?

Bretagne, une terre sacrifiée ? Le documentaire récemment diffusé sur France 5 « Bretagne, une terre sacrifié » a suscité nombre de commentaires. C’est heureux ! En Bretagne, les questions agricoles sont

✅ Jaunisse de la betterave sucrière : des alternatives aux néonicotinoïdes existent

En Bretagne, une solution aux néonicotinoïdes : des productions déconcentrées. Le lancement du projet Breizh sukr en 2014 : une mini-sucrerie bio en Bretagne pour une production déconcentrée. En 2014

Convertissons-nous : mangeons à l’algue !

La Bretagne possède le plus vaste champ d’algue d’Europe. Une fabuleuse richesse à bien gérer pour faire de la Bretagne une des références internationales en la matière.. Les Bretons et

1 Comment

  1. BODIN
    décembre 02, 08:05 Reply

    Merci pour votre intervention Monsieur Marc LEFUR enfin un élus qui écoute et aide c’est citoyens qui votent et paie en tout cas je me réjouis de votre passage et espère que d’autres suivront dans le bon sens jacques BODIN

Laissez votre réponse