Istoerioù Breizh, la chaîne Youtube consacrée à l’Histoire de Bretagne

Istoerioù Breizh, la chaîne Youtube consacrée à l’Histoire de Bretagne

Istoerioù Breizh pour (presque) tout savoir sur l’Histoire de Bretagne.

Nicolas CRAIGNIC est une jeune passionné d’Histoire de Bretagne.
Passionné qui déplore que cette Histoire (avec un grand H) ne soit pas enseignée dans toutes les écoles de Bretagne. Qui déplore également que peu de médias s’en emparent pour nous la raconter. Pour nous l’apprendre. En effet, quoi de plus normal, de plus naturel, d’apprendre l’Histoire du pays où l’on vit.
Alors, plutôt que d’attendre que d’autres fassent, un jour peut-être, il a décidé début 2016, de faire lui-même. Ainsi est née la vidéo « Les Vénètes contre César ». Devant le succès de cette première vidéo consacrée à l’Histoire de Bretagne, Nicolas travaille d’arrache pied et bénévolement pour continuer à nous raconter notre passé.
En trois ans, plusieurs dizaines de vidéos passionnantes nous font découvrir notre riche et intéressant passé. Des formats courts et dynamiques pour nous intéresser tous. Petits et grands.

L’Histoire de Bretagne est une des plus riches et singulières d’Europe.

Compte tenu de la richesse de notre Histoire, Nicolas a du travail devant lui.
D’une préhistoire très fournie jusqu’à nos jours, il y tant à dire, tant à nous raconter, tant à découvrir. L’école de la République devrait enseigner cette Histoire de Bretagne dans toute la Bretagne.  Mais elle semble avoir d’autres priorités. Alors faisons-le Nous-Mêmes*.
Nicolas est passionné et passionnant.
Si vous aussi, vous voulez savoir un peu ce qu’on ne nous dit pas, voire qu’on nous cache, abonnez vous à la chaîne Youtube de Istoerioù Breizh.
Rejoignez Istoerioù Breizh sur Facebook également.

*Nous-Mêmes : NHU est l’acronyme de Ni Hon-Unan qui signifie « nous-mêmes » en langue française.

Dans les colonnes de NHU Bretagne, nous évoquons aussi notre Histoire de Bretagne.

Le Camp de Conlie ou l’effroyable délibéré massacre de milliers de Bretons

Anne de Bretagne, souveraine en Bretagne et déjà très européenne.

Entrez dans le Cairn de Barnenez en Bretagne avec deux spécialistes …

Bretons contre Francs au temps de Charlemagne.

Previous Comment l'État central a coupé en deux le football breton, et le sport en général ?
Next Le foot breton : une presse régionale résolument conformiste

About author

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 279 posts

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

View all posts by this author →

You might also like

Croissance de la démographie en Bretagne : grâce à vous !

La population de la Bretagne est globalement en hausse. C’est surtout vrai sur nos côtes et autour de nos plus grandes villes, comme Nantes, Brest et Rennes. Les zones suburbaines

La Bretagne passionnée de généalogie. Pourquoi ?

La généalogie passionne plus les Bretonnes et les Bretons que bien d’autres européens. Généalogie .. Alors, quelles en seraient les raisons ? Donc cette activité qui consiste à rechercher ses

OpenStreetMap en breton, vous connaissez ?

Voir la carte de Bretagne (et du monde) avec les yeux d’un brittophone, c’est possible et c’est utile. OpenStreetMap. Les noms de lieu sont périssables et certains ne reflètent pas

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply