Minority Safepack : tu signes ou tu te tais à jamais !

Minority Safepack : tu signes ou tu te tais à jamais !

NHU Bretagne est votre plateforme participative bretonne et citoyenne.
Nous retranscrivons ici, dans nos colonnes, le poste d’un internaute déniché sur Facebook. Et avec son autorisation bien sûr, nous vous le proposons plus largement. Nous le remercions : il se reconnaîtra.
Le sujet est : Connaissez-vous l’initiative citoyenne européenne Minority Safepack ?

D’abord qu’est ce qu’une Initiative citoyenne européenne ?

C’est un dispositif peu connu mis en place au niveau de l’Europe pour que les citoyens puissent demander aux institutions européennes de légiférer sur une revendication. C’est un peu comme le système Suisse de pétitions qui peut conduire à un référendum d’initiative populaire . Système visiblement honni par les hommes politiques en France. Dans l’initiative citoyenne européenne il n’y a pas de référendum mais une obligation d’engager des actes (si j’ai bien compris). En résumé, au lieu que la législation soit le fruit des élus ou les partis, là ce sont les Citoyens qui sont à l’origine de la législation.

Minority Safepack.

Cette initiative particulière a été lancé par un mouvement fédéraliste européen et souhaite que les états mettent en place une véritable politique de protection et de développement des minorités culturelles et linguistiques en Europe. Notamment pour les langues qui ne sont pas reconnus par nombres d’états. Leur slogan est “Nous sommes un million pour la diversité en Europe“.

Déjà plus de 600 000 personnes ont signé. Et toi ?

Pour aboutir l’initiative doit recueillir par internet ou sous forme papier 1 000 000 de soutiens. A l’heure actuelle elle a déjà obtenu plus de 600 000 soutiens et elle est bien partie pour atteindre l’objectif total. Il faut aussi qu’elle obtienne un minimum de soutiens (seuils définis par pays) dans sept états au moins. Deux pays ont déjà largement dépassé leur seuil rien que par les soutiens par internet. Que l’on peut suivre en direct en réactualisant la page web : la Roumanie et la Hongrie. Puis quatre autres pays sont bien partis pour atteindre leur seuil. Dont l’Espagne, la Slovaquie, la Lettonie et le Danemark (les soutiens sur papier ne sont pas visibles par pays).

Il risque de manquer un pays.

Vous voulez défendre les langues minoritaires dans l’Hexagone ? Alors soutenez Minority Safepack. Puis diffusez l’information et collectez le soutien d’autres personnes. En outre, je précise qu’il faut donner un numéro de pièce d’identité, c’est normal pour éviter que des personnes ne votent plusieurs fois.

Tu signes maintenant ou sur ce sujet tu te tais à jamais.

Tu ne peux pas te plaindre à longueur de temps que rien n’est fait pour les langues minorisées en Europe et surtout dans l’Hexagone. Et quand une initiative citoyenne te donne un pouvoir, ne pas t’en servir. Donc oui, ou tu signes maintenant, ou sur ce sujet précis, dorénavant, tais-toi !

Tu trouves toutes les informations sur http://www.minority-safepack.eu.
Puis en cliquant sur « Sign it » vous êtes orienté vers le site sécurisé de la Commission Européenne.

Il ne reste plus que quelques jours.

Depuis quelques jours, nous constatons une tendance à l’accélération des votes. Il faut que les Bretons, les Corses, les Basques, les Occitans, … se mobilisent pour atteindre le seuil pour l’Hexagone.
Il ne reste plus que quelques jours.

Previous Et si on replaçait la vie des gens au coeur de nos actions ?
Next Montagnes sacrées de Bretagne : Ar Menez Hom

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 413 posts

NHU Bretagne, plateforme collaborative francophone de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur. #CroirePlusEnNous #FaireNousMemes #DeciderNousMemes Les articles en anglais pour dire notre Bretagne au reste du monde sont signés NHU Brittany.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

A la rencontre de Philippe ARGOUARCH de l’Agence Bretagne Presse

Les interviews* de NHU Bretagne : Philippe ARGOUARCH de l’ABP Agence Bretagne Presse. Bonjour Philippe ARGOUARCH, et merci beaucoup d’avoir accepté notre demande d’interview et de nous recevoir au siège

La plus vieille entreprise d’Europe est …

Dans le monde, c’est au Japon que se situe la plus ancienne entreprise. C’est l’hôtel japonais Hoshi Ryokan qui est la plus vieille entreprise du monde. Avec 1299 années d’existence.

✅ Ingénieurs bretons d’hier et d’aujourd’hui : Prosper Marie Gicquel

Canaux autour du Temple de Confucius. Ingénieurs bretons d’hier et d’aujourd’hui La réhabilitation du patrimoine de Qufu, ville natale de Confucius a été rendue possible en 2007 grâce à un

1 Comment

  1. Rio brigitte
    février 13, 00:45 Reply

    J ai toujours été persuadée que cette compagnie était anglaise
    Il faudrait changer le nom
    Faire Bretagne ferry c est évident!
    Je trouve ce nom très trompeur….. et je sur sur que pour les gens qui n habitent pas dans le Finistère pense comme moi ….Je ferrai mon enquête juste pour moi et je vous en ferrai par …..

Laissez votre réponse