#CroirePlusEnNous, le hashtag de l’espoir et du dynamisme, en Bretagne et ailleurs …

#CroirePlusEnNous, le hashtag de l’espoir et du dynamisme, en Bretagne et ailleurs …

Nous avons reçu ces derniers temps plusieurs remarques su sujet d’un hashtag que nous utilisons souvent en fin de certains articles. Également sur nos réseaux sociaux.

#CroirePlusEnNous

Pour que ces quatre mots sous forme de hashtag ne soient pas mal interprétés, nous écrivons ce texte.
Certains médias relayant tellement une certaine bienpensance ambiante, certains ont cru discerner dans #CroirePlusEnNous comme une velléité de division. Cette expression a même été perçu comme du « racisme » par deux de nos Lecteurs. C’est vous dire à quel point cette campagne  médiatique inocule bien son idéologie.

Un hashtag universel.

#CroirePlusEnNous est en fait, à la réflexion, on ne peut plus consensuel et universel. Et donc tout à l’inverse de la division.
Chaque Citoyen que nous sommes se lève chaque matin avec au moins un peu de cette résolution. Croire plus en soi ! En permanence, toujours !
L’Étudiant qui travaille dur pour réussir son parcours et décrocher ses examens, doit croire en lui pour réussir. Tout comme le commerçant qui ouvre sa boutique et l’artisan qui décroche des marchés pour gagner sa croute et faire bien vivre sa famille. Également le ou la chef d’entreprise et l’agriculteur, l’agricultrice. Puis la Mère de famille qui croit à chaque instant qu’elle va, qu’elle doit réussir à bien élever ses Enfants. Et que dire de l’Instituteur, du marin pêcheur, etc … C’est ce qu’on fait tous, en permanence, croire plus en soi.
En Bretagne comme à peu près partout ailleurs dans le monde.

Donc oui, ce hashtag #CroirePlusEnNous c’est de l’espoir.

L’espoir d’une meilleure journée, d’une vie meilleure, pour chacun(e) d’entre nous, sur terre. Que se passe t-il pour celle ou celui qui ne croit pas, un peu, en lui ?
NHU Bretagne est un média libre participatif, breton et citoyen. Celles et ceux qui décident de venir y participer font sans doute partie de ceux qui croient plus en eux que trop d’autres. Quand on décide de dire ses passions, ses idées, ses rêves et ses colères, c’est qu’on y croit, dur comme fer. Sinon, on fait comme la trop grande majorité d’entre nous : on se tait et on laisse passer. Aucun jugement de notre part bien sûr, juste une constatation.
Les mots ont un sens et il faut se méfier du sens que d’autres voudraient leur donner. Nous ne disons pas qu’il ne faut croire qu’exclusivement en soi. Nous ne rejetons donc pas l’autre. Bien au contraire : seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.

De l’espoir et du dynamisme.

La Bretagne est un pays d’imagination et de création. Ajoutez-y parfois un brin de rêve et de folie, une pincée d’entêtement et un zeste de courage.
En Bretagne ce #CroirePlusEnNous nous offre la Vallée des Saints et Produit en Bretagne. Également une multitude de festivals de musiques qui n’existe pas autant ailleurs en Europe et le FHEL Fonds Hélène et Édouard Leclerc. Et il faudrait des pages et des pages encore pour les citer tous. Tous ceux et celles qui un jour ont eu une idée, folle parfois, et qui se sont dit : on va #CroirePlusEnNous et réussir.
C’est universel et ouvert à tous. Du plus petit projet au plus grand.

#CroirePlusEnNous

En Bretagne, ensemble, #CroirePlusEnNous

#CroirePlusEnNous en Bretagne.

Et parmi les plus grands et les plus nobles projets, il y a l’idée, de plus en plus commune et moderne en Europe, de croire qu’un autre destin est possible pour son territoire. D’imaginer et de construire, ensemble, un autre avenir pour la Bretagne, ce pays à la pointe de l’Europe. Un avenir avec plus de libertés et moins de dépendances. Où le Citoyen, la personne, sera réellement au cœur de notre quotidien.
Nous avons toutes les capacités en Bretagne (mais sans doute ailleurs également) pour décider nous-mêmes, plus souvent, et plus largement, de certains sujets de notre quotidien. Pas de tout, mais de beaucoup plus que maintenant, ensemble, et sans aucun rejet de l’autre.
Pour cela nous devons #CroirePlusEnNous.
Nous en sommes juste … capables !

Précédent Des vacances en toute quiétude ? Pas si sûr que cela !
Suivant Et la Bretagne, accueillerait-elle l'Aquarius ?

A propos de l'auteur

La Rédaction
La Rédaction 206 articles

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors La Rédaction.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Le Breton serait-il donc devenu néoniste ?

Naguère Nation enviée, la Bretagne perdit sa souveraineté par la force (1488) et la perfidie (1532). Puis spolia les droits de ses habitants au lendemain de la Révolution française. Ne

Vous entendez, alors que nous voulons être écouté. Trop tard, trop peu.

Entendre c’est percevoir, écouter c’est prêter attention. Depuis des années, le personnel politique qui nous administre tant bien que mal, n’a de cesse de nous affirmer qu’il nous entend. J’entends

Vos réseaux sociaux pour diffuser NHU Bretagne

NHU Bretagne et les réseaux sociaux. Aujourd’hui déjà, et plus encore demain, il est absolument impératif d’être présent sur ces réseaux qualifiés de sociaux. Qu’on le déplore ou non, qu’on

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire