Le dictionnaire amoureux de la Bretagne

Le dictionnaire amoureux de la Bretagne

Les dictionnaires amoureux.

A vrai dire il s’agit d’une série d’ouvrages édités chez Plon Fayard. En outre on y retrouve le Dictionnaire amoureux de l’Égypte et le Dictionnaire amoureux de la Chine. Également celui de la Grèce et celui du Brésil. Puis ceux d’autres pays comme l’Inde et le Mexique, l’Espagne et la Russie.
Parmi les pays consacrés par cette série d’ouvrages, il y a bien entendu aussi la Bretagne.

Ainsi, depuis qu’il est né, Yann QUEFFELEC est amoureux de sa Bretagne.
D’ailleurs, on ne présente plus Yann QUEFFELEC, grand auteur breton. Prix Goncourt en 1985 pour son magnifique roman Les Noces Barbares (Éditions Gallimard). Notamment Auteur de nombreux autres ouvrages de référence de notre littérature.

amoureux

Dictionnaire amoureux de la Bretagne, de Yann QUEFFELEC

La Bretagne de Yann QUEFFELEC.

« Ma Bretagne est d’Armor, le pays dans la mer. Elle est d’Argoat – mer et forêts – arrimée par l’ouest à ses destinées atlantiques, et par l’est à la pointe aigüe du socle européen« .
 » Ma Bretagne fut un royaume, il n’y a pas si longtemps. Elle avait ses Rois, ses Rois mages et ses Dieux … Elle tenait tête à l’Empire Carolingien, deux fois vaincu par ses armées dans les parages de Redon ».

Parce qu’un dictionnaire va de la lettre A à la lettre Z.

Que ce soit en alphabet breton ou français.
Le principe original des Dictionnaires amoureux est de donner carte blanche à un grand Auteur. Et de dérouler l’alphabet au détour de mots choisis par l’Auteur. Abalone, aber, Ankou, araignée, Armorique, avel …

Beurre à la lettre B.

« Le Breton n’ira jamais parler du beurre en précisant beurre salé, pléonasme criminel à ses yeux, tels « secousse sismique », « s’avérer vrai », « commémorer un anniversaire » ou « tri sélectif », etc … Doux, le beurre ! Ils sont fous nos amis Normands. Et pourquoi pas des hosties pour incroyants ? »

Duchesse Anne à la lettre D.

« Il me semble évident que Paris a tué la mer, en Armor, et non moins évident que les élus bretons ont perdu la voix par une résignation que j’ai du mal à pardonner … »

Lettres bretonnes à la lettre L

« Une langue, quelles que soient son importance et sa richesse, touche à l’âme de ceux qui la parlent. La dévaloriser, c’est les dévaloriser ».

Ainsi sur 780 pages, Yann QUEFFELEC nous déclare, mot après mot, l’immensité de l’amour qu’il porte à son pays, à sa terre, à sa mer.
Que l’on aime la Bretagne, un peu, beaucoup, passionnément ou à la folie, ce Dictionnaire amoureux de le Bretagne est à lire et à offrir.

 

Précédent Parcs et Jardins de Bretagne – Jardins de Kerdalo
Suivant Ma lettre à votre futur Président

A propos de l'auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 217 articles

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Changement d’heure : Molène et heure solaire

L’heure solaire à Molène, ou comment chercher midi à quatorze heures. Heure solaire : deux fois par an, depuis 1976, on nous impose de changer d’heure. Tantôt on en ajoute une,

Météo Bretagne, la météo qui nous concerne

Je vis en Bretagne, donc ma météo c’est Météo Bretagne. What else ? Je ne sais pas pour vous, mais moi, la météo qui m’intéresse le plus, c’est celle de

Savez-vous que je suis Breton : Jules VERNE.

Notre nouvelle série « Savez-vous que je suis Breton(ne) » est consacrée aux personnages illustres dont on sait trop peu qu’ils sont Bretons. Nous rencontrerons ainsi d’illustres Bretonnes et Bretons dont peu

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire