✅ Fañch le prénom breton qui fait trembler la République.

✅ Fañch le prénom breton qui fait trembler la République.

Fañch le prénom breton …

Cet ouvrage de Bernez ROUZ retrace en presque cent vingt pages l’incroyable histoire de Fañch, le prénom breton qui fit trembler la République durant presque deux ans.
Fañch est le prénom breton qu’un jeune couple de Bretons de Cornouaille donne à leur fils né en Mai 2017 et enregistré en mairie de Kemper.
Puis c’est là que la lourde machine administrative et judiciaire de la République bedonnante se met en marche !
Donc il serait impossible, en Bretagne, de donner ce prénom breton à son fils. Uniquement parce que sur la lettre N figure ce petit signe dit diacritique, le tilde. Fanch d’accord. Mais Fañch, hors de question.
Dès lors, parallèlement à la bataille juridique qui commence, c’est un emballement médiatique qui s’organise. D’abord en Bretagne bien sûr. Puis à l’étranger. Ainsi, ce sujet sera commenté par les médias parisiens. Puis surtout par des médias américains, australiens, espagnols … s’interrogeant sur le ridicule d’une telle interdiction.
Car la septième puissance économique du monde craint le tilde d’un prénom de nouveau-né en Bretagne.
La sacro-sainte unité républicaine est attaquée de plein fouet par une minuscule vaguelette qui s’inscrit sur le N de l’alphabet breton, une des minorités ethniques de cet Hexagone décadent.

Extraits.

Si le tilde n’était que espagnol, son cas serait vite réglé. Mais voici qu’on apprend que le ñ est utilisé en breton et en basque. Théoriquement langues patrimoniales de la France. Mais cette reconnaissance n’ouvre aucun droit. Admettre qu’un particularisme orthographique basque ou breton soir reconnu en France revient à reconnaître officiellement ces langues. Ce qui est bien entendu impensable. La France tire fierté d’être, avec la Turquie, l’un des seuls pays d’Europe à ne pas reconnaître de minorités linguistiques sur son territoire

 

Fañch le prénom breton

Fañch le prénom breton … Article 111 de l’ordonnance de Villers-Cotterêts contenant deux tilde

 

L’inénarrable Laurent NUÑEZ (oui, oui avec un tilde sur le N)

Ce technocrate était à cette époque Secrétaire d’état. Ainsi il indiquait qu’il se souciait “de la charge de travail des officiers d’état civil“.
Un rapide calcul nous permet d’évaluer la charge de travail supplémentaire qu’un tilde sur un n donnerait aux fonctionnaires de l’état civil. Si on tape n, on tape une touche. Si on tape ñ on tape trois touches sur un Mac (N-maj-1). Et quatre touches sur un PC (Alt+1+6+4).
Considérant qu’il y a en moyenne huit enfants par an prénommés Fañch ou Fanch en France depuis 1970. Également considérant que les fonctionnaires français travaillent sur des PC plutôt que sur des Mac, plus chers, l’ensemble des fonctionnaires français de l’état civil verraient leur charge de travail augmenter de huit touches à trente deux touches par an. Considérant que même en tapant à deux doigts, un fonctionnaire non stakhanoviste pourrait taper les vingt quatre touches supplémentaires en vingt quatre secondes. Le coût pour l’état français (pour rappel : septième puissance économique du monde) d’accepter le prénom Fañch reviendrait à 24/25000e de la paye journalière d’un fonctionnaire. Difficile de penser que l’état français ne se relèverait pas d’un tel sacrifice financier“.

 

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

Fañch le prénom breton

Fañch le prénom breton qui fait trembler la République, de Bernez ROUZ – #JeSuisFañch

Également sur le sujet de Fañch le prénom breton.

Des parents se voient refuser un prénom breton pour un tildé

La 7e puissance économique du monde n’a plus peur du tildé !

Le procureur de Brest interdit, à nouveau, le tilde du ñ !

Et le c’h des prénoms bretons toujours interdit en Bretagne.

Vu des « provinces » : le suprémacisme de la langue française.

Previous ✅ "L'effondrement des puissances" de Léopold KOHR, et la Bretagne.
Next ✅ Néonicotinoïdes en Bretagne : votre député a voté pour ou contre ?

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 411 posts

NHU Bretagne, plateforme collaborative francophone de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur. #CroirePlusEnNous #FaireNousMemes #DeciderNousMemes Les articles en anglais pour dire notre Bretagne au reste du monde sont signés NHU Brittany.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

✅ Élections régionales 2021 : réflexions de Daniel CUEFF

Élections régionales 2021 … ou plus tard ? N’étant pas publiées au journal officiel, les dates des élections régionales prévues les 14 et 21 mars sont reportées de fait, la

✅ Non à la destruction des commerces de proximité en Bretagne, par Daniel CUEFF

Le gouvernement parle de proximité mais ferme les commerces de proximité. Certes, quand le renard libre est dans le poulailler libre, il faut agir mais : Comment comprendre que les

✅ Après l’assassinat de Erispoë, que devient la Bretagne ?

Dans toute cette effervescence des victoires bretonnes eh bien il y a un perdant. C’est Lambert II de Nantes/Naoned. Lambert II de Nantes, qui bien que réconcilié avec Charles le

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse