✅ J’avais fait un rêve … de Jean Michel Le Boulanger

✅ J’avais fait un rêve … de Jean Michel Le Boulanger

J’avais fait un rêve, je l’avoue.

Le rêve que hier soir, dans sa conférence de presse, le Premier Ministre énonçant les commerces jugés « essentiels » ou « de première nécessité », lancerait, solennel et superbe : « en hommage à Samuel Paty, en hommage à toutes les victimes de cet obscurantisme barbare qui, à Conflans, Nice ou Avignon, tente de détruire les fondements pluriels de nos démocraties, j’ai décidé que les librairies – sous réserve du respect des contraintes sanitaires strictes – resteraient ouvertes. Elles sont les symboles de nos libertés et, depuis juin, aucun foyer infectieux n’y est né ».
Je me suis réveillé, triste et en colère, en entendant que les rayons livres des super ou des hypermarchés seraient ouverts, comme la FNAC ou… les magasins de bricolage.
Ainsi, évidemment que les plateformes en ligne des mastodontes mondialisés du numérique.

Je pense à tous les professionnels et amateurs du spectacle vivant …

… les saltimbanques et les techniciens, je pense aux mondes du cinéma et du livre et à tous les festivals interdits, je pense à la création.
La culture ? Un « non-essentiel » !
Une librairie ? Un livre ? Absolument pas « de première nécessité »… sauf s’il est acheté dans un hypermarché, à la FNAC ou chez Amazon.
Comment, comment justifier ça ? Comment justifier la fermeture de petits commerces si exemplaires pourtant, depuis des mois, face à la pandémie ?

Gouverner, c’est choisir.

Les choix, si hautement symboliques, qui sont faits par le gouvernement, ne sont clairement pas les miens !
En attendant, nombre de libraires indépendants, organisent des systèmes de vente en ligne.
Faites leur confiance ! Contactez-les !

 

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

 

j'avais fait un rêve

Quoiqu’il m’en coûte, je soutiens les libraires, en ville et en ligne

Préférez nos librairies en ville et en ligne.

Yoran Embanner, l’indispensable maison d’édition bretonne.

Coop Breizh : producteur, éditeur et distributeur de cultures en Bretagne

Éditer et imprimer son livre en Bretagne #BreizhCoherence

Previous ✅ Coronavirus en Bretagne : où sont nos lits d'hôpitaux ?
Next ✅ Halloween pour certains, et de plus en plus Samhain celtique pour d'autres

Á propos de l'Auteur

Jean Michel LE BOULANGER
Jean Michel LE BOULANGER 8 posts

Né en 1956 de Parents trégorrois. Docteur es-lettres et militant associatif. Président des Fêtes Maritimes de Douarnenez de 2000 à 2010. Puis Conseiller régional, et 1er Vice Président du Conseil régional Bretagne, en charge de la Culture et de la démocratie régionale, depuis Juin 2017. Également Auteur : Étre Breton ? Manifeste pour une France de la diversité,

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

En Bretagne, Louis XIV a encore besoin d’argent …

De la part de Louis XIV : Bretonnes et Bretons, à votre bon coeur … L’État central, par le biais du Journal Officiel, lance un appel à mécénat. Pourquoi ?

Nantes, Rennes, la Bretagne : séparation ou réparation ?

la Bretagne, séparation ou réparation ? Nantes Rennes. L’envie est très forte pour le second terme. Je suis Nantais et j’ai mis beaucoup de temps à considérer la Bretagne dans son

Face au coronavirus, la Bretagne ferme toutes ses frontières.

Devant la progression de plus en plus rapide du coronavirus Covid19, la Bretagne ferme toutes ses frontières. Les pays européens, dont ceux composant l’Union Européenne, prennent des mesures en ordre

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse