✅ Lettre d’un « Provincial » aux Parisiens, de Michel FELTIN-PALAS

✅ Lettre d’un « Provincial » aux Parisiens, de Michel FELTIN-PALAS

Lettres d’un « Provincial » aux Parisiens.

Le très talentueux Claude Sicre dénonce le mépris que subissent en France les cultures dites « régionales ». Et l’énorme gâchis que représente pour notre pays le fait de se priver des idées, des rêves et de l’énergie des « provinciaux ».
Pour dire quelques vérités à la France, Montesquieu avait utilisé un subterfuge resté célèbre : faire parler des Persans. Révérence gardée envers le grand philosophe, c’est ainsi que procède Claude Sicre qui, depuis Toulouse, assène à la capitale un discours qu’elle n’aime pas entendre : l’oubli et le mépris des autres régions.

L’homme, cocréateur du groupe Fabulous Troubadors, inventeur des repas de quartier, initiateur du forom des langues dans le monde – on en oublie – a un talent fou. Dans un livre très atypique composé avec le peintre Hervé Di Rosa (1), il commence par reprendre cette question que posait Apollinaire : « Qui sera le Christophe Collomb à qui l’on devrait l’oubli d’un continent ? » Et il y répond : « Mais, cher Monsieur, ce continent oublié existe en France […] qui a pour nom la PROVINCE, et qui est tout autre chose qu’elle, des myriades de choses. »
Ce sont ces myriades de choses que les deux auteurs nous proposent ici de découvrir.

 

provincial

Notre Occitanie de Herve DIROSA et Claude SICRE – Provincial

 

Oh, certes, depuis quelques décennies, « province » a cédé la place à « régions » et tout récemment à « territoires ».

Hélas, cela ne change rien, souligne Sicre, car ce n’est pas de mot qu’il faut changer, mais de représentation mentale. Depuis des siècles, poursuit-il, « la province est le lieu de la fermeture d’esprit, des moeurs austères, de l’ennui, de la tradition, du démodé, du manque de fantaisie, des crimes horribles, du machisme, du plein-de-trucsphobies, de la résistance aux progrès, des retards en tout, vous pourrez poursuivre la liste (…). Paris, c’est simple, c’est le contraire. »
Une vision colportée à loisir par des centaines de cinéastes, de publicitaires, de peintres, d’écrivains… « En province, la pluie est une distraction« , écrivaient ainsi les frères Goncourt.

Claude Sicre note encore que … continuez la lecture et découvrez l’intéressante suite sur l’article original de Michel FELTIN-PALAS.
Et retrouvez Michel sur Facebook : @MichelFeltinPalasSurLeBoutDesLangues

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

Autres articles de Michel FELTIN-PALAS parus dans NHU Bretagne.

Emmanuel Macron, sa grand-mère et les « toilettes » par Michel FELTIN-PALAS.

« Modernité » des langues : oui pour le gallois et non pour le breton ?

✅ La France, le français et ses langues minoritaires

Previous ✅ Écosse et Bretagne : l'indépendance devient de plus en plus crédible.
Next ✅ Gestion économique de la crise Covid, par David CAYLA

Á propos de l'Auteur

Michel FELTIN-PALAS
Michel FELTIN-PALAS 23 posts

Rédacteur en chef du service Régions de L’Express. Il fut journaliste à l'Express, chroniqueur sur France info et journaliste à La Croix

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

✅ Cachez-nous ces magistrats bretons qui dérangaient « l’une et indivisible » …

Les statues de quatre magistrats bretons furent détruites par le pouvoir central dans les années 60. En effet, jusqu’aux années 60, la façade principale du Parlement de Bretagne était orné

Breizh 5/5 n°8 : lettre d’informations de Juillet 2019

Breizh 5/5 n°8 : notre riche actualité du premier semestre 2019. Breizh 5/5 n°8 Le premier semestre 2019 a débuté par la mise en ligne du nouveau site de l’Association.

✅ Plaque d’immatriculation en Alsace : Rot un Wiss.

Plaques d’immatriculation : pour Unsri Gschìcht, c’est le Rot un Wiss ! En Bretagne, nous avons le Gwenn ha Du. Le drapeau national en deux couleurs : Blanc et Noir.

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse